Sécurité : réseaux sociaux, objets connectés et applications mobiles au coeur des prochaines menaces

En 2014, internet sera un lieu peu sûr où la confidentialité et la sécurité des informations représenteront une préoccupation majeure pour chaque utilisateur.

Symantec a publié quelques « prédictions » pour 2014. Après avoir lu cet article, vous penserez peut-être que cela sent un peu la paranoïa. Et pourtant il y a une part de vérité dans chacune des quatre grandes lignes de ces prévisions du spécialiste.

« Les gens vont enfin commencer à prendre des mesures actives pour garder leurs informations privées. »

Cette année, nous avons eu droit à notre lot d’actualités concernant des comptes détournés, des appels téléphoniques écoutés, des e-mails piratés, etc. Du coup la question, légitime revient régulièrement : Cybercriminels ou agences de renseignements, qui faut-il craindre le plus ? Selon Symantec, en 2014, les internautes seront plus préoccupés par la confidentialité de leurs informations. Tor pourrait devenir encore plus populaire. Pour ceux qui ne seraient pas familiers à cet outil, il s’agit d’un moyen de préserver son « anonymat » sur internet. De plus en plus d’utilisateurs n’auront plus confiance aux services web et réseaux sociaux et utiliseront des Alias et des faux noms pour préserver leurs vies privées. Les premiers à adopter cette technique seront les adolescents, d’après Symantec. Quant aux utilisateurs des réseaux sociaux en général, ils vont commencer à favoriser les réseaux sociaux de niche pour plus de discrétion.

Les réseaux sociaux seront des nids de cybercriminels et d’escrocs

Sur 75 % des groupes Facebook que je fréquente, je vois ces offres de prêts entre particuliers – des spams – qui ressemblent plus à des arnaques qu’à une main tendue pour les interdits bancaires. Il y a aussi les publications qui vous invitent à cliquer sur des liens douteux. A cause de ces spams que l’on voit partout sur Facebook, de plus en plus d’utilisateurs seraient attirés par les réseaux sociaux moins populaires – a priori plus tranquilles – et qui ciblent des niches particulières. Mais d’après Symantec, aucun service ne sera épargné par les escrocs et les cybercriminels et il faudra être prudent partout. Il y a quelques semaines, cette même société avait publié une infographie de sensibilisation sur ces « pièges à ours » qui sont placés partout sur le web. Alors, réfléchir avant de cliquer.

« L’internet des objets deviendra l’internet des vulnérabilités »

Si les objets connectés représentent l’avenir de notre quotidien, ceux-ci seront aussi des portes ouvertes supplémentaires pour les cybercriminels. Ces équipements high-tech, comme une Smart TV ou un interrupteur contrôlé via internet, représenteront des vulnérabilités en plus. D’après Symantec, ces objets deviendront des « aimants pour les hackers ».

Vous faites trop confiance aux applications mobiles. Et les cybercriminels vont en profiter…

D’après Symantec, les gens baissent la gardent sur mobile. Ils sont moins préoccupés par la sécurité des informations lorsqu’ils manipulent des smartphones. Et en 2014, des personnes mal intentionnées profiteront aussi de cette vulnérabilité sur mobile, via des applications.

(Source)

Image : Pixabay


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Apple peut maintenant construire son extravagant QG futuriste !

Après un vote du conseil municipal de Cupertino, Apple a obtenu l’autorisation de construire son QG futuriste, l' Apple Spaceship.

Fermer