Sellsy lance une caisse enregistreuse connectée

Les caisses enregistreuses n’ont pas beaucoup évolué ces dernières années. Sellsy est cependant bien décidé à leur donner un petit coup de jeune et cette société rochelaise vient ainsi de lancer… une caisse enregistreuse connectée.

Les objets connectés sont à la mode, c’est un fait. Le genre se décline à toutes les sauces, mais il ne s’était pas encore étendu aux caisses enregistreuses. Du moins pas jusqu’à présent car Sellsy souhaite dépoussiérer le mythe en lançant un dispositif qui pourrait séduire tous les points de vente physiques.

Cette société rochelaise n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai puisqu’elle est présente sur le secteur depuis quelques années maintenant. Elle édite ainsi une solution réunissant en son sein plusieurs couches applicatives, avec une bonne dose de CRM, de facturation et de gestion des stocks dedans. Une solution faisant également la part belle au travail collaboratif, et accessible depuis n’importe quel ordinateur mais aussi depuis un smartphone ou une tablette tactile.

Sellsy : capture 1

Comble de bonheur, cet outil est également capable de se connecter à des solutions que tout le monde connaît, comme Dropbox, Drupal, WordPress, Prestashop, MailChimp ou même ces bonnes vieilles Google Apps.

Désormais, la solution dispose d’une nouvelle corde à son arc : la caisse enregistreuse.

Cette dernière prend la forme d’un nouveau module directement intégré à la suite développée par Sellsy. Elle propose exactement les mêmes fonctions que n’importe quelle caisse enregistreuse. Elle pourra gérer plusieurs accès, plusieurs vendeurs et elle enregistrera tous les achats faits par les clients d’une boutique. Mieux, elle permettra au propriétaire du point de vente de mieux gérer ses stocks, que les ventes se fassent dans sa boutique physique ou par l’intermédiaire de sa plateforme e-commerce.

Toutes les données seront d’ailleurs calculées en temps réel et les ventes pourront être suivies depuis n’importe quel terminal connecté à internet, sans avoir forcément besoin de se rendre sur place.

La caisse enregistreuse virtuelle imaginée par Sellsy sera également capable de  se connecter à des imprimantes tickets, à des scanners de codes-barres ou même à des supports antivol. Si vous partez de zéro, vous pourrez également commander ces accessoires directement auprès de la société.

Les tarifs pratiqués par Sellsy sont des plus abordables puisque les sociétés ne facturant pas la TVA s’en sortiront pour 11.90€ TTC par mois, contre 29.90€ HT pour les entreprises assujetties à la TVA. Des tarifs préférentiels sont d’ailleurs proposés aux clients les plus fidèles. L’abonnement de six mois est ainsi facturé 59.50€ TTC dans un cas, ou 149.50€ HT dans l’autre. Le plus intéressant reste évidemment l’abonnement annuel puisqu’il ne coûte que 119€ TTC ou 200€ HT. A cela, il faudra ajouter 5€ par mois, et par collaborateur.

Je ne suis absolument pas un expert de la chose, mais il m’est arrivé une fois ou deux d’avoir à poser les mains sur une caisse enregistreuse traditionnelle. Un souvenir très douloureux. Avec ce type de solution, j’aurais sans doute pu faire sauter une ou deux séances chez mon psy, ce qui aurait largement rentabilisé l’investissement.


Un commentaire

Send this to friend

Lire les articles précédents :
En panne d’inspiration ? La NSA vous offre un petit guide pour meubler vos conversations

La NSA a offert à ses employés un document dans lequel sont mentionnés quelques points dont l'évocation est autorisée. Une...

Fermer