SharePoint 2013 : intégration du Social de Yammer et nouvelles fonctionnalités

Produit phare s’il en est du portefeuille de solutions logicielles de Microsoft, SharePoint, avec la version 2103, a droit à de nouvelles fonctionnalités et un accent mis sur le social et le collaboratif, la mobilité et le cloud.

SharePoint est utilisé par une entreprise française sur deux. Un engouement réel, voire un plébiscite, qui suscite de nombreuse attentes de la part des clients de Microsoft. A l’occasion de la conférence SharePoint 2012 qui a débuté à Las Vegas le 12 novembre 2012, Microsoft a donné un coup de projecteur sur les nouvelles fonctionnalités de sa série de logiciels dédiée aux portails web d’entreprise et aux applications web.

La popularité de SharePoint n’est, on l’a vu, plus à démontrer. Mais Microsoft se doit de justifier une nécessité pour les entreprises de faire le saut depuis SharePoint 2010, voire SharePoint 2007, vers la mouture 2013 de la suite.

SharePoint 2013 rime avec « social » grâce à Yammer

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que Microsoft intègre l’outil Yammer (société acquise en juin 2012) à une de ses plates-formes professionnelles, en l’occurrence SharePoint.

La firme de Redmond capitalise ainsi sur le social et une convergence des outils. Yammer, la solution de mise en place de réseaux sociaux d’entreprise, et SharePoint se rapprochent et tissent des liens au gré d’un Open Graph, celui de Yammer, qui s’ouvre à SharePoint 2013. Les clients de Microsoft peuvent dès maintenant se connecter aux deux plates-formes via Yammer WebPart. A terme, il ne subsistera plus qu’une seule identification pour les deux services et Microsoft proposera la gestion intégrée de documents et l’agrégation de flux.

Au gré de ce rapprochement, Microsoft simplifie par la même l’offre de Yammer et baisse la grille tarifaire. Ainsi, l’ensemble des services payants de Yammer est regroupé dans l’offre Yammer Entreprise avec un prix de prestation par utilisateur et par mois qui est divisé par 5 (il passe de 15 dollars à 3 dollars).

Parallèlement, Yammer Entreprise s’intègre sans augmentation tarifaire à ShrePoint Online et à Office 365 Entreprise.

« Nous imaginons un monde professionnel dans lequel le Social fait partie intégrante de toutes les applications que nous utilisons au quotidien, un monde où les collaborateurs travaillent ensemble et vivent de nouvelles expériences qui combinent la puissance du Social, de l’e-mail et des communications unifiées », annonce Ariane Gorin, directrice de la division Office de Microsoft France.

Le message est clair : SharePoint 2013 est avant tout social.

SharePoint 2013 Presse Citron  SharePoint 2013 : intégration du Social de Yammer et nouvelles fonctionnalités

Les applis mobiles pour une utilisation continue

Microsoft a développé des applications mobiles natives pour une myriade de plates-formes (Windows 8, Windows Phone, iOS et Android). Elles fonctionnent de concert avc SharePoint 2013 et SharePoint Online garantissant aux utilisateurs un accès aux flux RSS et aux documents stockés sur les serveurs utilisés par SharePoint 2013.

Cloud et synchronisation

Pour la partie développement d’applis Web, Microsoft introduit un nouveau modèle d’applications Cloud pour les quelques 700 000 développeurs qui utilisent SharePoint. Il englobe tous les standards du Web offrant une flexibilité assez incroyable aux développeurs. Il est ainsi possible de jongler avec le HTML et JavaScript d’une part, et JSON (JavaScript Object Notation) et JavaScript d’autre part. Le développeur peut créer des services REST et opter pour la plate-forme d’hébergement web de son choix. La version 2013 tire profit du protocole OAuth pour garantir la sécurité de l’authentification à SharePoint et de facto des échanges de données entre SharePoint et les applis Web hébergées ailleurs.

Les nouvelles solutions pour le développement d’applications Office et SharePoint seront intégrées à Visual Studio 2012.

Les documents sont désormais sauvegardés et synchronisés via SkyDrive Pro. Une fonctionnalité fort pratique qui s’avère indispensable à l’heure où SharePoint se veut plus collaboratif que jamais mais aussi multi-terminaux et multi-plates-formes.

L’expérience utilisateur est également simplifiée avec le partage de documents en un seul clic (en interne et vers l’extérieur de l’entreprise), le glisser/déposer pour le portage de contenus dans la bibliothèque de documents, l’édition de listes conformes, ou encore la création de nouveaux sites en quelques secondes.

Accent sur le collaboratif

Yammer assure une plus forte intégration sociale de SharePoint. Mais de nouvelles fonctionnalités se traduisent également par un ancrage de SharePoint 2013 dans le collaboratif avec en particulier une nouvelle liste de tâches, un calendrier dédié à chaque projet et une unification sur SharePoint, Microsoft Outlook et Microsoft Project.

Recherche améliorée

La recherche analytique permet aux collaborateurs de gagner en efficacité et en productivité. Non seulement, des filtres peuvent être appliqués pour affiner la recherche de documents mais aussi de collaborateurs ou même de compétences.

SharePoint 2013 porte en lui les germes du social, du collaboratif et de la mobilité. Le poids lourd des plates-formes de mise en place de portails d’entreprise et d’applications web s’enrichit de façon substantielle avec la version 2013. Les promesses de gain de productivité et d’efficacité devraient séduire le milieu professionnel.

3 commentaires

  1. Loko

    Ca a l’air sympa cette intégration. On s’est récemment mis à Yammer, mais comme tout machin social, si l’utilisation et l’utilité ne sont pas bien définies au départ, ca peut vite tourner à n’importe quoi.

    Par contre, que SHP soit utilisé dans 1 entreprise sur 2, permets moi d’en douter beaucoup ! ;) Je ne sais pas si ce chiffre vient de MS, mais plus de la moitié des entreprises en France sont de l’artisanat, commerce et des professions libérales. Peut etre 50% des entreprises ayant leur propre réseau informatique …

  2. alexandre david on

    En effet je rejoins Loko, d’où vient ce chiffre de 50% des entreprises françaises utilisant SP ?
    Je trouve que cet article manque cruellement de sources :

    - quelles sont les appli mobiles créées ? quand seront elles présentes sur les market ?
    - les fonctionnalités citées dans la cadre de la partie collaborative et recherche sont déjà présentes dans la version 2010 de SP.