Si Google frappe à votre porte, le laisserez-vous entrer ?

Google veut faire partie de votre future maison connectée. La firme de Mountain View va faire l’acquisition de la société Nest, justement spécialiste des objets connectés pour la maison.

Nest Si Google frappe à votre porte, le laisserez vous entrer ?

Google domine déjà internet. Google produit également des téléphones et fournit le système d’exploitation pour mobile le plus utilisé au monde. Google, c’est aussi des voitures, des robots et des Chromebook.

Via l’acquisition, la firme californienne s’insère un peu plus dans votre domicile.  Google a accepté de payer 3.2 milliards de dollars pour racheter la société Nest Labs, un spécialiste de la domotique 2.0.

« Your home, on your phone », c’est ce qu’on peut lire en visitant la page d’accueil de Nest Labs. Basée à Palo Alto, Nest propose des produits pour la maison, comme le thermostat ou son alarme incendie connectée. Le tout est lié au smartphone. On notera également que Nest a été fondé en 2010 par Tony Fadell et Matt Rogers, qui faisaient partie des concepteurs de l’iPhone chez Apple.

Même si la société  va être rachetée par Google, celle-ci continuera à opérer sous son propre nom et devrait élargir sa gamme de produits connectés pour la maison.

Certes, la « maison connectée » est un gros business en perspective et il aurait été étonnant que Google ne veuille pas être de la partie. Mais il n’est pas interdit d’imaginer que Google souhaite en savoir un peu plus sur nos habitudes. Par exemple, le New York Times cite Dany Sullivan, analyste de Search Engine Land : « Google aime tout savoir à propos de nous, et je suppose que les appareils qui observent ce qui se passent dans notre maison est un autre excellent moyen de collecter ces informations ».

Les firmes comme Google réalisent le gros de leur chiffre d’affaire via des publicités. Plus ces dernières en sauront sur nous, plus elles seront capables d’afficher des annonces que nous allons aimer. Ceci n’est plus un secret depuis bien longtemps. Imaginez si l’algorithme qui choisit les publicités que Google affiche pouvait savoir exactement à quelle heure vous vous levez, vous vous couchez, vous quittez votre maison, la température qu’il y fait, etc.

Mais Nest a tout de même anticipé cette polémique puisque lors d’une interview, le cofondateur de la société a affirmé qu’ils se sont entendus avec Google pour que la politique de confidentialité du service ne soit pas changée après l’acquisition.

Mais certains observateurs pensent que Google va tôt ou tard intégrer les services de Nest dans sa gamme de produits. Une possibilité tout à fait pertinente : l’affichage de ce qui se passe dans votre maison sur Google Now.

Mais pour le moment, le deal n’étant pas finalisé, Google ne s’est pas encore exprimé au sujet de ses projets pour Nest.

En tout cas, il est maintenant clair que la course à la domotique est engagée. Lors du CES 2014 à Las Vegas, Samsung avait présenté sa Smart Home, un écosystème centralisé autour d’une plateforme liée au Cloud et qui intègre toute une panoplie de produits (de la lampe LED à la machine à laver). D’autres compagnies sont également dans la course.

Source : New York Times

2 commentaires

  1. J’ai déjà eu du mal à le virer de mon PC, c’est pas pour laisser rentrer chez moi ! Par principe de précaution (et un peu de parano je vous l’accorde), j’essaie de minimiser les relations avec ce type de grosse multi. Après chacun voit midi (Google) à sa porte :P

  2. Comme Letre, j’ai viré tous les produits Google de ma vie. Il m’arrive juste de regarder des vidéo YouTube mais sans avoir de compte Google. Bref, l’on vit très bien sans et de bonnes alternatives existent.