Si vous voulez devenir Digital Nomad, ce site est fait pour vous

Si vous en avez marre d’être enfermé dans un bureau, le site Nomadlist vous fera rêver.

PLage vacance voyage pixabay

Cela fait un moment que les médias évoquent la situation des Digital Nomad, ces gens (généralement des travailleurs indépendants) qui peuvent travailler n’importe où tant qu’ils disposent d’une bonne connexion internet et du strict minimum, et qui profitent de cette situation pour voyager (beaucoup).

Malheureusement, tous les métiers ne sont pas compatibles avec le télétravail. Mais si vous êtes éditeur de site web, rédacteur, développeur, … vous aimerez peut-être vivre comme Ally Basak Russell, qui dirige l’équipe Marketing International du site oDesk (interview avec Forbes), ou encore Greg Jorgensen, développeur en freelance (interview avec Mashable), qui ont choisi ce mode de vie.

Seulement, quitter un emploi à plein temps (si c’est votre cas) puis partir pour un pays que l’on ne connait pas (si c’est ce que vous envisagez) n’est pas quelque chose que l’on fait à la hâte. Avant de franchir le pas de votre porte, il est indispensable de bien s’informer. Et ce n’est parfois pas évident.

Mais afin de vous aider dans cette démarche (notamment pour choisir une destination), le site nomadlist.io compile différentes informations comme le climat, la vitesse d’internet, et le coût de la vie. Si les guides de voyage sont déjà nombreux sur le web, nomadlist.io a été optimisé pour les Digital Nomad (il y a même une petite communauté avec plus de 1 000 membres).

En plus des informations sur les villes, il y a également un système de filtre et un classement selon le « NomadScore ». Au moment où cet article a été rédigé, la ville la mieux notée était Chiang Mai, en Thailande, avec une vitesse d’internet de 20 Mbps, une estimation du coût de la vie qui s’élève à 528 dollars par mois (contre 2 544 dollars pour Paris) et un climat chaud.

Capture d'écran sur Nomadist.io

Capture d’écran

Bien entendu, les informations sont toujours à vérifier. Mais au cas où vous vous intéressez sérieusement à cette vie de Digital Nomad, le site vous permettra de faire vos premiers comparatifs.

 


7 commentaires

  1. Pingback: Nomadlist, un point de départ pour deven...

  2. Pingback: Si vous voulez devenir Digital Nomad, ce site e...

  3. C’est bien de montrer que pour certains travailler veut dire se déplacer tout le temps.Pendant longtemps les développeurs pour trouver du boulot devaient se déplacer de ville en ville.C’est un peu moins le cas aujourd’hui ou même dans l’informatique c’est la crise.

  4. Pingback: Sites | Pearltrees

  5. C’est un phénomène qu’on voit déjà depuis quelques années en Amérique du Nord. Nous venons du Canada et déjà en 2007 nous partions plusieurs mois pour vivre et travailler à distance dans des endroits paradisiaques.

    C’est à la même époque que Tim Ferriss a publié son livre « The 4-hour work week », qui a connu un grand succès et fait connaître ce mode de vie flexible et intéressant pour quiconque chercher à vivre sa vie comme il l’entend.

    Nomadlist répertorie de bonnes informations, mais je pense qu’il n’est pas nécessaire de partir si loin non plus. On peut commencer à devenir digital nomade tout en restant dans son pays, ou en allant dans un pays voisin.

  6. Espaces de Coworking, télétravail et autres phénomènes de mobilité du travailleur sont à considérer sérieusement, car la vitesse à laquelle ils se développent mène à penser que cette mobilité est le futur du travailleur.

  7. Petit à petit ca arrive en France ! Aux USA il est vrai que nombreux sont ceux qui se lancent pour mener cette vie de rêve, et il faut que les mentalité changent ici pour que plus de personnes sautent le pas.. je viens de publier un article sur mon blog à ce sujet notamment par rapport au sondage de Kalagan sur les 73 entrepreneurs nomades : http://www.gagnersonargent.fr/.....a-internet Ca me ferait plaisir si vous pouviez laisser un commentaire ! Bonne continuation Presse Citron !

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Ara photo
Smartphones modulaires : Google a un nouveau concurrent

Vsenn, une entreprise qui entend également proposer des smartphones modulaires et plus durables.

Fermer