SimCity : le récapitulatif, à 3 mois de sa sortie

Depuis quelques mois, l’éditeur EA et le développeur Maxis stimule les fans de la saga SimCity à coup de news, screenshots et autres vidéos de gameplay. À l’approche de la sortie du prochain opus, voici un résumé de ce que l’on sait à ce jour.

Depuis quelques mois, l’éditeur EA et le développeur Maxis stimulent les fans de la saga SimCity à coup de news, screenshots et autres vidéos de gameplay. À l’approche de la sortie du prochain opus, voici un résumé de ce que l’on sait à ce jour.

En mars dernier, nous vous annoncions la sortie prochaine d’un nouveau SimCity. Ce jeu, qui a su former une véritable communauté de fans, suscite l’intérêt, et la communication savamment dosée qui l’entoure permet de nourrir l’attente avant sa sortie repoussée au 7 mars 2013 en France, sur Mac et PC.

Petit florilège des extraits dévoilés par EA et Maxis jusqu’à maintenant.

La première vidéo ci-après de 9 minutes n’est pas avare en renseignements. Le rendu général semble fluide et la précision des zonages RCI et des routes courbes rendue possible par le nouveau moteur graphique GlassBox. Seule la ligne de chemin de fer à angle droit fait tache (7’53), pardonnée toutefois par l’indication « Logiciel en développement ». On notera des changements conséquents par rapport au précédent opus du même studio, SimCity 4. Les canalisations passeront désormais automatiquement par les routes, mettant fin à la corvée du quadrillage sous-terrain. On espère toutefois que le choix sera laissé à ceux qui voudront façonner leur ville de A à Z, jusqu’au moindre tuyau coudé.

En adéquation avec la dimension écologique annoncée par Lucy Bradshaw, vice-présidente de Maxis, la pollution des nappes phréatiques, la vue en temps réel des flux d’eaux usées et de courant ainsi que la gestion poussée des centrales électriques semblent vouloir donner une difficulté supplémentaire au jeu, en phase avec la réalité.

Cette autre vidéo postée récemment se veut rassurante : le cru 2013 de SimCity comportera bel et bien la gestion de catastrophes naturelles. Séismes, météorites  tornades et même attaques d’OVNI : le joueur aura à disposition tout ce qu’il faut pour pimenter un peu sa mission de maire. Il semblerait en revanche que la possibilité de provoquer une coulée de lave sur votre ville soit de l’histoire ancienne. En effet, si la destruction de votre ville à loisir est possible, sa genèse, elle, sera limitée par l’absence de terraforming. Une fonction qui risque de manquer, d’autant plus que les terrains proposés par défaut seront petits (2 km sur 2 km), et que des routes seront déjà en place à travers le terrain, forçant le joueur à composer sa ville avec ces contraintes.

Les infos concernant le jeu, en tout cas, ne laissent pas de marbre. De nombreux commentateurs semblent déçus à chaque nouvelle annonce, et déplorent par exemple la nécessité d’être connecté à internet pour jouer. Le prix du jeu est également source de critiques, puisque la version de base est à 60 €, et que la version deluxe est à 80 €, alors qu’elle ne comportera que des kits de villes au couleurs du Royaume-Uni, de la France et de l’Allemagne (monuments, bâtiments, transports).

Enfin, la dernière vidéo date du 27 novembre dernier et apporte de nouvelles images de gameplay. On y retrouve notamment des bribes du mode multijoueur et des relations avec le voisinage, nouveautés de ce SimCity. Ainsi, il sera possible de partager ses ressources avec les villes voisines, mais aussi d’avoir un impact négatif sur elles en y exportant le trop-plein de criminalité présent dans sa propre ville. À l’échelle mondiale, le SimCity World permettra de se comparer et de se confronter aux joueurs du monde entier, à travers des défis compris dans un système de marché commun.

La page de précommande du jeu précise les configurations minimales :

  • PROCESSEUR : AMD Athlon 64 X2 Dual-Core 4000+ ou supérieur ou Intel Core 2 Duo @ 2,0 GHz ou supérieur
  • SE : Windows XP/Vista/7
  • RAM : 2 Go
  • DISQUE DUR : 10 Go d’espace disque disponible
  • CARTE GRAPHIQUE : ATI Radeon HD 2×00 ou supérieure*, NVIDIA 7800 ou supérieure*, carte graphique intégrée Intel Series 4 ou supérieure* (*256 Mo de RAM minimum compatible Shader 3.0 ou supérieur)
  • CONNEXION INTERNET HAUT DÉBIT : 256 kbps minimum pour le téléchargement, 64 kbps pour l’upload.

Voilà pour ce qui concerne les informations officielles. Les 3 prochains mois seront très sûrement marqués par de nouvelles infos et images. En attendant, aussi bien les plus impatients que les déçus qui n’ont d’ores et déjà pas l’intention d’acheter ce nouvel opus peuvent se tourner vers le numéro 4, qui n’a pas si mal vieilli malgré ses 10 ans. On espère toutefois que SimCity 2013 saura faire mieux encore, et qu’il nous occupera lui aussi toute la décennie à venir.

simcity 2013 world multijoueur SimCity : le récapitulatif, à 3 mois de sa sortie

simcity 2013 zone industrielle SimCity : le récapitulatif, à 3 mois de sa sortie

simcity 2013 routes courbes SimCity : le récapitulatif, à 3 mois de sa sortie

(sources : 1, 2, 3)

11 commentaires

  1. L’absence de terraforming c’est quand même décevant, en plus des petits terrains. Surtout pour ceux comme moi qui aime construire des villes fonctionnelles mais belles aussi. Ils n’ont toujours pas parlé du métro et j’ai peur que d’autres petits « détails » soient vendus sous forme de DLC. Bref à voir…

  2. « l’absence de terraforming. Une fonction qui risque de manquer… » … triste, impossible de faire table rase d’un quartier ou d’une rue.. c’est pas sport de ne pas avoir inclut cette fonction jouissive! qui lance une pétition pour la faire réintégrer dans le jeu!

  3. Son plus gros défaut : Connexion obligatoire… Blizzard a déjà fait cette erreur. J’aime pouvoir jouer en solo quand bon me semble et surtout pouvoir jouer en solo pendant la mise à jour des serveurs ou leur maintenance… Il m’est arrivé trop souvent de ne pas pouvoir jouer faute de serveurs disponibes ou d’être subitement déconnecté pour cause de maintenance.
    Je ne suis pas client ! Je continuerais sur SimCity 3000…

  4. Je complèterais par le fait que lorsque je suis en déplacement je n’ai pas forcément une connexion stable 3G (voir pas pas de connexion du tout) avec mon PC portable. Donc impossible de jouer pendant les quelques heures de trains qui me séparent de ma destination…
    Je fuis également les DLC, qui n’apportent pas d’amélioration suffisantes pour un prix très élevé pour du virtuel.

  5. Merci pour l’article, je l’attend avec impatience ce jeux. Les premiers étaient excellents , je m’en lasse pas.

    La com de teasing est vraiment bien faite et donne un notion d’exclusivité aux internautes.

    Je paris que cet opus va trouver son public ;)

    Au plaisir de vous lire.

  6. Je suis impatient d’avoir ce jeu entre les mains ou plutot dans mon lecteur, ils ont sans doute renforcé un peu les serveurs et j’espère que cette fois ci on ne sera plus coupés autant qu’avant.

  7. Alors que je l’attendais comme le messie Sim City est en train de me décevoir avant même qu’il ne soit sorti. Pas de métro, pas de transformations du terrain, connection obligatoire, DLC…ça commence à faire beaucoup…^^

  8. Il est fort à parier que de nombreuses modifications seront apportées avant le lancement du jeu en mars. Le retard de sortie peut être une bonne nouvelle si on considère que les petits désagréments seront comblés et que des améliorations seront ajoutées en fonction des premiers commentaires des fans avec les vidéos déjà diffusées…