« Smart-cars » : la police new-yorkaise veut s’équiper de voitures intelligentes

Présentation du nouveau véhicule de la police newyorkaise. Un concept plutôt high tech.

Nous n’en sommes pas encore aux scénarios de science-fiction, même si l’on s’en rapproche de jour en jour.  La police new-yorkaise teste actuellement un nouveau type de véhicule que l’on qualifie de smart-car. Aux premiers abords, celui-ci ressemble à un patrouilleur ordinaire. Mais derrière la simple voiture de police se cachent des technologies qui vont peut-être révolutionner le métier.

En effet, la voiture de police futuriste sera capable de scanner les plaques d’immatriculation, d’enregistrer et de diffuser des vidéos en live streaming vers un central (en HQ) ou encore analyser le taux de radiation de l’air. Actuellement, il s’agit d’un prototype qui est testé dans certaines zones de New York. Et d’après le Wall Street Journal, la police new-yorkaise envisagerait la production de plus d’exemplaire de cette smart-car.

Le but est de rendre les patrouilles de police plus performantes et aptes à prendre de meilleures décisions. Par exemple, le véhicule possède deux scanneurs infrarouges placés sur le coffre. Ces scanneurs sont capables d’identifier et d’enregistrer tous les nombres qu’ils voient. Ceci inclut les adresses ou les plaques d’immatriculation. Comme le véhicule pourra être lié à une base de données centrale, il pourra avertir les agents de police lorsqu’il identifie des plaques de voiture volée, par exemple.

Certains éléments de ce prototype sont déjà présents sur certains véhicules de police. Mais jamais tous ensemble. Ce nouveau patrouilleur se veut être un combo de tout ce qui se fait et qui est utilisé dans le domaine. Comme nous somme à l’ère des objets connectés, toutes les informations recueillies pourront être retransmises en live vers un centre de traitement et éventuellement conservées. Et pourquoi pas, aussi, un scanneur d’empreinte digitale ou un outil de reconnaissance faciale ? L’un des paramètres qui joueront sur la décision de la police new-yorkaise sera le budget.

Mais en tout cas, l’arrivée massive de ces voitures connectées chez les policiers risque d’accentuer encore plus les conflits liés au respect de la vie privée. Au mois de juillet, une organisation américaine de défense des libertés civiles avait pointé du doigt ces services de maintien de l’ordre qui pouvaient utiliser les nouvelles technologies pour collecter des données (comme les allées et venues des plaques d’immatriculation) et les conserver indéfiniment sans qu’il y ait eu quoique ce soit de suspect.

(Source)

Image : Pixabay


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Oppo_Find_7
Oppo Find 7 : taille d’écran annoncée avec résolution record

Certaines spécifications du futur smartphone haut de gamme d'Oppo se précisent. L'écran du Find 7 disposera d'une résolution encore jamais...

Fermer