Smartphone : 5 téléphones faits pour les aventuriers !

Voici un petit top 5 des smartphones destinés aux baroudeurs et résistants à toutes les circonstances. Vraiment idéal pour partir en vacances ou à l’aventure !

L’étude de YouGov dont nous parlions dans cet article, montrait que les français ne sont pas prêts à partir sans smartphone en vacances. Voici 5 téléphones qui seront particulièrement indiqués si vous êtes un vrai baroudeur, car ils sont adaptés à toutes les circonstances et surtout seront résistants dans les conditions les plus hostiles, que la plupart des téléphones du marché.

5 smartphones d’aventurier pour les vacances

Fieldbook F1

Fieldbook F1

Le smartphone Fieldbook F1 conçu par Logic Instrument est un téléphone élaboré pour résister, là ou d’autres échoueraient. Il résiste aux chutes, à la poussière, à des températures pouvant osciller entre -10 à 55 degrés, etc. Doté d’un écran de 6 pouces HD (1.920×1.080 pixels) sera parfait pour les aventuriers l’utilisant dans des conditions extrêmes.

Le Fieldbook F1 tourne sous Android Lollipop et dispose de très nombreux capteurs internes. Il est commercialisé sur le site du constructeur pour 709 euros (Hors taxes).

Le Turing Phone

Turing Phone

Il a fait la « une » de l’actualité ces dernières semaines, mais n’est disponible sur internet que depuis le début de l’été. Le Turing Phone se veut être un téléphone luttant contre l’espionnage, en offrant un smartphone ultra sécurisé, aux conversations cryptées et aux données protégées dans une sorte de coffre-fort, etc. Cependant, il est bien plus que cela, car il se comportera également très bien dans les environnements hostiles, puisque son châssis est élaboré avec un tout nouveau matériau, plus résistant que l’acier ou le titane !

Il est donc très indiqué par les amateurs de sports extrêmes. Son tarif est de 550 euros environ.

Caterpillar CAT S50

Caterpillar CAT S50

Le smartphone CAT S50 de Caterpillar est connu pour être très résistant notamment à la poussière, aux chutes et à l’eau, il peut d’ailleurs rester sous l’eau près de 30 minutes dans 1 mètre d’eau. Il est également capable de résister à des températures allant de -25 à 55 degrés et affiche une autonomie en appel de plus de 16 heures.

Caterpillar CAT S50 dispose d’un processeur quatre cœurs Qualcomm MSM8926 cadencé à 1,2GHz et 2Go de RAM et d’un écran 4,7 pouces (1.280×720 pixels). Son prix est de 449 euros.

Galaxy Xcover 3

Galaxy Xcover 3

Beaucoup moins cher que les autres smartphones présentés plus haut, le Galaxy Xcover 3 n’en est pas moins tout aussi résistant. Il est extrêmement robuste, résiste aux chutes, à l’eau et dispose de caractéristiques techniques engageantes, à savoir un processeur quatre cœurs cadencé à 1,2GHz, de 1,5Go de RAM et d’une mémoire interne de 8Go. L’écran du  Galaxy Xcover 3 est de 4,5 pouces (800×480 pixels).

Ce smartphone est commercialisé à 229 euros

L’Odyssey+

Quechua Phone

Le constructeur Crosscall est parvenu à proposer un smartphone réellement adapté à l’environnement de la montagne, connu pour être extrême sur plusieurs aspects. C’est d’ailleurs pour cela que l’Odyssey+ est résistant à l’eau, à la poussière, aux chutes, au froid, à la chaleur, etc. De plus, il bénéficie d’une autonomie de 12 heures en appel, de 11 jours en veille et offre une technologie double SIM pratique quand on part à l’étranger.

Son châssis est protégé par une coque durcie et son écran tactile est un verre durci très épais Dragontrail. Le toute dernier Odyssey+ est vendu autour de 229 euros.

 


Nos dernières vidéos

  • Eddy

    Il manque le M.T.T. Marque française !

  • julius

    Personnellement, pratiquant le kayak et ayant toujours mon iPhone avec moi, je le mets dans un étui Otterbox.
    Ce qui me permet en ville, d’avoir un smartphone urbain. De plus ayant “noyé” un sonim XP1, qui soit disant était à la norme IP57, je suis très septique sur les capacités de ces téléphones à supporter un bain.
    L’avantage de l’étui, c’est qu’avant de lui confier son iPhone on le teste de façon très simple. On met dedans une ou plusieurs clés, un bout de sopalin et on jette le tout dans un piscine. Le sopalin doit bien sûr revenir sec.
    Les inconvénients de cette solution sont :
    Baisse de la qualité sonore du téléphone et il répond un peu moins biens aux sollicitations tactiles. Rien de bien grave toutes fois.

    • Bonjour Julius, pratiquant de sports outdoor, je t’invite à découvrir la gamme CROSSCALL, smartphones et mobiles outdoor! Des mobiles IP 67 et 68 spécialement conçus pour pratiquer sa passion dans des conditions extérieures difficiles (eau, neige, froid, boue, poussière…) et n’altérant pas leurs performances. C’est aussi, des utilisateurs extrêmes à découvrir et à suivre sur: https://www.facebook.com/crosscall .

  • Il est toujours difficile de trouver des informations concernant les téléphones dits “baroudeurs” car il y a peu d’utilisateurs.
    Ce qui d’ailleurs, n’aide pas du tout à faire son choix !!

    L’idéal, à mon avis pour un site comme presse citron, serait de proposer aux lecteurs un test comparatif… Et à défaut d’un test technique au moins proposer des retours d’utilisation.
    Car un “top 5” sans explication de notation et/ou de sélection, n’est pas vraiment un “top 5”.

    Enfin, il manque le téléphone de Kyocera. Étonnant car il a fait le buzz début 2015 pour sa sortie, et on ne le retrouve pas cité dans cet article introductif. Et pour l’utiliser depuis un mois, il me satisfait énormément (sortant d’un nexus 5).

  • Xavier

    Le 5ème dans la liste est l’Odyssey de la marque française Crosscall et non pas un Quechua phone. Crosscall est LE spécialiste des mobiles outdoor étanches et résistants : http://crosscall.com

  • antoine

    Il manque aussi CrossCall, une marque française également…

  • Khal

    Je ne laisse jamais de commentaire mais je me sens unpeu obligé cette fois-ci.

    De nature assez casse gueule je ne reste généralment pas plus de 6mois avec un téléphone sans le casser de quelque façon qu’il soit. L’année dernière j’ai donc fait des recherches et opté pour le Caterpillar s50 (que j’ai eu a 299e en passant).
    J’ai de suite testé la resistance à l’eau dans le bain, c’était une reussite.
    Je l’ai fais tombé plusieur fois, aucun soucis.
    Mais le problème c’est qu’à défaut de ne pas se casser de l’extérieur, ce téléphone se détraque de lui même par l’intérieur. 2 mois après achat, l’écran m’affiche de belles lignes blanches continues sur la totalité de l’écran sans raison apparente. Je l’envoie au SAV qui, rapidement m’en renvoi un neuf.
    Il faut quand même préciser que le tactile de se téléphone ne répond pas aussi bien que sur les smartphones “normaux”, en résulte un aggacement si vous êtes amateurs de sms rapides. De plus j’aimerai vraiment souligner L’HORREUR de la géolocalisation. Le GPS est TOTALEMENT INUTILISABLE. On perd le signal GPS toutes les 3mn. Constat que j’ai malheureusement fait avec le téléphone que j’ai envoyé au SAV et avec le nouveau que j’ai reçu. En bref niveau performance c’est une jolie m*rde.
    Quelques semaines plus tard, en remettant ma carte sim dans le slot, le slot se désintègre totalement et bloque la carte sim ce qui l’a rendue illisible par le téléphone (puce totalement rayée). En forçant pour la sortir, des bouts de ferraille sont partis.
    Envoi au SAV qui me dit que c’est moi qui ai causé le dommage. Forcément, j’ai du sotir la carte sim en forçant. Je demande donc un devi pour réparation.
    Après 3 mois d’attente et de relances continues de ma part, j’envoi un mail à la limite de l’insulte. Je reçois un s50 neuf 1 semaine plus tard.
    S50 moisi maintenant dans mon tiroir car j’avais entre temps acheté mon présent one+ qui – je touche du bois – tient le coup depuis 7 mois et m’aura seulement couté 50e de plus.

    Donc voià mon expérience, que je ne suis pas près de renouveler. Autant investir dans une coque énorme et mettre un smartphone digne de ce nom dedans.

    Mon témoignage n’engage que moi et le s50, cependant, évitez d’acheter sans avoir d’avis reel d’utilisateur du produit.

    A bon entendeur.

  • ajonki

    Le crosscall x1 au top

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Facebook teste un système de tags pour nos profils

Exactement comme LinkedIn, mais avec plus de possibilités.

Fermer