Smartphone « Ã  la carte » Google : découvrez-en plus sur le Projet Ara

L’équipe du Projet Ara de Google se dévoile et nous donne déjà un petit aperçu de ce que sera le smartphone modulaire.

Ara configurating App UI

La première fois que nous avons réellement évoqué le magnifique projet de Google, via Motorola, ce fut en octobre 2013. L’idée est révolutionnaire puisqu’elle permettra aux utilisateurs, en quelque sorte, de concevoir eux même leurs terminaux.

Le projet Ara développe des smartphones modulaires constitués d’un élément principal (endosquelette) et de différents modules qui peuvent être un WiFi, un APN, une carte 3G, un scanner d’empreintes digitales, etc. La meilleure image que vous puissiez vous faire est celle des constructions en Lego.

La finalité étant de commercialiser un smartphone sur lequel l’utilisateur aura le pouvoir (immense) de choisir les modules dont il a besoin et de ne pas prendre ceux dont il n’en aura pas. Il pourra aussi facilement upgrader son téléphone sur le plan matériel, plutôt que de le renouveler systématiquement.

Jusqu’à présent, nous n’avons pas encore beaucoup d’informations au sujet de ce projet de Google. Mais grâce à cette vidéo publiée par Phoneblocks, nous pouvons avoir un petit aperçu de ce qui se prépare dans les coulisses. D’autres informations devraient également surgir lors de la première conférence avec les développeurs qui se tiendra les 15 et 16 avril prochain. Un premier kit de développement, déjà évoqué, pourrait même faire son apparition lors de cette conférence.

La vidéo nous donne un aperçu de l’avancée des travaux de l’équipe et de la manière dont ils travaillent. Mais celle-ci nous montre aussi quelques facettes de cette future révolution dans le monde du mobile. Par exemple, vous voyez comment les ingénieurs comptent faire tenir en place les modules sur l’endosquelette, grâce à des électro-aimants. Ces électro-aimants pourraient être commandés via une application dont on voit également l’interface.

Côté design, la vidéo révèle les premiers fruits du partenariat entre Google et 3D Systems, le spécialiste de l’impression 3D, qui pourrait assurer la production en masse des couvercles des modules. Et enfin, un membre de l’équipe a laissé entendre que les smartphones ne vont pas avoir de coque, afin de laisser apparaitre cet aspect modulaire à l’arrière.

Mais ne vous enthousiasmez pas trop. Jusqu’à présent, on ne sait pas encore quand est-ce que le premier produit commercial va faire ses débuts. Mais on sait actuellement que la composition la moins chère pourrait bien coûter moins de $50, avec seulement le WiFi et pas de connexion aux réseaux mobiles.


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
USB Type-C 2
Voici les premières images du nouveau conecteur USB Type C

Voici à quoi pourrait ressembler le futur port USB, de type C, qui sera réversible et plus petit.

Fermer