Smartphone Nexus 4 par Google : mauvaises prévisions ou pénurie calculée ?

Le Nexus 4 , le dernier « Google Phone » fabriqué par le sud-coréen LG, est resté en vente moins de vingt minutes sur le Play Store le jour de sa sortie. Quelles sont exactement les raisons de cette rupture de stock si rapide ?

Article écrit par Yaël Gros, fort consommateur de technologies aussi innovantes qu’inutiles, se nourrit du rafraîchissement des pages d’actualités numériques.

Comme la communauté des geeks ou simplement les Google fans le savent déjà, le Nexus 4 , le dernier « Google Phone » fabriqué par le sud-coréen LG, est resté en vente moins de vingt minutes sur le Play Store le jour de sa sortie. Bien que démenti récemment par la directrice de la Division Mobile France chez LG Cathy Robin, une analyse publiée sur le forum de développement réputé xda-developers a estimé que 400 000 terminaux mobiles ont été commercialisés au maximum. Dans les deux mois qui ont suivi la première vague, le WallStreet Journal annonce un X-phone sur lequel Google et Motorola travailleraient ensemble. Les données sur Google affluent sur la toile et il est important de les décrypter correctement.

nexus 4

Qui n’a pas entendu parler du Nexus 4 ?

Toutes les personnes qui se tiennent au courant de l’actualité numérique n’ont pas pu passer à coté des déclarations de Google. En octobre dernier, tout geek qui se respecte a eu vent du nouveau Google Phone qui allait être fabriqué par LG et des tablettes qui l’accompagnent. Outre ses caractéristiques se rapprochant des téléphones haut de gamme et ses innovations tels que Google Now ou PhotoSphere, ce qui a le plus retenu l’attention est son prix : 300 euros pour la version 8 Go ! La vente est alors annoncée sur le Play Store qui stipule que  le terminal sera bientôt disponible. Qu’a cela ne tienne, les fans attendaient tous la sortie avec impatience et ont quasiment tous raté le coche étant donné la vitesse d’écoulement des stocks. Il en fut rapidement de même pour les tablettes Nexus 7 et Nexus 10 respectivement fabriquées par Asus et Samsung. Il y a également eu une seconde vague de réapprovisionnement qui est  passée presque inaperçu sur le web.

Où en est-on aujourd’hui ?

Il s’est passé plusieurs choses assez intéressantes depuis la pénurie:

  • la première est la fuite de Google face à ses responsabilités dans son calcul de prévisions de ventes, mais surtout un haut cadre de Google au Royaume-Uni a accusé LG que livraisons n’étaient que  « rares et irrégulières».
  • Deux semaines plus tard juste avant les fêtes, le WallStreet Journal avance que Google et Motorola travailleraient en collaboration sur le futur Google Phone baptisé X-Phone.
  • Et enfin, ce mercredi, LG dément les propos de Google et assure qu’aucun problème de production n’est à signaler. De ces faits il est possible d’en tirer quelques hypothèses.

Le Nexus 4 était accessible uniquement sur le Play Store le jour de sa sortie. En France, on peut actuellement le trouver chez SFR qui le propose à 629€, soit le double du prix affiché sur la plateforme de Google. Pourquoi faire alors un tel buzz pour un téléphone produit à seulement 400 000 exemplaires, et pourquoi SFR le vendrait-il à un tel prix ? A la vue des caractéristiques, certains sont tentés de dire que Google n’a pas fait de bénéfices sur ce terminal, voir même  l’a vendu à perte: propos encore une fois démentis par Cathy Robin. Il est vrai que son prix était bien en dessous de la concurrence et que la limite de stock est troublante. Il est donc possible que Google ait créé un désir pour offrir un terminal pur Google sur un plateau aux fans assoiffés d’Android.

Qu’en est-il du X-Phone ?

Rappelons que Google a racheté Motorola en 2011 pour un montant de 12,5 milliards de dollars. Ainsi avec le X-phone, Google pourrait maîtriser toutes les composantes liées à la vente de terminaux mobiles, de la production jusqu’à la livraison du client final, comme le fait Apple avec son Iphone par exemple. L’article publié sur le WallStreet Journal laisse entrevoir de grosses avancées technologiques sur ce futur X-Phone, telles qu’un écran flexible et un appareil photo panoramique avec mise au point automatique.  Avec l’engouement créé autour du Nexus 4 et l’arrivée tant attendu d’un smartphone « pur Google », la firme de Mountain View essaie peut-être de faire émerger sa propre « révolution ».

Une autre hypothèse possible parmi l’avalanche d’analyses disponible su la toile est que Google ayant habitué ses clients à des opérations souvent calculées et réussies, il est difficilement concevable qu’une erreur aussi énorme de leur part eu été possible. Bien que la campagne marketing associée ne soit pas comparable, leurs préventions étaient bien plus basses que les précommandes de l’Iphone 5 qui ont dépassé 2 millions. De plus, les déclarations de Cathy Robin conduisent à une simple erreur d’estimation étant donné que Google aurait fait ses calculs à partir des ventes de ses précédents Nexus.  Google aurait donc eu un problème de vision, et ferait peut-être mieux de se pencher d’avantage sur  les lunettes du futur.


13 commentaires

  1. Tant pis pour Google et LG, je voulais prendre le Nexus 4, j’ai finalement pris l’iPhone 5.

  2. Avez-vous une info sur une prochaine disponibilité de la tablette Nexus 10 (32G) ?
    Merci

  3. Si c’est une stratégie commerciale, elle est mauvaise. Louper les ventes de fin d’année et s’attirer les foudres des potentiels clients est tres incompréhensible. 3 mois de rupture de stock.. C’en est presque une blague !

  4. Ben moi après des années chez Apple
    J’avais hésité au nexus 4 et le s3
    Du coût j’ai pris le s3
    Quelle changement par rapport a Apple

    La liberté lol

  5. Se tromper autant dans la planification, ce la veut sire des milliers de $ de pertes pour Google, mais aussi pour LG ; très peut probable. Par contre, il y a eu 1 mois et demi de buzz autour du terminal. Dommage que cette promotion off se soit réalisée sur le dos des consommateurs ; au départ, l’idée de Google était pourtant de démocratiser un terminal sans concession matérielle.

  6. @s1n3d: c’est vrai que c’est le même budget. J’ai pris la Dacia Logan, j’ai pris une Audi SQ5…

  7. C’est surtout une très bonne pratique marketing parce que la preuve on n’en parle de plus en plus.
    La disponibilité du produit devrait arriver je pense quand même.

  8. Moi au contraire je pense qu’il ne sera plus disponible. Le seul but de ce buzz c’était pour google de faire baisser les prix des téléphones Android et de faire une bonne pub sur Android qui ne l’oublions pas est le système de google…..

  9. Il n’y a que la Nexus 7 qui a tenu ses promesses. Très bon outil et très bonne réactivité et dans notre cas, très bonne disponibilité !

  10. Tout à fait d’accord avec Julien :). J’attends toujours impatiemment pour ma part !

  11. Pingback: Le chargeur sans fil pour le Nexus 4 pointe (enfin) le bout de son nez

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Aux USA, les scanners corporels d’aéroports devront aller vous rhabiller

En attendant de trouver une solution efficace de brouillage d'image, l’administration américaine a décidé de retirer les scanners corporels de...

Fermer