Smokio, une cigarette électronique connectée pour ceux qui souhaitent arrêter de fumer

Toutes les cigarettes électroniques se ressemblent mais Steve Anavi a souhaité aller plus loin en produisant une cigarette intelligente et connectée : la Smokio.

D’après les derniers chiffres en date, le marché de la cigarette électronique représenterait en France entre 100 et 200 millions d’euros et il s’ouvrirait chaque mois des dizaines de boutiques spécialisées à travers l’hexagone. Et pas seulement dans les grandes agglomérations. A l’heure actuelle, plus de trois millions de fumeurs aurait franchi le pas et rejoint ainsi les rangs des vapoteurs.

smokio Smokio, une cigarette électronique connectée pour ceux qui souhaitent arrêter de fumer

Si la Smokio vise les fumeurs, elle s’adresse également aux utilisateurs les plus connectés et à tous ceux qui souhaitent avoir un suivi complet de leur consommation.

De l’extérieur, elle ressemble à n’importe quelle cigarette électronique et elle se compose ainsi d’un clearomiseur et d’une batterie de 900 mAh. Il suffira de verser un peu d’e-liquide dans le réservoir dédié à cet effet et d’appuyer sur le bouton situé sur la batterie pour actionner le système et pour pouvoir tirer une bouffée.

Toutefois, contrairement aux autres cigarettes électroniques, la Smokio embarque une série de capteurs permettant de déterminer avec précision la consommation du vapoteur. Des capteurs, mais également une puce Bluetooth LE afin de transmettre à une application mobile toutes les données capturées par son entremise.

Cette dernière pourra afficher des graphiques représentant l’évolution de notre consommation à travers le temps, bien sûr, mais aussi l’état de la batterie de notre cigarette, des informations sur notre santé (extrapolées à partir des données récoltées) et même les économies réalisées sur la période. Si nous le désirons, nous aurons la possibilité de partager notre activité sur Twitter et Facebook.

Totalement gratuit, l’outil est disponible dès à présent sur iOS et il arrivera dès le mois prochain sur Android. Attention cependant car tous les terminaux ne sont pas encore compatibles. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur cette page.

La Smokio est déclinée en trois versions : les modèles noir et métal sont proposés à 79.90€, contre 99.90€ pour l’édition limitée, toute de bleu vêtue. Dans chaque pack, nous trouverons une batterie Smokio 900 mAh, deux clearomiseurs, un chargeur USB et un flacon d’e-liquide sans nicotine.

15 commentaires

  1. La cigarette électronique, au même titre que les patchs et autres substituts à la nicotine sont inutile. Il est possible d’arrêter sans passer par toutes ces bigoteries qui ne font que renflouer les caisses où des fabricants, ou de l’état, ou des revendeurs.
    Ces gens n’ont aucun intérêt à ce que vous arrêtiez, il faut se mettre ça dans la tête. VOUS êtes leur fond de commerce.
    La méthode simple ? Prendre conscience que c’est la peur qui vous empêche d’arrêter et que fumer une cigarette n’arrête que le manque de la précédente cigarette et n’apporte en aucun cas un plaisir. C’est illusoire. Et il serait grand temps que les gens arrêtent de croire aux plaisir supposé du tabac.
    Si vous voulez plus d’information, google sera votre plus grand ami.

  2. 80€ pour compter ses bouffées, c’est franchement hors de prix.
    Je vape depuis plus d’un an et je n’arrive pas à m’imaginer comment ce kit pourrait être utile.

  3. @Kanalkyte

    Tu n’as visiblement pas compris ou tu ne t’es pas assez renseigné. Le but de la CE n’est pas forcément d’arrêter mais aussi de pouvoir s’adonner au plaisir de la cigarette en diminuant (je n’ai pas dit stoppant) les risques.
    Si tu veux plus d’information, google sera ton plus grand ami.

  4. Fredzone

    @tous : J’étais un gros fumeur il y a encore quelques années, je tournais à plus d’un paquet par jour. Suite à un pépin de santé (rien de grave et aucun lien avec les clopes), je me suis retrouvé pendant trois ou quatre jours dans l’incapacité de fumer. J’ai repris ensuite, en descendant à une dizaine de clopes par jour. Je me suis acheté une cigarette électronique l’année dernière afin de supprimer certaines clopes. Désormais, je fume trois clopes par jour, et jamais avant 12h30 / 13h. Je précise quand même que je me lève à 6h tous les matins, hein, sinon ce serait trop simple. Et en toute franchise, sans ma clope électronique, j’aurais beaucoup de mal à tenir le coup.

    Concernant la Smokio, je trouve au contraire que le concept est des plus intéressants puisqu’il nous permet de prendre du recul sur notre consommation, et de mieux comprendre la manière dont nous utilisons notre cigarette électronique. Grâce à ce système, il est parfaitement possible d’identifier les heures de la journée où nous la sollicitons plus, et d’avoir ainsi un suivi complet sur une période donnée. En identifiant ces hausses de consommation, on peut également analyser les éléments déclencheurs et ce qui nous pousse à vapoter non pas par plaisir mais par obligation.

    Mieux comprendre notre manière de vapoter, c’est aussi un moyen de prendre le contrôle de notre consommation. Utile lorsqu’on souhaite arrêter la clope, et les substituts.

    Concernant la somme économisée, là l’info n’est pas vraiment utile, mais ça peut être un vecteur de motivation. Se dire qu’on a économisé quelques centaines d’euros chaque mois en réduisant/supprimant la clope, c’est quand même très valorisant et ça donne envie de continuer sur notre lancée.

  5. @Frédéric
    Merci pour l’explication. Au moins c’est concret et ne relève pas du fantasme ou des idées préconçues ;)

  6. @Frédéric
    Je comprends bien ce que tu veux dire, et chacun vit sa défume différemment évidemment.
    Mais, comme une grande majorité de vapeurs, tu tournes certainement avec 2 batteries au cas où non ?
    Moi, j’aimerais bien savoir ce qu’il se passe quand je change de batterie avec ce dispositif (outre le fait que j’aurai au préalable dépensé 160€ pour un kit de base) :
    comment se comporte la synchro entre l’appli et les compteurs puisqu’ils sont ‘offline’, intégrés à la batterie ?
    C’est pas par mauvais esprit mais je voudrais comprendre.

    Maintenant, sincèrement, honnêtement, un Evic, 2 accus et un chargeur rendent à mon avis un bien meilleur service pour un coût bien moindre.

  7. Fredzone

    @Aka : De rien :)

    @Remz : En fait oui… et non. Ma première cigarette électronique, c’est mon père qui me l’a offerte à l’occasion de la naissance de ma fille, en juillet dernier. J’en ai racheté une seconde de plus grande capacité et la première doit toujours se trouver quelque part. Le truc, c’est que je ne suis pas du tout accroc à l’e-cig, et il m’arrive même de passer des journées sans vapoter (mais toujours avec les 3 clopes derrière quand même). Quelque part, je pense que ça m’a permis de m’éloigner un peu de la cigarette en tant qu’objet et c’est déjà pas si mal.

    Concernant la Smokio, pour profiter des fonctions connectées, il faudra évidemment avoir la batterie adaptée. Si tu changes de batterie, tu n’auras plus la synchro des données. Après, avec une batterie de 900 mAh, tu as quand même de quoi voir venir et me semble en plus que celle-ci est basée sur une eGo-C dont ça reste de la très bonne qualité.

    Ceci étant, en terme de coût, tu n’as pas forcément tort mais tout dépend finalement de ce que tu recherches. Si ton e-cig te comble, pas besoin d’aller voir plus loin. En revanche, la Smokio pourrait taper dans l’oeil de certains Geeks, et les détourner ainsi des vraies cigarettes. Rien que pour ça, elle méritait bien qu’on en parle, non ? ^^

  8. Je trouve le principe vraiment sympa, surtout qu’au début je ne savais pas m’arrêter avec la cigarette électronique, j’étais tout le temps en train de vapoter… du coup pour les personnes qui ne savent pas s’arrêter comme moi c’est parfait! ^^
    Mais bon le prix n’est vraiment pas raisonnable, si on va dans la cigarette électronique c’est pour la santé, mais aussi faire des économies à ce que je sache, moi ma e-cigarette m’est revenu à 34,90 € le coffret complet (ici pour information : http://www.top-cigarette-elect.....88457.html)
    Après, si cette cigarette électronique connectée se démocratise, et que son prix devient plus abordable, alors là je sauterai sur l’occasion, mais pour le moment c’est trop cher.

  9. Si la Smokio permet à des fumeurs de se passer du tabac, pourquoi pas, non ?
    Comptoir Des Possibles c’est aussi un réseau sur Chartres et sans faire de pub nous avons nombre de clients qui ont arrêté ou au mieux vraiment ralenti leur consommation grâce à la cigarette électronique. Ils ont fait de réelles économies mais ils nous rapporte également qu’ils se sentent mieux.
    Si la cigarette électronique ne devient pas une nouvelle dépendance mais une vraie solution pour se débarrasser de ses addictions, je trouve que la Smokio ou toute autre e-cigarette du même type qui existe déjà à l’étranger est la bienvenue sur le marché.

  10. Je ne vois pas non plus l’utilité de ce gadget.
    Mon tel portable compte mes pas et j’aimerais qu’il m’aide à faire du sport mais il ne faut pas rêver, ce n’est pas son utilité primaire. Le fumeur qui veut arrêter le tabac ne calcule pas ses économies, chaque cigarette en moins est déjà une victoire, pour sa santé qu’importe le prix qu’il dépensera pour sauver ses poumons.
    Je ne crois pas à ces cigarettes electroniques intelligentes. A Montréal nous devons nous battre contre une législation québécoise très dure avec la e-cigarette. et nous ne sommes pas prêt de jouer avec ces gadgets avilissants.

  11. Fredzone

    Aurore, vois-ça comme un simple levier qui peut t’aider à soulever ta détermination, ou ta motivation. C’est exactement comme les podomètres / coachs électroniques. Dans l’absolu, les gens s’en foutent de savoir combien de pas ils font dans la journée. Mais quand les LED de ton Shine s’allument et que tu vois que tu n’es pas très loin de ton objectif, et bah ça te donne envie de descendre une station de métro plus tôt pour marcher un peu.

    Chacun voit évidemment midi à sa porte et tout le monde n’a pas forcément besoin de ce genre de trucs pour trouver la motivation suffisante pour arrêter de fumer ou faire de l’exercice, mais ça peut quand même aider quelques personnes et c’est ça qui compte.

  12. Si ce procédé peut aider certaines personnes à se désaccoutumer du tabac et de la nicotine, je ne vois que des bonnes choses. Pour ma part, j’ai arrêté le tabac avec la cigarette électronique mais sans le concours de ce type d’outil… Libre à chacun…