Smyle : la start-up de traitement de l’image qui veut révolutionner le e-commerce

Smyle est la [Start-Up française de la Semaine] dans le cadre du grand concours Start-Up Presse-Citron.

start-up presse-citron

Que fait Smyle ?

Smyle est une start-up spécialisée dans la compréhension automatique de l’image, à la fois par similarité que par le fait de caractériser l’objet présent à l’image.

Cette technologie leur a permis de lancer Smyle.io, le plus grand catalogue de sacs et chaussures. Celui-ci va permettre à l’utilisateur de chercher par similarité à partir d’un produit présent dans le catalogue ou depuis une URL. L’acheteur se voit donc présenter des références disponibles sur de nombreux sites web de vente qui vont ressembler à celle qui leur plaisait, pour trouver un meilleur modèle, ou un prix plus intéressant.

Mais cette technologie va pouvoir adresser plusieurs problématiques business, d’où la décision de permettre son intégration dans d’autres plateformes (au travers d’une API où l’entreprise va payer d’après le volume d’images à traiter) sous le nom de Deepomatic. Cela peut ainsi être une marketplace d’art contemporain qui veut permettre à ses clients de retrouver l’ensemble des tableaux similaires à une oeuvre, parce qu’ils sont dans un même univers esthétique. Ou un site de petites annonces qui va pouvoir automatiquement repérer la publication de contenus illicites, ou la publication d’un élément dans la mauvaise catégorie.

smyle

Qui est derrière Smyle ?

Fondateurs :
  • Augustin Marty (27 ans), CEO
  • Aloïs Brunel (27 ans), CPO (chef produit)
  • Vincent Delaitre (27 ans), CTO (chef technique)
Genèse :
A27 ans, Vincent et Aloïs peuvent déjà prétendre à une expérience en développement de plus de 15 ans. Les week-ends des deux hommes étaient régulièrement occupés par des hackatons. C’est d’ailleurs pendant l’un de ces week-ends qu’ils gagnèrent le premier prix avec une application présentée comme le Shazam de la mode.L’idée avait été soufflée par la copine d’Aloïs qui voulait prendre en photo quelqu’un pour se voir proposer une liste de boutiques où acheter les vêtements portés par celle-ci.

Augustin connaissait Aloïs de réputation, sachant qu’il était le très bon développeur de sa promotion. Il est donc venu vers lui pour essayer de le convaincre à le rejoindre sur son projet. Finalement, c’est l’inverse qui arriva et les 3 hommes se mirent à développer ce Shazam de la mode.

Ils n’arrivèrent pas à lui donner le souffle nécessaire et celui-ci fit un « bide », de l’aveu même de son CEO. Ils sont alors entrés chez Microsoft Ventures Accelerator où ils se sont cherchés jusqu’à trouver l’idée de cette marketplace de mode possédant une puissante fonctionnalité de comparaison de l’image. Smyle se lance actuellement à la quête de sa cible grand-public, alors qu’ils sont sur le point de signer plusieurs contrats majeurs sur l’utilisation de leur technologie par des acteurs de premier plan.

smyle-produits similaires

Principal défi aujourd’hui

Trouver leur levier de viralité pour l’application, et signer des grands comptes qui vont louer la technologie.

L’entrepreneur qui vous a le plus aidé dans votre parcours

Nicolas Dessaigne : le CEO d’Algolia. Il les a toujours fascinés dans la construction de leur technologie.

Carte d’identité

Nom : Smyle

Lieu des bureaux : Agoranov (6ème arrondissement de Paris)

Taille de l’équipe : 6

Levée de fonds : ils préparent une levée de fonds d’1 million d’euros pour cet été.

Modèle économique : BtoC : à la commission sur les ventes. BtoB : API avec location (d’après le volume d’images à traiter).

Anecdotes : – ils finissent toujours les entretiens de recrutement au café du coin pour aider la personne à se détendre autour d’une bière (ou un chocolat chaud), pour apprendre à se connaître dans un cadre différent du bureau. – Le nom « Smyle » est la contraction de Smart et Style.


Actuellement : à la recherche d’un jeune chercheur en computer vision, et ils cherchent des interlocuteurs dans le monde de la mode (journalistes/blogueuses mode) : si des lecteurs peuvent relayer à des blogueuses modes, Augustin vous remercie.  Contact : augustin@deepomatic.com


small99Envie de faire partie des 99 startups françaises à suivre ? Inscrivez-vous sur l’annuaire Presse-Citron pour avoir une chance d’être choisi par Microsoft Bizspark, Seedcamp, Kima Ventures, The Family & Presse-Citron.


5 commentaires

  1. Pingback: Smyle : la start-up de traitement de l’im...

  2. 15 ans de dev.
    J’ai passé 5 min sur le site et voici déjà ce qu’on peut y trouver:
    -Faq & Blog => Error 500.
    -L’image de chargement est mal coupée, il reste des pixels à l’opposé.
    -Le script de « produit similaire » fait planter mon Firefox.

    C’est gênant.

  3. Pingback: Smyle : le shazam de la mode | Le Blog de Médiane

  4. @City: merci pour ces retours.

    Le blog et la Faq sont de nouveau disponibles (blog.smyle.io) et le script pour voir les produits similaires ne fait plus planter Firefox.

    Par contre « l’image de chargement » étant en fait purement CSS, le « pixel à l’opposé » est un bug propre à certaines versions de Firefox et ne sera pas corrigé avant longtemps: question de priorité, la team front étant composée d’Aloïs uniquement.

    A bientôt !

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Google MacBook Pro PIxabay
Google Search permet maintenant de simuler un prêt

Le moteur de recherche de Google se dote d’une nouvelle fonctionnalité qui pourrait faire mal à certains sites.

Fermer