Snapchat s’intéresse de plus en plus au hardware

Après les serviettes, Snapchat pourrait se lancer dans les lunettes de réalité augmentée.

Réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Snaochat, Periscope, Messenger)

Si vous allez sur la page Amazon de Snapchat, vous y trouverez des produits dérivés comme un sac à dos ou une serviette de plage. Mais plus tard, il se peut que le créateur du système de messagerie éphémère se lance également dans le hardware, peut-être avec des lunettes de réalité augmentée.

La rumeur a commencé à se répandre au mois de mars, lorsque le site CNET a révélé que Snapchat a recruté des ingénieurs spécialisés dans les technologies à porter sur soi (wearable) ainsi que des designers de produits, qui sont des anciens employés de Nokia et Logitech. A l’époque, il paraissait déjà évident que Snapchat entend se lancer dans le hardware.

Et par ailleurs, aujourd’hui, on apprend du Financial Times que l’entreprise est aussi membre de la Bluetooth Special Interest Group. En substance, il s’agit d’un groupe d’entreprises qui définit les standards de la connectivité Bluetooth. Et à moins qu’elle ne compte produire du hardware, une société comme Snapchat n’y aurait normalement rien à faire.

Des lunettes de réalité augmentée ?

Actuellement, tous les géants du web investissent dans la réalité augmentée. En ce qui concerne Apple, il ne s’agit encore de rumeurs. Cependant, Microsoft développe déjà ses Hololens. Et en plus d’avoir créé les Google Glass, la firme de Mountain View fait également partie des investisseurs de Magic Leap, une mystérieuse start-up qui travaille sur des lunettes de réalité augmentée.

Il serait donc tout à fait logique que Snapchat, qui propose déjà de la réalité augmentée sur son application mobile, envisage aussi de développer ses propres lunettes.

Et une source du Financial Times a même indiqué que Snapchat pourrait travailler avec des contractants pour la fabrication de ses prototypes. En tout cas, même si Snapchat travaille sur des concurrents des Hololens, la première version n’arrivera probablement pas cette année.

(source)


Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Vers une fin du projet OpenOffice
Vers la fin d’OpenOffice, faute de développeurs ?

Certaines décisions sont parfois lourdes de conséquences et OpenOffice pourrait bien servir de triste exemple. En 2009, Sun MicroSystems, l’éditeur...

Fermer