Snowden : pourquoi le FBI fait semblant d’avoir besoin d’Apple pour dĂ©bloquer un iPhone ?

Edward Snowden n’a pas Ă©tĂ© tendre avec le FBI lors de son intervention Ă  propos du rĂ©cent conflit qui oppose Apple et la justice amĂ©ricaine. Pour lui, les arguments avancĂ©s par le FBI sont des « conneries ».

Edward Snowden Creative Commons
L’ancien consultant de la NSA qui a volĂ© une quantitĂ© impressionnante de donnĂ©es sur les programmes secrets des gouvernements amĂ©ricain et britannique en matiĂšre d’espionnage et de surveillance, est aujourd’hui exilĂ© en Russie. C’est donc depuis Moscou qu’il a affirmĂ© que le FBI n’avait jamais eu besoin de l’aide d’Apple pour dĂ©verrouiller un iPhone.

Le FBI veut freiner le développement des technologies dans le futur

C’est pourtant ce qu’affirment la Police et la justice amĂ©ricaine, qui souhaitent qu’Apple livre ses clĂ©s de chiffrement pour dĂ©bloquer le tĂ©lĂ©phone du terroriste de San Bernardino. Tim Cook a refusĂ© et a reçu le soutien de nombreux gĂ©ants du web pour prĂ©server cette part de libertĂ©.

Durant la confĂ©rence Common Cause qui s’est dĂ©roulĂ©e Ă  Washington, Edward Snowden a souhaitĂ© donner son opinion au travers d’une vidĂ©o puisqu’il ne peut sortir de Russie, Ă©tant considĂ©rĂ© comme un traĂźtre par le gouvernement amĂ©ricain. Il a dĂ©clarĂ© : « Le FBI dit qu’Apple a des moyens techniques exclusifs pour dĂ©verrouiller un iPhone. Avec tout mon respect… C’est des conneries». Selon lui, le gouvernement amĂ©ricain sait parfaitement dĂ©verrouiller un iPhone et il est ridicule de faire semblant de ne pas en ĂȘtre capable.

Toujours d’aprĂšs Snowden, l’objectif du FBI est trĂšs Ă©vident dans cette affaire, sous couvert des menaces terroristes dans le monde et sur le sol amĂ©ricain, le gouvernement souhaite influencer le dĂ©veloppement des technologies dans le futur, en rĂ©duisant au maximum le degrĂ© de sĂ©curitĂ©. L’État amĂ©ricain souhaite confronter les gĂ©ants du high-tech Ă  une question morale, afin de pousser le SĂ©nat Ă  lĂ©gifĂ©rer sur la question.  Le chef de l’unitĂ© antiterroriste de la police de New York, John Miller avait rĂ©sumĂ© la situation de maniĂšre manichĂ©enne il y a peu, en affirmant qu’Apple a choisi son camp en protĂ©geant les terroristes, les kidnappeurs, les voleurs et les meurtriers. Un autre haut responsable de la Police avait indiquĂ© qu’Apple prĂ©fĂ©rait protĂ©ger la vie privĂ©e d’un terroriste mort, plutĂŽt que la sĂ©curitĂ© nationale et les citoyens amĂ©ricains. Vu sous cet angle… que peut-on rĂ©pondre ?

VidĂ©o de l’intervention de Snowden dans l’affaire Apple Vs FBI

source

RĂ©pondre

Lire les articles précédents :
quatre-heures
[détox] Le Quatre Heures, un site qui raconte des histoires

Le Quatre Heures est ce que l'on appelle un slow media, un site qui se détache de l'actualité quotidienne pour...

Fermer