Sony a du mal à vendre la PS4 en Chine à cause de la censure

Sony domine le marché des consoles. Mais en Chine, il fait face à la censure des jeux par le gouvernement.

ps4 camera

Comme vous le savez peut-être déjà, la Chine, après avoir “officiellement” interdit les consoles de jeux vidéo pendant plus de dix ans, a décidé de lever cette interdiction assez récement. Et comme les fabricants de smartphones, les acteurs de l’industrie du jeu vidéo (principalement Sony et Microsoft) se sont rapidement intéressés à cet énorme marché.

Mais voilà, même si l’Empire du Milieu a levé son interdiction sur les consoles de jeux vidéo, il semblerait qu’en vendre ne soit pas une mince affaire. C’est du moins ce qu’affirme le responsable la division gaming de Sony en Chine, cité par Reuters, qui explique que bien que l’interdiction ait été levée, l’entreprise, qui y vend la PS4 depuis le mois de mars, doit encore faire avec la censure. Une contrainte qui ferait perdre beaucoup de temps et qui serait un obstacle pour les ventes.

En effet, si la vente consoles est désormais autorisée, le marché reste très surveillé par le gouvernement, et notamment en matière de titres. Comme je l’expliquais dans un précédent article, lorsque la Chine a levé l’interdiction, elle avait posé deux principales conditions : les entreprises étrangères devront fabriquer les consoles sur le territoire chinois et les jeux vidéo proposés doivent avoir l’approbation d’une autorité culturelle liée à l’Etat.

(Source)

  • On a testé le road trip en camping-car avec Yescapa !

    Vous rêvez de prendre la route des vacances à bord d’un van ou d’un camping-car ? La start-up Bordelaise Yescapa nous a proposé de vivre une expérience inédite sur les routes du Médoc Atlantique. Réservation, assurance, prise en main du […]


Nos dernières vidéos

  • TomS

    Et c’est la première puissance mondiale ? Quel archaïsme…

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
C’est officiel : BlaBlaCar est une licorne

En levant 200 millions de dollars, BlaBlaCar intègre le « Billion Dollar Startup Club ».

Fermer