Sony et Panasonic, des disques optiques de 300 Go d’ici 2015

Le disque optique de demain présentera une capacité de stockage de 300 Go selon Sony et Panasonic qui ont décidé de s’allier pour mieux résister à la dématérialisation.

Bonne nouvelle ou news un peu inutile ? Je vous laisse juger, pour ma part ce genre d’annonce me plait. La nouvelle nous vient de Panasonic et Sony qui ont annoncé une collaboration future pour sortir des disques optiques (pas des disques durs) qui pourraient stocker un minimum de 300 Go. Les deux compagnies se sont déjà fait face dans le passé mais cette fois-ci, c’est ensemble qu’elles ont décidé de lancer ce futur et impressionnant produit. La cible sera avant tout professionnelle mais ce CD pourrait bien atteindre le grand public.

La sortie de cette nouvelle génération de disque optique est prévue pour 2015. Pour rappel, et à titre de comparaison, un DVD permet de stocker 4,7 Go (pour les modèles communs) et un Blu-ray 25 à 50 Go selon le modèle. Comparez donc ces chiffres avec les 300 Go proposés par le futur modèle de Sony et Panasonic, nous devrions atteindre des contenus d’une qualité diablement intéressante. Bien évidemment, il faudra l’équipement pour lire ces disques mais aussi celui pour l’afficher. Il est inutile de lire un film qui pèse 300 Go sur une petite télévision à écran cathodique.

CD

A une période ou beaucoup de services vous proposent de passer au dématérialisé et au cloud, les entreprises comme Sony et Panasonic essaient de se démarquer en proposant ces produits qui présentent une capacité de stockage assez stupéfiante. Un produit de haute qualité pour concurrencer le tout dématérialisé, c’est une stratégie intéressante car le public ‘lambda’ fuit de plus en plus le monde du disque.

Aucun prix n’a été annoncé pour l’instant concernant cette technologie mais il faut se préparer à ce qu’elle coûte un minimum cher. Le seul problème c’est qu’avec sa sortie en 2015, notre cher CD nouvelle génération risque d’arriver dans un monde où il n’y a (presque) plus de place pour lui, vu la vitesse à laquelle le support physique décline.

(source)

Image: ‘Riflessioni analogiche sul digitale
http://www.flickr.com/photos/67162861@N00/2090962420
Found on flickrcc.net


5 commentaires

  1. « Il est inutile de lire un film qui pèse 300 Go sur une petite télévision à écran cathodique. »
    Même un écran fullHD je pense ^^

    Après j’y crois bof, le grand public a déjà bien du mal à changer du DVD pour le blu-ray car le prix est là, alors rechanger encore j’y crois moyen.
    Même si a qualité est là, la transition est tout de même moins flagrante que de la VHS au DVD.

  2. L’avenir en terme de stockage de données est à la mémoire holographique et au HVD qui peut stocker 6Tb : http://en.wikipedia.org/wiki/H.....atile_Disc
    Après il est normal que les leaders de ce marché depuis des décennies poursuivent leurs travaux et fassent évoluer leurs produits existants tant qu’il y a de la demande (et il y en a encore, il suffit de regarder le marché des jeux-vidéos sur consoles de salon, et oui je sais le sujet fait débat, mais on voit bien ici que Sony n’est pas pour le dématérialisé et Nintendo non plus d’ailleurs !), et qui dit nouvelle technologie dit prix élevé au lancement cela va de soi ! Je ne dirai pas la même chose en terme de qualité qui n’est pas forcément proportionnelle à la quantité de données quand on parle d’oeuvre numérique…

  3. N’y aurait-t-il pas un intérêt pour les entreprises ? Pour stocker des backups ? A condition que la durée de vie soit suffisamment longue.
    Autre petite remarque : le terme « dématérialiser » me gène (même si je n’ai pas la solution). Pour moi « dématérialiser », c’est passer en numérique une donnée ou un processus habituellement stocké sur un support physique. Par exemple votre « facture EDF dématérialisée ». La, on parle du moyen de stockage, virtualisé peut-être ?

  4. Pas mal mais je pense qu en 2015 le cloud aura tres certainement supplanté les supports physiques
    Cdlt
    Yaka

  5. Le format BlueRay en 8 couches propose déjà (25*8) 200Go et comme dit plus haut le HDV de 6To semble une progression plus remarquable surtout au vu de l’investissement nécessaire pour utiliser ce type de technologie (je ne vais pas ré investir sur un lecteur/graveur pour quelques Go, il m’est plus facile de graver un CD de plus).
    Aujourd’hui, j’ai plus confiance en la durabilité d’un disque dur SSD de 250Go à 250€ environ, que dans un BlueRay de 25 à 50Go pour 25€… Sans parler de l’espace physique de stockage nécessaire, ni de performance…

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Un site de crowdfunding pour financer vos études en médecine ?

Un étudiant philippin a créé un site de crowdfunding d’un tout nouveau genre : un site comme kickstarter ou Indiegogo...

Fermer