Méfiez-vous, c’est plutôt facile d’intégrer un faux vrai tweet

Une technique permet de créer des faux tweets qui ressemblent vraiment aux vrais (il ne s’agit donc pas de photomontages).

Il y a quelques jours, j’évoquais une fonctionnalité de Facebook qui, utilisée par de mauvaises personnes sur les liens des sites de bonne réputation, peut mener à une désinformation massive. Et cette fois-ci, il est question d’un petit hack que l’on peut faire lorsqu’on intègre un tweet sur une page web.

Selon vous, ai-je vraiment tweeté ça et surtout, ai-je eu 3 000 000 de retweet ? Logiquement, vous répondrez non, puisqu’il s’agit d’une image et non d’un tweet intégré (le photomontage est facile à réaliser sur le site lemmetweetthatforyou.com).

Fake tweet

En revanche, ci-dessous, on est tous d’accord qu’il s’agit d’un vrai tweet qui a été intégré sur une page Presse Citron.

Mais méfiez-vous, car même les vrais tweet qui ressemblent à celui que j’ai intégré juste en haut de ce paragraphe peuvent être des faux. Le bloggeur Amit Agarwal a en effet récemment mis en lumière une méthode qui permet d’intégrer des tweets modifiés.

Autrement dit, il est possible de modifier le texte d’un message, la date et même le nombre de retweets et de favoris.

Démonstration à l’appui, il explique la méthode sur son site. Le tweet intégré apparaît normalement comme ceci :

Mais grâce à la technique décrite sur le blog d’Amit Agrawal (quelques connaissances en HTML et en Javascript suffisent), le tweet apparaît comme ci-dessous. Notez bien que le message ainsi que les compteurs de retweets et de favoris ont été modifiés. Pour des raisons de sécurité, je ne l’ai pas utilisée sur Presse Citron (il s’agit juste d’une capture d’écran). Mais croyez-le, c’est très trompeur.

Fake tweet

 


Nos dernières vidéos

5 commentaires

  1. Pingback: Méfiez-vous, c’est plutôt facile d’intégrer un faux vrai tweet - Linkeol, L'actualité des entreprises en France

  2. La méthode n’est pas nouvelle, mais l’application à des tweets est nouvelle, même si cela ne sert pas à grand chose…

  3. Pourquoi se méfier ? Un tweet officiel d’un FAI avec un lien frauduleux et pouf.

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
L’inquiétant brevet de Facebook qui pourrait vous encourager à faire attention à votre liste d’amis

Si ce brevet est utilisé par Facebook, vous aurez intérêt à avoir des amis dont les scores de crédit sont...

Fermer