Spotify, le service de musique en streaming serait, selon Business Insider, la deuxième source de revenu pour les maisons de disques. Une performance intéressante mais l’écart avec iTunes reste important. Alors qu’Eric nous annonçait que l’application Spotify débarque enfin officiellement sur BlackBerry, le géant suédois de la musique en continu s’affirme comme la seconde source

Spotify, le service de musique en streaming serait, selon Business Insider, la deuxième source de revenu pour les maisons de disques. Une performance intéressante mais l’écart avec iTunes reste important.

Alors qu’Eric nous annonçait que l’application Spotify débarque enfin officiellement sur BlackBerry, le géant suédois de la musique en continu s’affirme comme la seconde source de revenu pour les labels. Le conditionnel reste cependant de mise, en effet, pas de chiffres officiels mais une source proche de l’entreprise si l’on en croit le site Business Insider.

Plusieurs chiffres donnent d’ailleurs du crédit à cette annonce; AppData recense plus de 23 millions d’utilisateurs à travers le monde le mois dernier. En France,  les résultats du 1er trimestre 2012 récemment publié par le Syndicat National de l’Edition Phonographique témoignent également de la très bonne forme de l’écoute en streaming. En effet, pendant que les ventes physiques s’effondrent (-13,0% en un an), le marché du numérique a le vent en poupe avec une hausse de près de 24%. Si l’on s’intéresse de plus près à ce marché du numérique, on constate que le streaming et les abonnements enregistrent d’ailleurs les plus fortes hausses, +31.2% pour le streaming (4,09 millions d’euros) et +46,2% pour les abonnements (8,69 millions d’euros). Le marché du streaming gratuit et payant peut donc se targuer de représenter 39,15% des ventes du marché numérique (12,78 millions pour un total de 32,64 millions).

Spotify Spotify : enfin un concurrent pour iTunes?

Toutefois, si les chiffres du streaming et du nombre d’utilisateurs du service Spotify sont encourageants et témoignent de la très bonne santé de la musique en ligne, Business Insider précise que iTunes est encore loin devant. En effet, la plateforme musicale d’Apple reste le leader incontesté avec 3,2 milliards de dollars reversés aux labels l’an passé et Spotify aura bien du mal à rivaliser avec le géant de Cupertino; on apprenait récemment, via Digital Music News, qu’un titre lu sur Spotify rapportait 140 fois moins qu’un téléchargement iTunes soit 0,005 dollar par écoute. C’est par ailleurs le ratio le plus bas puisque le ratio de Zune est de 25:1 (0,028 dollar par morceau), celui de Napster est de 43:1 soit 0,016 dollar par morceau, enfin Rhapsody est avant dernier avec un ratio de 53:1 soit 0,013 dollar par morceau.

Si Spotify progresse et pourrait, à l’avenir, devenir un concurrent sérieux pour iTunes, il a encore bien du mal à rapporter aux labels, et plus particulièrement aux labels indépendants.

(Source)