Spotify : enfin un concurrent pour iTunes?

Spotify, le service de musique en streaming serait, selon Business Insider, la deuxième source de revenu pour les maisons de disques. Une performance intéressante mais l’écart avec iTunes reste important. Alors qu’Eric nous annonçait que l’application Spotify débarque enfin officiellement sur BlackBerry, le géant suédois de la musique en continu s’affirme comme la seconde source

Spotify, le service de musique en streaming serait, selon Business Insider, la deuxième source de revenu pour les maisons de disques. Une performance intéressante mais l’écart avec iTunes reste important.

Alors qu’Eric nous annonçait que l’application Spotify débarque enfin officiellement sur BlackBerry, le géant suédois de la musique en continu s’affirme comme la seconde source de revenu pour les labels. Le conditionnel reste cependant de mise, en effet, pas de chiffres officiels mais une source proche de l’entreprise si l’on en croit le site Business Insider.

Plusieurs chiffres donnent d’ailleurs du crédit à cette annonce; AppData recense plus de 23 millions d’utilisateurs à travers le monde le mois dernier. En France,  les résultats du 1er trimestre 2012 récemment publié par le Syndicat National de l’Edition Phonographique témoignent également de la très bonne forme de l’écoute en streaming. En effet, pendant que les ventes physiques s’effondrent (-13,0% en un an), le marché du numérique a le vent en poupe avec une hausse de près de 24%. Si l’on s’intéresse de plus près à ce marché du numérique, on constate que le streaming et les abonnements enregistrent d’ailleurs les plus fortes hausses, +31.2% pour le streaming (4,09 millions d’euros) et +46,2% pour les abonnements (8,69 millions d’euros). Le marché du streaming gratuit et payant peut donc se targuer de représenter 39,15% des ventes du marché numérique (12,78 millions pour un total de 32,64 millions).

Spotify Spotify : enfin un concurrent pour iTunes?

Toutefois, si les chiffres du streaming et du nombre d’utilisateurs du service Spotify sont encourageants et témoignent de la très bonne santé de la musique en ligne, Business Insider précise que iTunes est encore loin devant. En effet, la plateforme musicale d’Apple reste le leader incontesté avec 3,2 milliards de dollars reversés aux labels l’an passé et Spotify aura bien du mal à rivaliser avec le géant de Cupertino; on apprenait récemment, via Digital Music News, qu’un titre lu sur Spotify rapportait 140 fois moins qu’un téléchargement iTunes soit 0,005 dollar par écoute. C’est par ailleurs le ratio le plus bas puisque le ratio de Zune est de 25:1 (0,028 dollar par morceau), celui de Napster est de 43:1 soit 0,016 dollar par morceau, enfin Rhapsody est avant dernier avec un ratio de 53:1 soit 0,013 dollar par morceau.

Si Spotify progresse et pourrait, à l’avenir, devenir un concurrent sérieux pour iTunes, il a encore bien du mal à rapporter aux labels, et plus particulièrement aux labels indépendants.

(Source)

10 commentaires

  1. j’ai effacé mes chansons de itunes sur mon iphone. Cela prenait trop de place et finalement avec les listes de spotify je m’en sort mieux, j’écoute ce que je veux quand je le veux, et si j’ai pas de réseau il suffit de les telecharger en un clic avant pour les écouter offline. C’est sur ça prend un peu de place mais tu peux changer souvent tes listes du coup tu n’écoutes jamais la même chose..

  2. Thomas Estimbre on

    @ond & monsieursapin : Il manque le moins. Merci pour votre vigilance :)

  3. un titre lu rapporte 140 fois moins qu’un téléchargement… Ok, mais est ce qu’il existe des statistiques sur le nombre de titres écoutés en streaming par rapport au nombre de titres achetés ? Pour ma part je suis au dessus de 140…

  4. Dumbkiller on

    Tres bon service et concept mais l’architecture repose sur du p2p et donc tres imstable specialement pour les utilisateurs de produits Sonos. Je reste donc sur ma faim et prefere Deezer pour l’instant

  5. Yes spotify c’est super! Je ne sais pas si on peut parler de concurrent car en fait c’est plutôt un complément… iTunes te spotify c’est tout de même bien différent.

  6. « un titre lu sur Spotify rapportait 140 fois moins »

    Comparer un téléchargement fait une fois pour toute avec une écoute n’est pas vraiment pertinent.

    Un utilisateur Spotify va généralement écouter un morceau plus qu’une fois (Si il ne l’écoute qu’une fois c’est qu’il ne l’aurait pas acheté si c’était sa seule possibilité).

    De plus un utilisateur Spotify va en moyenne écouter bien plus de titres sur une période donnée qu’un utilisateur iTunes va en acheter.

  7. Pingback: Babble Planet remporte le trophée Startup Presse-citron 2012

Lire les articles précédents :
Google Penguin va-t-il encourager le negative SEO ?

La mise à jour Google Penguin a débarqué le 24 avril et a fait l’effet d’un petit séisme dans l’univers...

Fermer