Spotify fait un pied de nez à Deezer et s’associe à Orange… C’est l’Hebdo Musique & Web

Quand Spotify signe un partenariat avec Orange Suisse, forcément, on se pose quelques questions sur le partenariat « historique » entre Deezer et Orange…

Deezer pourrait sortir son téléphone portable, envoyer « INFIDELE » au 06969 et voir que la réponse est malheureusement positive. Positive car il semblerait bien que son grand allié, Orange, ait conclu un partenariat avec son ennemi de toujours : Spotify.

Et plus précisemment, c’est Orange Suisse qui a signé ce partenariat. Orange Suisse n’appartient plus à France Telecom officiellement depuis le 10 janvier 2012 – racheté par des fonds d’investissements conseillés par Apax Partners.

Alors que la course aux abonnés premium fait rage, l’annonce d’un partenariat entre Orange et Spotify sur le sol suisse est assez mal venu.

Souvenez vous, fin 2012, Deezer avait réussi une jolie levée de fonds – 100 millions d’euros – auprès du propriétaire de Warner Bros Music, Len Blavatnik. Cette augmentation de capital a forcément entrainé une dilution de la part d’Orange dans le capital de Deezer, passant de 11% à 8%. Et Orange ne semble pas avoir bronché. Un signe ?

Si Deezer aujourd’hui continue son expansion avec plus de 160 pays disposant de son service – notamment le Brésil depuis peu – il semblerait que Spotify ne compte pas se laisser faire. Marcher sur les plates bandes du français en concluant un partenariat avec le nom de marque de son allié de toujours est un sacré coup. Du moins symboliquement.

Les partenariats mobiles sont devenus un nouveau territoire à conquérir pour les plateformes de musique en streaming. Si cette semaine, Spotify a signé en Suisse son premier contrat avec la marque Orange, on peut facilement penser que d’autres partenariats suivront, et pas seulement chez les helvètes !

En Suisse, les forfaits pour jeunes d’Orange offriront un accès gratuit à Spotify Mobile pour les moins de 27 ans. Finalement très similaire aux offres de Orange en France et UK – sauf que là, Deezer ne porte plus la couronne.
Le lancement de Spotify Mobile sur Orange Suisse est le plus récent des partenariats pour Spotify en Europe succédant à ceux signés avec Telia (Norvège, Danemark, Finlande et Suède), Virgin Media (Royaume – Uni), Yoigo (Espagne) ou encore SFR (France). Cela montre bien la volonté de Spotify de gagner du terrain chez nous…

En attendant, ça ne m’étonnerait pas de voir Free s’engager avec ces rebelles de Grooveshark dans les années à venir. Xavier aime provoquer. La stratégie semble donc toute trouvée.

Une chose est certaine, la guerre sur mobile entre plateformes de streaming ne fait que commencer.


  • Transformer 5 : une première bande-annonce épique

    Transformers 5 ne sortira pas avant l'année prochaine, mais il se dévoile un peu plus au travers de cette bande-annonce épique. […]

  • Première bande-annonce pour les Gardiens de la Galaxie 2

    Marvel a mis en ligne la première bande-annonce de la suite des Gardiens de la Galaxie. Une petite mise en bouche avant de retrouver Star-Lord et son équipe déjantée. Sortie dans les salles le 26 avril 2017. […]

  • Vidéo : ils font atterrir un drone sur une voiture en train de rouler

    Faire atterrir un drone sur le toit d’une voiture en mouvement ! Une jolie prouesse pour certains et une grande interrogation pour d’autre. En effet, certains se demanderont à quoi cela sert de faire atterrir un drone sur une voiture en mouvement ? Tout simplement à améliorer les livraisons dans les derniers kilomètres par exemple. Une fois que la technologie sera au point bien sûr […]

14 commentaires

  1. La concurrence est rude sur ce marché de la musique en streaming. Je ne pensais pas que Deezer s’était autant développé à l’international, chapeau ! Si quelques sait me répondre, qu’il n’hésite pas : pourquoi Spotify utilise un logiciel plutôt qu’un site Internet comme Deezer ? En général, je suppose que les gens préfère une page web d’ouverte plutôt qu’un logiciel ! De plus, ça me parait beaucoup plus facile de vendre un compte premium quand le client n’a pas à télécharger et installer un logiciel sur son ordinateur non ?

  2. Le commentaire de Florian (sur le module FB) est la réponse à cet article écrit un peu trop précipitamment.

  3. On voit que les Orange, Swisscom, SFR et autres ont du mal à séduire une clientèle jeune car leur seul moyen d’y arriver c’est de faire des partenariats. Bientôt, on offrira des voitures, des weekends ou son poids en chocolat en échange d’un abonnement… Pour moi, cela s’appelle une stratégie de dénigrement de marque. En gros on sait qu’on a le forfait spotify ou le forfait deezer ou le forfait « poids en chocolat » sans savoir finalement chez quel operateur on se trouve…
    Les operateurs devraient peut-être devenir des white-labels? :-))

  4. @Mario C’est justement parce que Spotify n’est pas basé sur une interface web que je suis abonné chez eux (unlimited). Je trouve que c’est beaucoup plus sympathique à utiliser plutôt que d’essayer de retrouver parmi ses 42 onglets Firefox l’onglet Deezer. De l’interface de Spotify est à mon goût la plus aboutie et la mieux organisée (cet avis n’engage que moi).

  5. Tout à fait d’accord, cette guerre ne vient que de commencer et on a tous une idée de la suite logique de cette guerre. Mais ce qui est plaisant, c’est toujours pour le grand plaisir du consommateur 😀

    Marie.

  6. CorentinMiq on

    Il serait agréable que vous nous fassiez unpetut comparatif de toutes ces offres de musique en streaming, car je suis un peu perdu ^^ Deezer et Spotify, oui, mais n’oubliez pas Xbox Music Pass par exemple, Google Music, ou même, Nokia Music+ 😉

  7. Comme expliqué, Orange Suisse n’a plus aucun rapport avec Orange, excepté le branding qu’ils paient assez cher jusqu’en 2014 au moins…
    Mais effectivement, c’est assez amusant, d’ailleurs c’est grâce à ceci que je me suis intéressé à Spotify ! (pour moi avant, streaming = mauvaise qualité audio + devoir être toujours connecté, mais ce n’est pas du tout le cas avec Spotify)

  8. C’est vrai qu’au départ, j’avais trouvé assez surprenant de constater qu’un opérateur mobile rachète un site de musique en streaming. Mais au final ça s’explique assez facilement : inclure le site en question dans ses offres de forfait mobile en illimité. Dommage toutefois que les sites tel que Deezer mettent une limite d’écoute de musique chaque mois. Personnellement, c’est cela qui m’a fait fuir. Dommage…

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Actus du Web : la sélection PowerPress de la semaine

La sélection des meilleurs communiqués publiés sur PowerPress durant la semaine écoulée. Ceux qui ont opté pour une formule Intégrale...

Fermer