Spotify pénaliserait des artistes à cause de leurs contrats avec Apple Music

Spotify utiliserait ses playlists recommandées ainsi que son moteur de recherche pour décourager les artistes à offrir des exclusivités à Apple Music.

Le logo de Spotify

Au mois de juin, Spotify atteignait les 100 millions d’utilisateurs pour ses offres gratuites et payantes. Et quelques semaines auparavant, Jonathan Foster, vice-prĂ©sident chez l’entreprise europĂ©enne, dĂ©clarait : « C’est une bonne chose qu’Apple soit entrĂ© sur le marchĂ©. Depuis qu’Apple Music a Ă©tĂ© lancĂ© nous avons grandi plus rapidement et nous avons ajoutĂ© plus d’utilisateurs qu’avant. »

Cependant, il faut croire que Spotify est tout de mĂȘme un peu prĂ©occupĂ© par le succĂšs de ce nouveau concurrent et plus prĂ©cisĂ©ment par les contrats d’exclusivitĂ© qu’il obtient avec certains artistes.

C’est du moins ce que suggĂšrent les sources du site Bloomberg, qui explique que Spotify est en train de rĂ©duire la visibilitĂ© des artistes qui ont des contrats avec Apple Music, sur sa plateforme.

En effet, si Spotify mise sur ses algorithmes et ses suggestions, Apple Music compte sur des exclus, des titres qui arrivent d’abord sur son catalogue, avant d’arriver sur Spotify.

Les sources de Bloomberg auraient indiquĂ© que Spotify a dĂ©cidĂ© de ne plus utiliser les morceaux des artistes qui ont signĂ© ce type d’accord avec Apple Music sur ses playlist recommandĂ©es. Et ces morceaux feraient Ă©galement l’objet de pĂ©nalitĂ©s sur le moteur de recherche de Spotify.

Des artistes pénalisés ?

Le service europĂ©en aurait dĂ©jĂ  commencĂ© Ă  exclure les artistes pro-Apple Music depuis un an, mais il est possible qu’il soit actuellement en train d’intensifier cet effort. Or, comme les artistes sont payĂ©s en fonction du nombre d’écoutes, ces pĂ©nalitĂ©s prĂ©sumĂ©es peuvent causer une baisse des revenus des artistes prĂ©sumĂ©s. Et pour les artistes moins connus, les playlist recommandĂ©es de Spotify reprĂ©sentent aussi un bon moyen de se faire connaitre du public.

D’aprĂšs Bloomberg, Spotify menacerait de faire de mĂȘme pour les nouveaux talents qui prĂ©sentent leurs nouveaux titres sur une Ă©mission de la chaĂźne Beat One (une chaĂźne sur Apple Music), prĂ©sentĂ©e par DJ Zane Lowe.

Le reprĂ©sentant d’un auteur-compositeur aurait mĂȘme confiĂ© Ă  Bloomberg qu’ils ont dĂ» annuler le lancement d’un titre sur Beat One, par crainte de reprĂ©sailles de la part de Spotify.

(Source)

Un commentaire

RĂ©pondre

Lire les articles précédents :
wix exemple page d'accueil
Besoin d’un site internet pour promouvoir votre activitĂ© ? Quelques clics suffisent avec Wix !

Restaurateurs, photographes, artisans, commerçants, consultants... tous ces professionnels vont apprécier les solutions de Wix pour créer un site internet esthétique...

Fermer