Spotify : un site spécial et des playlists en l’honneur de l’année 2013

La fin d’année se rapproche dangereusement et ce n’est finalement qu’une question de semaines avant que 2013 ne tire sa révérence. Une année marquante à plus d’un titre, qui aura bien évidemment droit à un certain nombre de rétrospectives. Spotify, lui, a voulu fêter l’événement comme il se doit en lançant un site spécial entièrement dédié à la question, un site qui s’accompagne de quelques listes de lecture en prime.

Si ce fameux site traite évidemment de l’actualité musicale, il met également en avant certains chiffres-clés propres à Spotify. Il nous apprend ainsi que ce sont plus de 4.500.000.000 heures de musique qui ont été streamées dans l’année, pour un milliard de playlists créées dans le monde. Sur ce milliard, 90.000 l’ont été aux Etats-Unis et c’est finalement le pays de l’Oncle Sam qui s’en sort le mieux sur ce terrain.

Ce n’est pas encore terminé. Spotify compte également 24 millions d’utilisateurs actifs. Le catalogue de la plateforme s’est considérablement enrichi au fil de l’année. Toujours d’après les chiffres donnés par Spotify, 20.000 chansons auraient été ajoutées chaque jour.

Top 2013 Spotify

Mais quel est le titre qui a le plus buzzé sur la plateforme ? Sans grande surprise, il s’agit de Get Lucky, avec un million et demie d’écoutes en l’espace de vingt-quatre heures. Attention cependant car il ne s’agit pas de la piste la plus écoutée de l’année. Non, là c’est Mackelmore & Ryan Lewis qui s’en tire avec tous les honneurs puisque l’excellent Trift Shop a été écouté plus de 150 millions de fois.

C’est d’ailleurs cet artiste qui occupe la première place du podium international. Son homologue féminin ? La sulfureuse Rihanna, bien sûr. Sinon, le groupe le plus populaire n’est autre que Imagine Dragons. Si vous voulez en savoir plus, sachez que le mini-site mis en place par Spotify intègre un outil permettant d’aller chercher les artistes, les titres et les albums les plus populaires pour n’importe quel pays de notre choix. Mieux, dans certains cas, on peut même restreindre la portée de l’outil à une ville en particulier. Comme New York, Londres, Stockholm, Barcelone ou Berlin. Un bon moyen de découvrir de nouveaux sons, donc.

Et puis, en bas, à la fin de la page, on retrouve une tonne de playlists pour nous accompagner au quotidien, des playlists qui n’auront sans doute aucun mal à trouver leur place sur votre client, ou votre application mobile.

(source)


Nos dernières vidéos

6 commentaires

  1. Et pendant ce temps là l’appli est de plus en plus buggée et de plus en plus lente à chaque mise à jour…
    L’aspect social et les notifications marchent quand elles veulent bien. L’appli met 5 minutes à se lancer…

    20.000 chansons ajoutées chaque jour mais combien de retirées? Le catalogue est totalement instable.

    Un jour des albums disparaissent pour revenir trois mois plus tard, puis disparaitre à nouveau etc…
    Bilan des titres s’enlèvent automatiquement de mes playlists presque tous les jours et il faut alors à nouveau les ajouter manuellement à la main quand ils réapparaissent…

  2. Je n’ai pas constaté ces dysfonctionnements de mon côté, ni sur mon iMac, ni sur mon MacBook Air, ni même sur les smartphones que j’utilise (Z1, G2, Note 3). Pas depuis la dernière mise à jour en tout cas. Le seul souci que j’ai eu, c’est au niveau de mes playlists stockées en local. Je n’ai jamais compris pourquoi mais j’ai eu droit, une fois, à un wipe complet sur mon Note 3.

  3. Eric

    « Je n’ai jamais compris pourquoi mais j’ai eu droit, une fois, à un wipe complet sur mon Note 3. » Ca m’est arrivé à plusieurs reprises, chaque fois quand je lançais Spotify après avoir atterri dans un pays étranger. Dans ce cas je crois qu’il ne faut surtout pas valider la fenêtre qui apparait et qui demande de synchroniser ses playlists ou un truc dans ce genre. Il faut vite la fermer sans rien faire et si possible se mettre offline en coupant le GSM et le WiFi quand on écoute ses playlists stockées sur l’appareil sinon tout disparait. La dernière fois je venais d’arriver sur mon lieu de vacances, j’avais bien préparé mes listes offline, l’iPhone était plein à craquer de bonne zik, je lance la bazar après m’être installé au bord de la piscine et là, horreur, plus un seul titre disponible. Ce jour-là j’ai vraiment failli résilier définitivement mon abo Premium est pondre un article du genre « Pourquoi il ne faut surtout pas prendre un abonnement premium avec Spotify ».

  4. 1 milliard de playlists pour 24 millions d’utilisateurs, ça fait 42 playlists par utilisateur en moyenne.
    Ça me parait hautement improbable.

    Il faut dire que si l’on veut ajouter un album à sa « bibliothèque », il faut en faire une playlist. Mais on ne peut pas vraiment appeler ça une playlist. Au final ça fait des milliers de doublons pour chaque album.

    Pas malin.

  5. Pour un peu moins de fonctionnalités, mais TELLEMENT plus de fluidité, je reste sous google zique, très bien optimisé sur android.

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Project Spark de Microsoft, un outil de création de jeux aux possibilités infinies ?

Project Spark nous promet d'être le laboratoire créatif de la nouvelle génération de consoles. Au programme : la possibilité de...

Fermer