SquadMail est maintenant disponible comme extension sur Chrome

SquadMail, le Dropbox du courrier électronique, est désormais disponible au travers d’une extension développée pour Google Chrome.

SquadMail est disponible sur Chrome

SquadMail n’est pas un service récent. En réalité, il a vu le jour en 2011, mais il a passé quelques années en version bêta privée. Les choses ont changé depuis et chacun peut désormais profiter de ses fonctionnalités. Mieux, la société vient même de lancer une extension dédiée pour Chrome, une extension qui va intégrer la solution à Gmail.

Tout le monde ne connaissant pas forcément SquadMail, le mieux est de commencer par présenter le service. Pour faire simple et pour expliquer le concept en quelques mots, le service est aux courriers électroniques ce que Dropbox est au stockage de fichiers. Très concrètement, cette solution va permettre à plusieurs personnes, à plusieurs collaborateurs, de partager les mêmes messages, les mêmes conversations. Comment ? En des dossiers, ou des libellés, dans le « cloud » et avec un zeste de synchronisation derrière.

SquadMail a donc été pensé pour les professionnels.

Installer et configurer SquadMail

Revenons à cette extension. Disponible sur cette page, elle s’installe en quelques secondes. Lorsque tout est prêt, nous n’aurons plus qu’à nous rendre sur Gmail pour voir apparaître un message généré par SquadMail, un message nous demandant de donner plusieurs autorisations au service. Une étape nécessaire et incontournable. Ensuite, nous serons renvoyés vers le site de l’éditeur, et plus précisément vers un assistant qui nous aidera à faire nos premiers pas avec la solution et qui nous expliquera les rudiments.

Lorsque nous en aurons assez, il nous suffira de retourner sur Gmail. Là, deux choses à noter. Tout d’abord, en haut à droite, nous trouverons un nouveau bouton donnant un accès direct à un menu entièrement dédié à SquadMail, menu qui nous permettra notamment de créer de nouveaux dossiers de partage. Et c’est justement ce qu’il faudra faire pour commencer. En cliquant sur l’option adéquate, une nouvelle fenêtre va apparaître, fenêtre dans laquelle nous devrons saisir le nom du dossier et les adresses électroniques de nos collaborateurs. En bas, nous aurons également un bouton nommé « Connect to Dropbox ».  Comme son nom l’indique, ce dernier nous aidera à mettre en place un système de synchronisation vers Dropbox. Il suffira enfin de cliquer sur le bouton « Ok » pour valider la création de ce dossier.

Dossier qui apparaîtra dans la colonne latérale, et au niveau du libellé « SquadMail ».

La configuration de l’outil est terminé. Désormais, tout ce que vous glisserez dans ce dossier, ou dans ce libellé, sera automatiquement partagé avec vos collaborateurs. Ces derniers pourront en faire de même de leur côté. Au final, donc, toute votre équipe partagera les mêmes messages. SquadMail risque de vous faire gagner un temps précieux et c’est sans doute ce qui lui a permis de remporter le concours organisé à l’occasion du NEXT Berlin 2012.

Via


7 commentaires

  1. Je ne comprends pas l’utilité de SquadMail. Pour « partager » ses e-mails ou mettre une personne dans la conversation, il suffit tout simplement de le mettre en destinataire. Ou même de former un « groupe » afin de s’adresser à un ensemble de collaborateurs.
    Pouvez-vous m’éclairer sur ce point ?

  2. Comme Zoncou, je ne saisis pas l’utilité de Squadmail dans un environnement professionnel qui utilise rarement Gmail. Toutes ces fonctions (et bien plus) sont déjà présentes dans Outlook et Exchange.

  3. Le concept va un peu plus loin que le simple CC ou CCI.

    Supposons que vous bossiez en équipe sur la refonte de Presse-Citron (héhé), à cinq ou six. Si vous passez par les CC et les CCI, chaque collaborateur devra systématiquement penser à envoyer des copies de tous les échanges aux autres convives. Avec SquadMail, vous créez un libellé dans Gmail que vous partagez avec vos copains rédacteurs. Tous les messages portant cette étiquette apparaitront directement chez eux, sans aucune manipulation de votre part.

    Eux, de leur côté, pourront faire exactement la même chose et ajouter leurs propres messages. Si Eric reçoit une information importante de la part du développeur, par exemple, il n’a pas besoin de s’embêter à la transférer à toute l’équipe, il lui colle simplement l’étiquette qui va bien.

    A la longue, le gain de temps n’est pas négligeable et ça réduira considérablement le taux d’erreurs et le fameux « ah mince, j’avais oublié de te le transférer ».

    Après, c’est sûr, si vous bossez à deux, les conversations Gmail suffiront. Mais sur une équipe de quatre, cinq, dix ou même cinquante personnes, vaudra mieux opter pour cette solution.

  4. inutile voire dangereux on

    Sans doute pour une petite structure comme presse citron, ce partage d’un dossier de mails peut être pratique, mais cela ne convient pas à un usage professionnel complexe.

    Gmail est un outil majeur dans l’entreprise dans laquelle je travaille. Je reçois des centaines de mail est je fonctionne avec un grand nombre de règles de tri. Une boite commune n(est pas adaptée, les destinataires étant, selon les mails, différents groupes de diffusion.
    De plus, ces autorisations accordées à de tierces entreprises sont autant de dangers de perte de confidentialité.
    Gmail est intuitif, et définir ses CC ou CCI est plus pratique pour une communication bien ciblée.

  5. Pouf le cascadeur on

    Alors on bloque les IP quand un commentaire est un peu trop dérangeant à vos yeux Mr Dupin ?

    Ce n’est pas très légal cette façon de procéder… J’espère que le fichier des adresses IPs bloquées est déclaré à la CNIL…

    Sachez que les VPN ne sont pas faits pour les chiens et que votre mesurette ridicule ne sert à rien, la preuve je peux encore venir sur votre blog pour contempler votre descente aux enfers.

    • Eric

      @Pouf le cascadeur : oui mon petit Pouf, continue à nous faire rire avec tes commentaires. Bisou 🙂

Send this to friend

Lire les articles précédents :
atmtp2013-590x248
L’Agile Tour fait escale à Montpellier le 18 octobre

Les méthodes agiles rencontrent actuellement un franc succès en entreprise. Mais plus qu'une méthode, il serait plus approprié de parler...

Fermer