StartUp42 : l’acc√©l√©rateur de startups Made in Epita

D√©couverte de StartUp42, l’acc√©l√©rateur by EPITA, et des talents de la derni√®re promotion.

startup42

Bienvenue chez StartUp42, l’acc√©l√©rateur de startups fond√© en 2013 en plein coeur de l’EPITA. Mais attention, autant vous le pr√©ciser d√®s maintenant :¬†StartUp42 n’est pas un acc√©l√©rateur POUR les √©l√®ves de l’√©cole d’ing√©nieurs.

En effet, s’il a √©t√© lanc√© depuis ses locaux du Kremlin-Bic√™tre, StartUp42 ne se destine absolument pas qu’aux √©tudiants d’EPITA. Alors c’est une √©vidence, question de proximit√©, une part des startups acc√©l√©r√©es ont un √©l√®ve du groupe Ionis dans ses fondateurs, mais cela n’exc√®de pas les 20%.

Ce ratio risque d’ailleurs de se r√©duire encore pour la prochaine saison puisque ce sont 3 des 8 startups qui sont issues du Frenchtech Ticket avec la venue d’entrepreneurs indiens, vietnamiens et bangladais.

Pour mieux comprendre le contenu de l’acc√©l√©ration, nous avons √©t√© √† la rencontre de 4 startups de la derni√®re promotion de StartUp42, ainsi que de Maxime Pico, son directeur de l’acc√©l√©ration.

Profiling d’une StartUp 42

Pour découvrir StartUp42, nous avons passé 90 minutes avec les entrepreneurs derrière les 4 startups suivantes :


ad scientiamAd Scientiam

Ad Scientiam¬†a pour vocation de cr√©er des outils permettant d’utiliser le smartphone et les objects connect√©s pour¬†faciliter les travaux de recherche des laboratoires pharmaceutiques en num√©risant et am√©liorant les protocoles d‚Äô√©valuation.


blackfootBlackfoot

Blackfoot permet aux marques de cr√©er des exp√©riences innovantes et engageantes gr√Ęce √† une technologie d‚Äôhologramme augment√©.



processoutProcessOut

ProcessOut propose d’int√©grer tous les moyens de paiement (de Paypal √† Stripe, en passant par les solutions plus exotiques) depuis une seule interface¬†tr√®s simple √† mettre en place.


lumiereLumiere

Lumiere propose un diffuseur d’huiles essentielles intelligent qui fonctionne avec un syst√®me de capsules et une application smartphone.


Un profil d’entrepreneurs tr√®s h√©t√©roclites au final, avec certains d’entres eux tr√®s jeunes et encore en √©cole, et de l’autre c√īt√©, des entrepreneurs jusqu’√† 47 ans, avec d√©j√† une grande carri√®re derri√®re eux.

Raison pour laquelle StartUp42 ne se consid√®re pas vraiment comme un acc√©l√©rateur¬†d’√©cole. Effectivement, c’est EPITA qui a insuffl√© le projet, qui am√®ne les mentors et qui est¬†sponsor (aux c√īt√©s de OpenDataSoft, France T√©l√©visions et Econocom), mais il ne met pas de barri√®res.

Les entrepreneurs¬†type de StartUp42 ont donc entre 27 et 28 ans de moyenne, ils viennent pour la plupart d’une √©cole d’ing√©nieurs (ou de commerce) et ils ont soit une exp√©rience en entreprise ou une exp√©rience entrepreneuriale.

Une acc√©l√©ration « fast & serious »

« J’ai eu l’impression d’apprendre un m√©tier par semaine« , me lance Thibault, CEO de Lumiere.

Inutile de dire que, √† ce rythme, les entrepreneurs ont appris de tr√®s nombreux m√©tiers pendant les 4 mois d’acc√©l√©ration. Une p√©riode qui a √©t√© suivie de pr√®s par Maxime Pico, le directeur de l’acc√©l√©ration de StartUp42.

Arthur de Blackfoot me raconte une anecdote survenue plusieurs mois auparavant : « On faisait tout √† l’envers. On partait toujours de la technique… et c’√©tait devenu notre solution √† tout que de rajouter un peu de techno. »

Dans ces cas-l√†, Maxime √©tait l√† pour  » nous¬†casser en deux pour nous remettre dans le bon sens« .

Un accompagnement qui sera toujours rest√© bienveillant dans les yeux de T√©rence d’Ad Scientiam : « Il ne disait jamais quoi faire… mais il posait les bonnes questions. Et quand on arrivait √† la fin du raisonnement, on se rendait compte que cette question nous avait fait d√©couvrir la r√©ponse par nous-m√™me. On ne venait pas chercher des r√©ponses… mais une¬†m√©thode de pens√©e. »

Les entrepreneurs plaisantent d’ailleurs sur la pr√©sence de Maxime sous la forme d’une petite conscience sur leur √©paule lorsqu’ils doivent tacler un nouveau probl√®me. Ils se demandent : « qu’est-ce que Maxime m’aurait demand√© dans ce cas de figure ? »

Une bienveillance qui se retrouve √©galement au niveau des mentors qui sont en majorit√© des alumni qui veulent redonner ce qu’ils ont re√ßu (le fameux « give back » entrepreneurial).

Maxime m’explique alors que « les startups ne se font pas imposer un mentor comme une nounou. C’est √† eux de cr√©er la relation pendant la session d’1h30 mise en place √† cet effet en d√©but du programme ».¬†

What’s next?

Les candidatures sont ouvertes pour la nouvelle promotion de StartUp42.

A noter que la s√©lection se fait en 2 temps : il faut d’abord remplir un formulaire en ligne (premier test de motivation : le¬†dossier comporte¬†pas mal de questions et force vraiment √† la r√©flexion), puis les 15 startups pr√©s√©lectionn√©es passeront devant un jury de mentors, d’investisseurs et de sponsors.

Comments are closed.

Lire les articles précédents :
Hacked By AMAR SHG
Le site de Canal+ victime d’un piratage

Les internautes qui se sont rendus¬†hier soir sur le site de Canal Plus¬†ont eu une dr√īle de surprise, une attaque...

Fermer