Stephen Elop (CEO de Nokia) pourrait être le futur CEO de Microsoft

Alors que l’acquisition de Nokia par Microsoft est encore fraîche, de nombreuses personnes imaginent voir arriver Stephen Elop à la tête de Microsoft.

C’est indubitablement l’information de la journée : Microsoft vient d’acquérir Nokia. Bien sûr, il s’agit d’un raccourci dans le sens où Microsoft n’a pas racheté l’intégralité puisque la transaction concerne la division smartphones et mobiles, les équipes de design et conception, les unités de fabrication dans le monde, et les équipes opérationnelles, marketing & support.

Il reste à Nokia son service de cartographie Here, son infrastructure de réseaux NSN et une division de licence et développement. Une partie négligeable, surtout quand on sait que Nokia était principalement connu pour sa division mobiles. La plupart des observateurs vont ainsi retenir cette version simplifiée de l’information : Microsoft a racheté Nokia.

microsoft buys nokia

Le départ de Steve Ballmer : une coïncidence ?

Cette actualité intervient seulement 4 jours après l’annonce d’un départ prochain de Steve Ballmer. En effet, l’actuel CEO de Microsoft s’est donné pour mission de trouver son successeur avant de prendre sa retraite. Un homme qui devra être armé pour permettre à Microsoft de faire la transition vers une stratégie « devices and services » annoncée à la WPC 2013 : Microsoft doit contrôler la partie hardware plus que jamais.

Qui de mieux que Stephen Elop pour reprendre le poste de Ballmer et poursuivre sa mission chez Nokia : offrir les meilleurs smartphones (et tablettes ?) avec le système d’exploitation Microsoft.

C’est en tout cas une pensée commune chez de nombreux analystes, et bookmakers, qui prennent déjà les paris sur l’avenir du géant de Redmond.

Après tout, Stephen Elop était un haut responsable de Microsoft avant de devenir le CEO de Nokia. Une fois arrivé chez le constructeur finlandais, Elop a tourné le dos à Tizen et Android pour se concentrer uniquement sur Windows Phone, une stratégie qui lui a souvent valu des critiques. De cette manière, Elop a fait de Nokia une acquisition parfaite pour Microsoft.

Et si des rumeurs d’un rachat flottent depuis déjà très longtemps, il est curieux de noter qu’il s’est accéléré dès l’annonce du départ de Ballmer. Evidemment, il peut s’agir d’une candide coïncidence… mais on ne peut que se demander si, outre les 7,2 milliards de dollars de la transaction, Steve Ballmer n’aurait pas promis le poste de CEO de Microsoft.

(source)


3 commentaires

  1. Depuis l’arrivée de Stephen Elop, Nokia était déjà plus ou moins une filiale de Microsoft. Du coup il semblerai très probable qu’après le départ de Ballmer Elop prennent sa place.

  2. Elop, c’est celui qui a bradé Nokia… Je me demande s’il prend la direction de Microsoft s’il va faire la même chose !?

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Vimeo propose une avance de 10.000 $ aux réalisateurs diffusés au festival du film de Toronto

Vimeo a décidé de proposer une avance de 10.000 $ aux réalisateurs diffusés en avant-première au festival international du film...

Fermer