Streaming: Apple accusé de concurrence déloyale dans le secteur

Les concurrents d’Apple Music sont très remontés par la firme de Cupertino et l’accusent déjà de concurrence déloyale, une plainte va être examinée par l’autorité de la concurrence américaine.

Apple accusé de concurrence déloyale dans le secteur du streaming musical

Le litige qui existe entre Apple Music et des acteurs du streaming comme Spotify ou Deezer, réside dans la tarification et la mise en avant que fait Apple, de son propre service de streaming. Apple s’exempterait par exemple des 30% de commissions qu’il prélève pourtant sur les applications concurrentes.

Apple Music est exempté de la commission de 30 % de l’App Store

L’autorité de la concurrence américaine (FTC ou Federal Trade Commission) est en train d’étudier une plainte formulée par les concurrents directs du nouveau service de streaming musical, Apple Music, mis en ligne il y a seulement quelques jours. La raison de cette plainte se trouve dans le fait que la firme à la pomme ne se facture pas les 30% de commissions qu’elle prélève pourtant sur tous les services concurrents mis en vente sur sa plateforme App Store.

Cette injustice, Spotify et Deezer la considèrent comme de la concurrence déloyale, car cela laisse deux opportunités aux concurrents d’Apple Music, soit d’augmenter leurs tarifs pour faire des marges, ou soit ne plus avoir de marge et donc de travailler gratuitement. Apple Music se trouve par conséquent largement favorisé et apparait comme la solution la moins chère du marché. Deezer déclarait : « les marges dans le secteur de la musique sont déjà assez faibles et l’App Store réduit cette marge », ajoutant : « Ce sera un problème pour le développement du secteur. Vous avez le choix entre augmenter vos tarifs et ne plus être compétitif par rapport au prix pratiqué par Apple, ou ne plus avoir de marge »

Il s’agit de la seconde enquête ouverte par la FTC pour Apple Music

Spotify a déjà tenu à inscrire sur les commentaires de son application sur l’App Store : « Au cas où vous ne seriez pas au courant, le prix d’un abonnement Premium est seulement de 9.99 dollars, mais Apple prélève 30 % sur tous les paiements faits à travers iTunes », écrit l’entreprise. Ce point explique pourquoi l’abonnement est à 12.99 dollars par mois pour Spotify sur l’App Store, alors que celui d’Apple Music est à seulement 9.99 dollars.

Il s’agit de la seconde enquête qu’ouvre la FTC à l’encontre d’Apple, qui a utilisé des méthodes agressives pour attaquer le marché du streaming musical. La FTC enquête déjà sur de possibles pressions opérées par le géant à la pomme sur les maisons de disque, en proposant de payer plus cher les licences d’exploitation en contrepartie que les services comme Spotify ne puissent plus rénover les accords d’exploitations actuels. Affaire à suivre.

Source


Nos dernières vidéos

3 commentaires

  1. Moi j’aimerais surtout qu’on attaque U2 et apple parce que mes oreilles saignent à chaque écoute!

  2. Quelle surprise… Apple qui force à utilisér son univers, quel quel soit le moyen?

  3. Bien qu’il représente moins de la moitié des smartphones vendus à travers le monde, Apple rafle pourtant la grande majorité des bénéfices. Cela s’explique évidemment par le positionnement haut de gamme de la firme américaine. Le prix moyen de son iPhone est en effet trois fois supérieur à celui d’un modèle sous Android, avec des marges connues pour être très confortables.

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Le partage de montre à montre bientôt sur Android Wear
Le partage de montre à montre bientôt disponible sur Android Wear ?

Le système Android semble en très bonne voie pour proposer un système de partage de montre à montre dans sa...

Fermer