L’outil de planification des mots clefs Adwords regroupe maintenant les mots clefs pour le volume de recherches

L’outil de suggestion de mots clefs Adwords vient de subir une mise à jour majeure : le volume de recherches regroupe maintenant plusieurs mots et expressions clefs ayant un sens similaire. La conséquence ? Des informations moins précises et des volumes de recherches sur-estimés.

Outil suggestion mots clefs Adwords

C’est au détour d’un tweet que nous prenons connaissance de la nouvelle qui va faire bien des malheureux parmi les consultants SEO et SEA : désormais l’outil de suggestion de mots clefs proposé par Adwords va regrouper un certains nombre de mots clefs pour indiquer l’enchère suggérée et le volume moyen de recherches mensuelles.

Cet outil, utilisé régulièrement par les marketeurs et les référenceurs pour avoir des idées de mots clefs et le volume de recherche associé a donc opéré une mise à jour stratégique qui va compliquer la tâche des professionnels du mot clef. Jusque-là il permettait ainsi d’identifier les mots clefs les plus recherchés en donnant une idée de la concurrence et donc de la difficulté ou du coût par clic qu’il était nécessaire de débourser pour positionner son site.

Les conséquences de ce regroupement

Depuis la semaine dernière, et pour un certain nombre de mots clefs, il est maintenant impossible d’avoir une estimation du volume de recherche pour le mot clef seul. En combinant les mots clefs et des expressions clefs ayant le même sens, Google ne donnera plus d’information sur les variantes, bien précieuses pour les marketeurs et les consultants SEO.

Si cela se confirme, il sera alors impossible de donner des chiffres sans surestimer le volume de recherche qui combinera acronymes, pluriels, mots et expressions.

Quelques exemples

Outil_de_planification_des_mots_clés – Google AdWords

Outil_de_planification_des_mots_clés – Google AdWords

Outil_de_planification_des_mots_clés – Google AdWords

Outil_de_planification_des_mots_clés – Google AdWords

Dans ce dernier exemple, l’expression « Régime social des indépendants » ne génère pas 550 000 recherches mensuelles mais c’est l’ensemble « RSI » + « Régime social des indépendants » qui génère à eux deux 550 000 recherches mensuelles. Impossible désormais d’avoir de la nuance dans les mots clefs choisis pour optimiser ou enchérir sur Adwords. Pire, il y a peut-être d’autres mots clefs qui sont inclus dans ce volume de recherches mais Google ne les donne pas !

Ainsi, il semble que soient regroupés désormais :

  • le singulier et le pluriel
  • les acronymes et leur signification
  • les mots clefs abrégés et leur forme non abrégée
  • les formes fléchies d’un verbe (manger, mange, mangera donnent le même résultat combiné)
  • les noms dérivés d’un verbe
  • les mots avec accents et sans

Dans la continuité de Rankbrain

Rankbrain est l’algorithme d’intelligence artificielle sur lequel repose désormais le moteur de recherche Google. Rankbrain, et, aux dires de Google, permet de fournir des résultats plus pertinents en analysant le sens de la question, une meilleure compréhension des requêtes vocales et de la reconnaissance visuelle. Cet algorithme est donc  bien orienté sur la requête et l’interprétation qu’en fait le moteur et non pas sur l’analyse du contenu d’une page web.

Ainsi, les changements observés dans l’interface de planification de mots clefs Adwords ne seraient qu’une conséquence du déploiement de Rankbrain selon les référenceurs qui en parlent sur Twitter. Tous ont en mémoire la disparition du mot clef dans les outils d’analyse du trafic et l’omniprésence du « not provided ». Est-ce maintenant au tour d’Adwords de cacher le volume estimé de recherches mensuelles par regroupement de mots similaires ? N’est-ce-pas aussi contre-productif pour les annonceurs Adwords ? Les questions sont posées, les réponses viendront certainement .. dans vos commentaires ci-dessous !

 

 


Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
La nouvelle extension Chrome de Facebook
La nouvelle extension de Facebook pour tuer Pocket

Facebook lance une extension Chrome qui permet de sauvegarder un lien sur son réseau social.

Fermer