Swatch annonce le lancement de plusieurs montres connectées

L’horloger suisse Swatch entend bien ne pas passer à côté du monde des montres connectées et présentera son premier modèle cet été.

Swatch annonce le lancement de sa première montre connectée cette année

Après la sortie en fanfare de l’Apple Watch,  la montre connectée d’Apple, certains horlogers historiques se sont dit que même si les objets connectés ne font pas partie des technologies qu’ils savent maîtriser, il serait sans doute suicidaire de rester dans le domaine du traditionnel et de passer à côté des montres connectées promises à un bel avenir. Le premier horloger suisse à dégainer, est Swatch, qui annonce la sortie de sa première montre connectée pour cette année.

La Swatch Touch Zero One sera la première montre connectée proposée par Swatch

Pour sa première montre connectée, l’horloger a préféré commencer par une niche afin, de se faire la main sur cette technologie nouvelle. Il propose une montre dédiée aux joueurs de beach-volley. Il est aussi vrai que Swatch est le partenaire de la compétition mondiale de beach-volley depuis 1997.

La montre Swatch Touch Zero One intègrera donc des fonctionnalités connectées pour ce sport, ainsi qu’un écran tactile. Un compteur de pas, des statistiques de jeu, des compteurs Power Hits et Power Claps seront également présents. Sa commercialisation est prévue pour l’été 2015. Mais l’horloger suisse ne compte pas en rester à des modèles de niche destinés aux sportifs et planche déjà sur de nouveaux modèles connectés plus grand public.

Swatch pense déjà à de nouveaux modèles de montres connectées

Nick Hayek, le PDG de Swatch Group a récemment communiqué sur les futurs modèles connectés dont le modèle Omega, qui intègrerait notamment la technologie NFC de paiement sans contact, ainsi que des modèles plus accessibles. Des sorties sont ainsi déjà planifiées, telles que la Zero Two qui sera commercialisée pour la fin de l’année, la Zero Three dans le courant de l’année 2016 et enfin la Zero Four destinée aux jeux olympiques de Rio. Pour Nick Hayek, ces modèles présentent aussi une nouvelle opportunité : « si les gens qui n’ont pas l’habitude de porter quelque chose à leur poignet commencent à utiliser une soi-disant montre intelligente, alors nous pouvons certainement les convaincre rapidement d’essayer une belle montre à la place ».


Send this to friend

Lire les articles précédents :
cortana
Vous n’aurez peut-être plus besoin d’être sur Windows pour profiter de Cortana

Encore un geste d’ouverture de Microsoft vis-à-vis des plateformes rivales ?

Fermer