Taïwan demande à Google Earth de flouter une île de 2 km²

Il y a du secret dans l’air au niveau de l’archipel des Spratleys contrôlé par les autorités taïwanaises, le gouvernement a en effet demandé à Google de flouter la plus grande des îles, afin qu’il ne soit plus possible de discerner certains éléments sur Google Earth.

Ile Taiping, Taïwan demande de flouter les images sur Google Earth

L’île de Taiping ou d’Itu Aba pour les locaux est en réalité un rocher de moins de deux kilomètres et malgré le fait qu’il n’y avait jusqu’à présent aucun habitant (avant l’arrivée des militaires), cet archipel est la proie à de houleuses discussions, car de nombreux pays la revendiquent comme étant propriété de leur état, comme la chine, Brunei, les Philippines, la Malaisie ou le Vietnam !

Un archipel assez disputé, que Taïwan souhaite flouter sur les cartes

Beaucoup de monde a donc les yeux tournés vers ces rochers appartenant à Taïwan et ces derniers sont souvent le cœur de procès au niveau de Cour permanente de la Haye (CPA). Le dernier en date n’est d’ailleurs pas si vieux puisqu’il date de cet été, la CPA avait rétrogradé le statut d’île, à celui de rocher, ce qui a de lourdes conséquences économiques, puisque cela implique la perte des eaux territoriales environnantes, qui sont revenues dans le giron des Philippines.

Tant de convoitises, conduit Taïwan à militariser ce rocher, et le gouvernement a déjà construit une piste d’atterrissage, un phare solaire et certaines infrastructures, mais maintenant que les choses sont assez claires avec ces installations militaires en construction, Taïwan demande à Google de flouter cette zone du monde, afin qu’il puisse continuer à édifier ses infrastructures dans le plus grand secret. Une curieuse forme circulaire a d’ailleurs fait son apparition dans les eaux, auxquels des objets en forme de « Y » semblent accrochés.

Feng Shih-kuan, le ministre de la Défense taïwanais estime qu’il n’est pas vraiment opportun de continuer à montrer la militarisation de son île dans un contexte où le rocher est particulièrement revendiqué par d’autres pays. Il a déclaré : «Nous avons demandé à Google de flouter les images d’importantes installations, dans le cadre de la protection des secrets militaires et de la sécurité».

Histoire d’ajouter un peu d’huile sur le feu, un porte-parole du gouvernement Taïwanais a ajouté : « C’est une information classée » et a précisé pour ceux qui ne comprendraient pas que le rocher est farouchement protégé par Taïwan : « nous aimerions faire savoir que l’île de Taiping est équipée de capacités de défense très fortes ».

Source


Un commentaire

  1. Pingback: Taïwan demande à Google Earth de flouter une île de 2 km² | Total Depannage

Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
ux_12_loc_dh_2016_rgb-1078x516
Automobile connectée, voiture autonome : le point des actus avant le Mondial de l’Auto

Ça bouge beaucoup dans le monde de l'automobile connectée et de la voiture autonome ces dernières semaines, et le mouvement...

Fermer