Talenthouse.com arrive en France

En ligne depuis 2009 aux USA, Talenthouse arrive en France pour proposer aux artistes – émergents ou bien installés – de se faire connaître et de collaborer sur de nouveaux projets. La version Alpha avait déjà attiré 25 000 artistes parmi lesquels on pouvait voir Dan Cameron, Naomi Campbell, Stephen Duff ou Jay – Z et nous arrive enfin en version française.

En ligne depuis 2009 aux USA, Talenthouse arrive en France pour proposer aux artistes – émergents ou bien installés – de se faire connaître et de collaborer sur de nouveaux projets. La version Alpha avait déjà attiré 25 000 artistes parmi lesquels on pouvait voir Dan Cameron, Naomi Campbell, Stephen Duff ou Jay – Z et nous arrive enfin en version française.

talenthouse Talenthouse.com arrive en France

Le concept

Talenthouse peut être vu comme une sorte de réseau social de créatifs, une maison pour les artistes et pour les passionnés d’art. Le site permet aux artistes de toutes les disciplines de se retrouver autour d’une plateforme communautaire pour créer de nouveaux projets, collaborer sur d’autres et plus largement d’accroitre leurs visibilités.

Le concept n’est pas qu’intellectuel puisque le site offre aussi la possibilité de partager les revenus d’un travail accompli – proposé soit par des artistes soit par des entreprises – à la hauteur de son investissement. L’idée qui a déjà convaincu 500 000 personnes est donc de participer à un projet (un logo, une musique, un clip, etc.), de se faire connaître, mais aussi de pouvoir être rémunéré.

Son point fort

On ne doute pas de l’intérêt de Talenthouse pour des artistes et on ne peut d’ailleurs que rappeler les difficultés à se faire connaître pour les jeunes talents. La diversité des talents présents allant d’artistes émergents à des célébrités établies comme Naomi Campbell ou Felix Da Housecat favorise aussi la création d’une atmosphère particulièrement dynamique, une sorte d’incubateur pour les créatifs. Talenthouse propose, par exemple, et en ce moment, de réaliser un T-Shirt pour Dolce & Gabbana et Kylie Minogue, une bonne occasion de se faire un nom rapidement pour les plus doués d’entre vous.

Notre avis

On avait déjà vus des expériences similaires menées dans d’autres secteurs (citons Digikaa pour les « acteurs du numérique » ou Creads pour la communication) articulés autour de projets communs, de participation à des projets et la plupart du temps avec réussite. Le succès de Talenthouse – et de ces réseaux – ne sera pourtant pas conditionné par les technologies offertes mais bien par la communauté que le site pourra rassembler. Gageons que la savante alliance entre célébrités, conseillers (citons Ashwin Navin, le co-fondateur de BitTorrent où Yair Goldfinger, co-fondateur d’ICQ) et partenariats (Nokia, Adidas, Montblanc, etc.) donne les moyens à Talenthouse d’assouvir ses ambitions.

Le site pourrait presque être perçu comme la relève de Myspace pour la promotion d’artistes et la facilité de collaboration entre artistes avec un esprit novateur assez rafraichissant.

3 commentaires

  1. Pingback: Presse Citron parle de Talenthouse | Talenthouse News

  2. Pingback: Le web a son Montmartre avec Artistoon