Vous n’avez jamais vu des tatouages comme ça. Vous ne les avez même jamais imaginés. Âmes sensibles s’abstenir.

Hikaru est une spécialiste des effets spéciaux visuels. Les « tatouages » de cette galerie sont réalisés exclusivement avec de la peinture. Regardez (cliquez sur les images pour les agrandir et lancer la galerie).  

Hikaru est une spécialiste des effets spéciaux visuels. Les « tatouages » de cette galerie sont réalisés exclusivement avec de la peinture.

Regardez (cliquez sur les images pour les agrandir et lancer la galerie).

 


14 commentaires

  1. Franchement, ça aurait mérité un titre plus précis, genre « Des maquillages impressionnants » ou « des body painting impressionnants ». Ce ne sont pas des tatouages du tout.

  2. Eric

    Si on se met à faire des titres qui utilisent les vrais mots, où va-t-on ? 🙂

  3. C’est vrai, faire un titre réaliste, ça risquerait de faire moins de traffic, donc moins d’affichage et moins de revenus. Désolé de ne pas y avoir pensé.

  4. Pas sûr que le modèle Buzzfeed soit une bonne idée en partant de Presse Citron. En étant positionné hi-tech, il y a un vrai marché publicitaire, avec des marques prêtes à payer cher. Quel annonceur veut acheter du trafic sur une page remplies de photos qu’on parcourt rapidement, sans aucune thématique forte si ce n’est l’humour ? On me répondra « Native Advertising »… mais pour ça il faut se transformer en agence et créer des contenus pour des marques. Est-ce ça la stratégie ?

  5. Tout à fait d’accord avec Laurent. Ce n’est pas le genre de contenu que je m’attend à trouver ici. Surtout que cet article, je l’ai déjà vu de nombreuses fois sur différents sites à la buzzfeed…

  6. C’est du body painting ! et pas du tatouage qui est lui indélébile, et est considéré comme un type de modification corporelle permanent alors sur ces photos je pense pas c’est du permanent 😉
    Bref le choix du titre est réussi il est tout a fait accrocheur !

  7. Eric

    Pour ceux qui « ne s’attendent pas à trouver ce genre de contenu ici » je rappelle que cette section est une section à part des autres contenus du site, qu’elle est clairement identifiée « Brèves » et qu’elle ne passe pas dans le flux RSS ni dans la newsletter du site. Donc si vous êtes arrivés ici c’est que vous avez cliqué délibérément sur un lien en homepage ou sur un réseau social. Nous allons créer une nouvelle section encore plus clairement identifiée pour y classer ce type de contenus.
    Pour info, tous les « grands médias » ont aujourd’hui leur section Buzz (même le Time…) et je ne vois pas pourquoi nous nous interdirions de publier de temps en temps un contenu un peu plus léger, comme c’était le cas il y a quelques années ici quand je rédigeais ce blog seul.
    Tout est expliqué ici : http://www.presse-citron.net/n.....des-breves

  8. Pas de souci pour le contenu léger, surtout que là, c’est facile: suffit de traduire et reprendre des photos déjà largement diffusées.

    Le seul reproche, c’est que pour ma part, je m’attend de la part de presse citron à des titres précis. Et il est probable que « Body-painting monstrueux » ait attiré autant de gens.

  9. Tout a fait d’accord avec @Eric et je soutient fort cette rubrique et je suis d’ailleurs contente de sa venue sur le blog, comme ça on pourrais passer plus de temps sur le blog et surfer du high tech au buzz sans pour autant allez sur un autre blog
    Keep this way man 😉
    Bonne journée

  10. C’est vrai que body painting ou peinture sur corps aurait été tt aussi accrocheur, un tatouage est un tatouage, point.

  11. La rubrique « brèves » ne passe pas dans le flux RSS ! Bah alors comment je suis arrivé ici ?!?

  12. Des articles « plus légers », pourquoi pas, là n’est pas la question. C’est plutôt la forme du contenu qui tend à évoluer pour le rendre plus accrocheur, voire plus racoleur comme c’est le cas pour cet article.

    Quand je lis des commentaires d’Eric Dupin  » si vous êtes arrivés ici c’est que vous avez cliqué délibérément sur un lien « , je suis surpris. Certes ceux qui arrivent ici ont -effectivement- cliqué sur un lien, mais si ce lien porte un titre en décalage avec son contenu, ce pas l’intention délibérée du lecteur de se tromper… mais l’intention délibérée du rédacteur de les tromper !

    Quand je lis, et je cite toujours Eric,  » je ne vois pas pourquoi nous nous interdirions de publier de temps en temps un contenu un peu plus léger « , je ne suis pas surpris mais je suis déçu. Ca s’appelle « la faire à l’envers » en feignant de répondre à une critique sur la légèreté du sujet… alors que la critique porte sur l’inadéquation du titre et du contenu.

    Ca fait un moment (quelques semaines / mois) que je constate une évolution de ce blog, qui visiblement se cherche. La volonté, parfaitement légitime, de vouloir augmenter le trafic / le taux d’attachement / whatever transparait sur la ligne éditoriale.

    Signe des temps ? A voir… Ca ne serait pas un peu facile de se cacher derrière les « tendances » pour justifier des choix éditoriaux ?

    Pourquoi les publicités sont elles présentées exactement comme des articles ??? Ok il y a bien un texte tramé gris clair qui indique que c’est « sponsorisé par Dell » mais :
    1 – la présentation visuelle est construite pour agréger un contenu externe comme s’il s’agissait d’un article, et sans parler de tromperie, il s’agit d’un amalgame délibéré.
    2 – le terme d’article sponsorisé est abusif, voire même mensonger. Il s’agit d’une publicité, pas d’un article de fond. Ce n’est pas l’article qui est sponsorisé, ni le journaliste pour écrire un article, c’est un contenu tout cuit rédigé. l’URL de presse-citron a moins de pudeur puisqu’elle affiche le terme « native-ad », c’est-à-dire le « native advertising » (voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Native_advertising).
    .

  13. En ce qui me concerne, je sais que les médias vivent de la publicité et cela ne me choque pas. Ce qui me gêne c’est le manque de franchise de l’éditeur pour marquer clairement la différence. Je ne doute pas qu’Eric utilise cet argument dans une jolie présentation powerpoint pour mettre en avant un taux de lecture et négocier un tarif en conséquence.

    C’est un choix, dont l’éditeur est libre et responsable. Mais attention au revers de bâton, car une pièce a toujours 2 faces : si aujourd’hui les lecteurs ouvrent une publicité en pensant accéder à un article, demain ils douteront de la sincérité / légitimité des articles de fond de presse-citron.

    C’est dommage car d’autres contenus sur ce site sont de valeur, notamment la mise en avant de entrepreneuriat (sous l’angle français sans s’y restreindre) et d’une approche économique et technologique du web

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Quand les oeuvres de Van Gogh prennent vie (vidéo)
Quand les oeuvres de Van Gogh prennent vie (vidéo)

Les puristes crieront certainement au sacrilège. Les autres apprécieront probablement ce petit moment de poésie quelque peu surréaliste. Regardez plutôt...

Fermer