« T’écoutes Quoi » : le site de rencontres basé sur les goûts musicaux… C’est l’Hebdo Musique & Web

T’écoutes quoi?, le nouveau site de rencontres basé sur les goûts musicaux a ouvert il y a peu et on en parle aujourd’hui dans la Chronique Hebdo Musique & Web !

Cela fait maintenant plus d’1 mois que « T’écoutes quoi ? » est apparu sur la toile. Le concept est simple : un site de rencontres basé sur les goûts musicaux. Autant vous dire que certains vont être ravis (moi le premier). Peut-être à l’origine, un certain ras le bol de tomber sur des filles perverties par les chansons de boys band éphémères.

J’ai pu me mettre dans la peau d’un célibataire affranchi pour mieux tester le service proposé par le site. Premier constat : cette plateforme dispose d’une interface vraiment agréable, respectant tous les nouveaux codes du webdesign – tant au niveau du dynamisme que des couleurs. Ce « social mini » comme l’appelle Maxime Guedj, le fondateur du site, crée donc cette interaction intime entre deux utilisateurs, qui peuvent s’échanger des vidéos musicales pour créer le contact (et plus si affinités).

tecoutes-quoi

Le Facebook Connect permet, dès votre inscription, de répertorier tous les artistes que vous aimez. Attention à faire un tri massif ensuite pour écarter les pages Artistes que vous auriez « likées » il y a quelques années, et que vous regretteriez aujourd’hui. Dès lors, le site calcule votre compatibilité musicale avec les autres internautes inscrits.

De quoi entrer en contact directement avec des personnes qui auront la même culture musicale que vous. Pratique pour un premier rendez-vous !

Pour l’instant, T’écoutes Quoi vient donc de lancer sa version bêta, et l’échange musical est basé sur les vidéos Youtube. L’utilisation de la base de données de Youtube permet de ne jamais se retrouver à cours de musique / bons sons pour charmer la personne qui se trouve de l’autre côté de l’écran. D’autres plateformes devraient remplir la bibliothèque de sons disponibles très rapidement, à commencer par Soundcloud. Une aubaine pour tous les fans d’électronique.

Enfin, concernant le modèle économique, l’équipe de T’écoutes Quoi est pour l’instant en phase d’observation maintenant que sa bêta vient d’être lancée. L’idée est d’analyser le comportement des utilisateurs, d’en définir les usages afin de développer le business model le plus adapté et le plus judicieux. Le gros avantage de ce site, c’est qu’il intervient à l’intersection de deux marchés très importants sur le web : la rencontre et la musique en ligne.

Le site fait en tout cas bien parler de lui, et il le mérite. Il faut dire que Maxime est aussi à l’origine de la page Facebook « Je ne peux pas vivre sans musique », qui rassemble aujourd’hui plus d’1,7 millions d’internautes, soit la plus grande communauté de fans de musique francophones sur Facebook. Un bon coup de pouce quand on lance son site de rencontres musicales !

Affaire à suivre, et avec plus de 2000 membres en l’espace d’un mois, on espère une réussite à la hauteur des ambitions de T’Ecoutes Quoi!

Rendez-vous sur le site : http://tecoutesquoi.com/


16 commentaires

  1. Bof bof… C’est plus sympa à mon avis de découvrir des gens différents de soi, pour élargir un peu ses goûts. M’enfin, un site à surveiller.

  2. C’est bien de faire un constat sur l’interface, mais ça aurait été bien mieux de faire une capture d’écran pour la faire voir.

  3. Je suis du même avis que Ad : entre tous ces sites qui proposent de rentrer en relation avec une personne de la même culture, du même parti politique… cela n’encourage pas la différence. Quel est l’intérêt de se retrouver en face de son clone ?

  4. Bravo à Maxime, je trouve que c’est un très bon concept pour un nouveau site de rencontre pas comme les autres. Par contre j’aurais bien aimé en savoir plus sur l’algorithme qu’ils utilisent pour matcher les membres ensembles.

  5. Pingback: "T'écoutes Quoi" : le site de rencontres basé sur les goûts musicaux... C'est l'Hebdo Musique & Web | Vous m'en direz des nouvelles ! | Scoop.it

  6. Un concept que j’aurais bien voulu essayer.
    Mais il faut un compte Facebook et je ne souhaite pas avoir de compte Facebook.
    Dommage de limiter à Facebook comme s’il n’y avait que ça qui existait.

  7. Concept très intéressant ! Mais il faut obligatoirement être célibataire ? Ne vous faites pas de fausses idées, hein… XD Je me dis juste que ça serait sympa pour rencontrer de nouveaux amis qui ont les mêmes goûts musicaux et découvrir ensemble des nouveautés 🙂

  8. Ouah! Quel enthousiasme! Merci bien Quentin pour cet article, la semaine commence bien 🙂

    Chère Tatsu, je te rassure : nous essayons ici de promouvoir la « rencontre » au sens large du terme, c’est à dire aussi bien pour les célibataire… QUE POUR LES AUTRES ! Nous voulons laisser chacun libre du type de rencontres qu’il aura envie de faire, l’échange musical aidant à reproduire la surprise d’une rencontre réelle.

    D’autres part, notre algo ne vous propose pas des « clones », comme le suppose Catherine, mais bien des personnes avec qui vous avez le plus de chance de découvrir de la musique. C’est à dire que nous prenons en compte non seulement les artistes qui vous inspirent mais à cela s’ajoute tous les artistes similaires que vous ne connaissez pas encore et que d’autres membres sont susceptibles d’aimer.

    N’hésitez pas si vous avez d’autres questions,
    La musique nous rapproche.

  9. Ça repose quand même sur le même modèle, à savoir : la discussion en ligne. Et puis, former un couple sur des goûts musicaux me semble un peu léger. Ça me rappelle la rencontre par affinités :  » j’aime les carottes râpées, tu aimes le poireaux en vinaigrette donc nous ne sommes pas fait pour être ensemble  »
    Je viens moi-même de lancer la bêta de mon nouveau site de rencontre, Meetserious. Le concept est simple : s’affranchir de la discussion en ligne pour réunir des célibataires directement dans le réel, autour d’une bonne table au restaurant. Le plus beau 10% de l’addition est reversé à l’association du mois. http://www.meetserious.com

  10. Encore un site de rencontre.. et de puis en plus dans des niches bizarres. Le design du site est plutôt bof. J’aime pas trop, ça fait bordélique.

  11. citron mecanic on

    dans le film « le silence des agneaux » avec anthony hopkins, il y a un tueur en série psychopathe qui écoute beaucoup de musique dans le sous-sol de sa maison où il séquestre et tue ses victimes, une fois même on le voit danser de manière complètement cintré sur un de ces morceaux, or en parcourant dans le générique de fin le nom des groupes en question, je me suis rendu compte à mon grand effarement que j’étais fan de tout ce qu’il écoutait – notamment the fall, entre autres -, en conséquence de quoi je suis moyennement chaud à l’idée de rencontrer, même virtuellement, les gens qui partagent mes goût musicaux …

  12. Il n’y a pas à hésiter, le modèle économique qui a fait ses preuves pour ce marché c’est le freemium (Badoo, Pof…), un service de base gratuit qui permettent effectivement aux gens de se rencontrer, d’échanger et des options payantes uniquement pour « valoriser » leur profil (meilleur visibilité, cadeaux virtuels… là il faudra innover et trouver un système qui colle à l’esprit du site). D’autres vont rapidement suivre sur cette niche (pour n’en citer qu’un déjà présent, Rockiz qui proposent des rencontres par affinités musicales). Tecoutesquoi devrait donc rapidement miser sur les interactions possibles avec les plateformes musicales style Soundcloud ou Spotify, c’est à mon avis là que le succès va se jouer. La fréquentation est un point crucial, et plus particulièrement pour les sites nichés. J’ai publié en janvier un comparatif d’une trentaine de sites de rencontre les plus fréquentés en France basé sur leur données de trafic internet : http://www.katrinette.fr/table.....e-francais La poignée de sites en tête dominent largement le « marché » français donc pas facile de se faire une place. Il faut venir chatouiller les gros en innovant, évoluer rapidement en même temps que les utilisateurs. Meetic, pourtant leader du marché il y a pas si longtemps, commence à perdre des points parce que justement il se repose sur ses lauriers.

  13. Je vois pas trop l’intérêt non plus mais bon je peux me tromper et je te souhaite bien du succès Maxime

  14. Un peu superficiel comme concept…. mais bon il y a certainement une demande chez les plus jeunes étant donné que c’est eux qui consomment le plus de musique.

  15. Je suis pas d’accord avec les 2 commentaires précédents, quand on écoute le même style de musique c’est aussi qu’on est sur la même longueur d’onde, voir qu’on a les mêmes type de loisirs. Bonne chance Maxime !

  16. Intéressant comme concept, ça permet de briser la glace en offrant un premier sujet de conversation facile ! Soit dit en passant, alors que j’écoute pas mal de trucs assez vintage, ma petite amie n’écoute que des merdes commerciales, et pourtant nous sommes très heureux !

Send this to friend

Lire les articles précédents :
The Voice saison 2 : des voix mais aussi un concentré de réseaux sociaux et second écran

La télévision sociale, ou l’art d’interagir sur des émissions grâce aux réseaux sociaux, est encore à ses débuts en France...

Fermer