TellSpec, un scanner pour déceler tous les ingrédients de votre repas

La société canadienne TellSpec nous propose un scanner capable de distinguer les ingrédients présents dans votre nourriture. L’appareil est également capable de vous fournir des données diététiques.

A moins d’être un fin gourmet infaillible, il peut être difficile de déceler tous les ingrédients qui constituent le repas que vous êtes en train de manger. Mais, grâce à la société canadienne TellSpec (Toronto) – en partenariat avec Texas Instruments – cela pourrait bientôt changer. L’entreprise nous propose un scanner du futur capable, après une brève analyse, de vous révéler tous les secrets des aliments que vous consommez. L’appareil fonctionne de la manière suivante : vous scannez votre nourriture à l’aide de l’équipement. Celui-ci va envoyer  les informations récoltées aux serveurs de TellSpec qui va analyser ces données et vous renvoyer la réponse sur votre smartphone. Vous pourrez enfin consulter votre mobile pour avoir des renseignements sur les ingrédients présents dans votre plat, mais aussi quelques données diététiques (calories, fibres, protéines…).

TellSpec

De véritables applications

Le scanner utilise la spectroscopie pour récupérer et analyser la composition chimique de votre nourriture. De la taille d’une petite souris d’ordinateur, il est capable de répondre à vos interrogations culinaires en trois secondes environ. L’appareil peut avoir, en plus de son côté gadget, de véritables utilisations pour les personnes possédant des allergies qui peuvent ainsi vérifier si leur repas ne contient pas d’allergènes ou encore pour les végétariens/végétaliens qui craindraient des aliments d’origine animale dans leur nourriture. On peut même penser, de manière plus simple, aux personnes qui souhaitent faire un régime.

En précommande

L’appareil n’est pas encore disponible à la vente. Mais des prix sont déjà annoncés : 320$ pour l’achat du scanner et un abonnement de 7$99 par mois pour accéder aux serveurs – 69$99 si vous choisissez une formule à l’année. Pour le moment, rien ne nous garantit que l’appareil sera réellement fiable à 100% et il faudra attendre sa sortie pour se faire une idée plus précise. Ce scanner de nourriture sera compatible avec les terminaux iOS et Android. Le scanner TellSpec sortira au quatrième trimestre 2014.

TellSpec.


3 commentaires

  1. Il y a déjà eu un article sur Presse-Citron à ce sujet le 6 novembre 2013

    Et je dirai donc la même chose à ce sujet :

    Leur technologie d’analyse au travers de la réflexion d’un laser ne fait qu’analyser la surface de l’aliment, autrement dit il va falloir étaler son plat vérifier chaque ingrédient, et même sur un simple morceau de viande, pour peu que la tranche de viande soit un peu grillée, cela faussera le résultat, l’analyseur n’en verra que la surface dont les molécules auront été altérées par la cuisson de surface (graisses brulées/grillées par exemple) par rapport à la cuisson en profondeur.

    Ensuite il faut être connecté au moment du scan pour que les éléments collectés soient envoyés au serveur et renvoyé sur le smartphone.

    Et leur l’argument final (je verse une larme) : ils ont commencé à travailler avec des ONG et des docteurs (et pourtant le projet n’est pas encore industrialisé) pour aider sur la qualité de la nourriture dans des pays en voie de développement… c’est sûr que dans ce genre de pays ils vont avoir les moyens de se payer ça (l’appareil plus un téléphone mobile) et avoir l’infrastructure réseau pour avoir une communication Internet sur le territoire (puisqu’il faut être connecté), surtout que dans ces pays où la famine existe, la composition de la nourriture est sans fioritures on a du riz du blé ou équivalent, voir même pire comme de l’argile (oui oui de la terre !) qui permet de remplir l’estomac et à défaut d’être nutritif a aussi un pouvoir antiseptique permet de contrer un peu la mauvaise qualité des aliments.

  2. Effectivement le produit n’est pas parfait, néanmoins je trouve qu’il témoigne du franchissement d’une marche importante dans ce nouvel univers des objets connectés. Donc plutôt que de focaliser sur les limites du produit actuel, je trouve plus intéressant d’imaginer les perspectives qu’il ouvre pour demain.

  3. le produit n’est pas parfait et pour cause il n’existe pas. Vous pouvez chercher sur les forums américains, c’est une arnaque

Send this to friend

Lire les articles précédents :
smartcam
Gagnez une caméra de surveillance Novodio SmartCam HD

MacWay vous offre une caméra de surveillance Novodio SmartCam HD. Plus de détails juste après la présentation de ce beau...

Fermer