Tesla S : Elon Musk veut prouver que la voiture électrique peut faire le trajet Los Angeles-New York

Elon Musk, CEO de Tesla, veut prouver qu’il est possible de faire un Roadtrip (Pacifique-Atlantique) avec le modèle Tesla S de sa gamme de voitures électriques.

Si les véhicules électriques sont loués pour l’aspect écologique et pour certains de leurs côtés pratiques, il réside actuellement un problème lié à leur utilisation : où les charger ? En effet, les super-chargeurs de Tesla, qui chargeraient 12 fois plus vite, sont encore peu nombreux aux Etats-Unis (de loin, moins nombreux que les stations d’essence). Il n’y en a que 19, actuellement.

Mais Tesla projette d’étendre ce réseau. Le principal souci du constructeur, c’est que beaucoup d’Américains ne veulent pas dépenser plus de 60 000 dollars, pour un véhicule qui leurs imposera de nombreuses contraintes lors des longs trajets. Certains journalistes ont même avoué, après avoir testé, que faire de longs trajets avec la Tesla S est trop compliqué.

Alors, même s’il peut être bien occupé avec ses business incluant Tesla, SpaceX et Hyperloop, le CEO va emmener ses 5 enfants faire un Roadtrip entre Los Angeles et New York, à bord d’un modèle Tesla S. Son trajet devrait durer 6 jours. C’est le temps nécessaire pour parcourir près de 3200 miles (5149km). Dans ces 6 jours, 9 heures seront passées à charger le véhicule dans les Tesla Superchargers. Actuellement, ces chargeurs sont principalement déployés sur des villes du littoral américain. Mais ce réseau devrait s’étendre et d’ici la fin de l’année (période prévue par Elon Musk), le voyage devrait être possible. Actuellement, les Tesla S peuvent se charger (gratuitement) le temps d’un repas, soit une trentaine de minutes. Une fois en pleine charge, ils peuvent parcourir une distance de 150 miles (241km). Elon Musk devra donc passer par des points où il y a ces super-chargeurs, tous les 150 miles.

Tesla prévoit d’avoir une centaine de ces stations de chargement, d’ici 2015, qui couvriront 98 % de la population américaine et une partie du Canada. Un réseau est également déjà déployé en Norvège.

(Source)


3 commentaires

  1. L’autonomie offficielle EPA d’une Tesla est de 265 miles et non de 150 comme indiqué dans l’article.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Jeu Web de la semaine : Spectromancer: Gathering of Power

Treizième épisode de la rubrique hebdomadaire : le jeu web de la semaine. Parfois artistique, parfois philosophique, parfois simplement divertissant,...

Fermer