Test de la montre GPS MotoActv de Motorola

Découverte au CES, la montre « intelligente » GPS/lecteur mp3/radio FM de Motorola est commercialisée depuis cet été en France. LDLC m’en a prêté une pour quelques semaines afin que je puisse la tester en utilisation quotidienne. Voici ce que j’en pense. Présentation L’engin est superbe, assez classe et donne une impression de qualité. Avec sa livrée

Découverte au CES, la montre « intelligente » GPS/lecteur mp3/radio FM de Motorola est commercialisée depuis cet été en France. LDLC m’en a prêté une pour quelques semaines afin que je puisse la tester en utilisation quotidienne. Voici ce que j’en pense.

Présentation

L’engin est superbe, assez classe et donne une impression de qualité. Avec sa livrée noire et son bracelet noir et rouge, on est dans une ambiance « premium » et toutefois assez typée masculine. Côté poids, avec 35 grammes sur la balance, vous n’attraperez pas tout de suite une tendinite au bras qui la supporte. Les dimensions sont dans la norme d’un grosse montre d’homme, que ce soit en surface ou en épaisseur. Plus épais cependant qu’un iPad Nano porté au poignet et que l’on pourrait destiner au même usage.

Les boutons sont bien situés et l’ergonomie est du coup assez évidente : en bas à droite un gros bouton marche/arrêt qui sert aussi à allumer l’écran pour sortir du mode veille, au-dessus deux boutons de volume pour la musique, en haut à droite le bouton d’accès rapide à la musique (mp3 et FM), en haut à gauche le bouton d’accès direct aux menus des activités sportives.

motoactv1 Test de la montre GPS MotoActv de Motorola

Enfin, les habitués d’Android ne seront pas dépaysés puisque l’on retrouve sur le bord inférieur de l’écran la fameuse flèche de retour à l’écran précédent.

Écran

Bonne surprise quand on n’est pas habitué à ce type de format mini-écran (220 x 176, soit si ma mémoire est bonne la même résolution que le premier smartphone Windows Mobile SPV il y a pile 10 ans) : la qualité d’affichage est au rendez-vous, et la sensibilité du capacitif est identique à celle de votre smartphone favori. Les transitions sont fluides et l’ensemble est très réactif, avec un bon contraste d’affichage. On peut choisir entre plusieurs combinaisons de couleurs et de types d’affichage (numérique, aiguilles), mais la rouge et noire d’origine me convient très bien.

motoactv 2551 Test de la montre GPS MotoActv de Motorola

motoactv 2554 Test de la montre GPS MotoActv de Motorola

Ergonomie

Pas évident d’organiser autant d’informations et de fonctionnalités que celles que propose le MotoActv dans une surface aussi réduite d’écran. Tout a été cependant bien pensé, et les menus se déroulent dans une logique très intuitive qui ne nécessite pas deux tomes de mode d’emploi. Il est vrai que les boutons physiques mentionnés précédemment viennent compléter parfaitement les commandes, notamment quand on est en train de courir par exemple, et qu’il serait difficile de n’utiliser que des commandes tactiles, a fortiori en hiver avec des moufles.

motoactv 2571 Test de la montre GPS MotoActv de Motorola

motoactv 2572 Test de la montre GPS MotoActv de Motorola

motoactv 2573 Test de la montre GPS MotoActv de Motorola

Fonctionnalités

Alors là c’est Hollywood. Il serait trop long de tout décrire ici dans le détail, mais sachez que dans les grandes lignes la MotoActv propose les fonctions suivantes :

  • montre
  • chronomètre
  • minuteur
  • GPS
  • lecteur mp3 (8 Go de capacité)
  • radio FM avec mémorisation des stations
  • synchronisation avec smartphone Android
  • notifications SMS
  • prise d’appels téléphoniques en synchro avec le smartphone
  • alertes agenda
  • météo (grâce à une application externe synchronisée avec le smartphone en BlueTooth)
  • coach sportif personnel
  • capteur de mouvement, de vitesse
  • podomètre
  • programmation de parcours sportifs, de challenges
  • WiFi
  • BlueTooth
  • Partage des données avec membres de la communauté MotoActv
  • etc

Dans chaque fonctionnalité indiquée ci-dessus, comptez autant de sous-menus qui permettent de se faire un compagnon vraiment sur mesure. A noter, une fonctionnalité très pratique et amusante : quand la montre est en veille, écran éteint, il suffit de secouer le poignet pour réveiller l’écran et voir l’heure. Cette fonction est activable sur demande dans les options de paramètres.

Qu’y a-t-il dans la boîte ?

  • Là aussi la présentation est particulièrement soignée, et donne vraiment un côté précieux à l’objet. Dans la packaging de base on trouve :
  • la MotoActv
  • un bracelet plastique caoutchouté
  • Un cable USB / Micro USB
  • Une paire d’oreillettes stéréo ergonomiques spéciales sport avec bouton pour prise d’appels
  • un sachet d’embouts de rechange
  • un clip ceinture

motoactv 2574 Test de la montre GPS MotoActv de Motorola

motoactv 25751 Test de la montre GPS MotoActv de Motorola

Synchronisation des données

La synchro de toutes vos données de parcours se fait à l’aide du logiciel MotoCast, livré avec la montre. En fait il suffit de la connecter une fois en USB pour qu’elle soit reconnue et que l’exécutable intégré vous propose l’installation de l’utilitaire de synchro. Celui-ci permet d’abord d’installer une carte de région sur la montre pour le GPS, et de transférer également sa musique, puis ensuite à la MotoActv de communiquer au site MotoActv ses données de courses (et éventuellement de les partager avec d’autres membres). Une fois configuré, le transfert se fait automatiquement en WiFi : pas besoin de brancher un câble, dès que vous rentrez chez vous c’est synchronisé sans fil avec le site via votre PC.

MOTOACTV Workouts Test de la montre GPS MotoActv de Motorola

MOTOACTV Workouts 02 Test de la montre GPS MotoActv de Motorola

Autre possibilité, très bien conçue également : vous pouvez obtenir les mêmes synchros et données sur un smartphone Android. Il suffit pour cela d’installer l’application MotoActv gratuite et disponible sur le Play Store Android. Un coup de chapeau à Motorola pour le design de l’ensemble : que ce soit sur la montre, le site ou l’app Android, le graphisme, très cohérent (noir et rouge), est tout simplement superbe.

motoactv galaxy01 Test de la montre GPS MotoActv de Motorola

motoactv galaxy02 Test de la montre GPS MotoActv de Motorola

Utilisation

J’ai donc testé le MotoActv grandeur nature, au quotidien en montre-baladeur-FM, et une fois lors d’une petite marche. Je n’ai pas eu en revanche l’occasion de la tester en différentes configurations car à part quelques footing je ne fais pas de vélo ou autres sports de déplacement (la voiture ça ne compte pas !), et chaque fois que j’ai voulu la prendre pour aller courir, c’était en fin de journée et il n’y avait plus assez de batterie, et comme je suis un peu distrait je ne pensais jamais à la recharger avant (on n’a pas tellement l’habitude de recharger une montre que l’on porte au poignet, encore moins quand on doit le faire tous les jours).

Pour une marche c’est très simple, il suffit d’appuyer sur le bouton Start en haut à gauche, puis de sélectionner Démarrage rapide. L’appareil se met alors à chercher un signa GPS et c’est parti. Attention quand même, en milieu urbain le fix peut être assez long, et cela peut s’avérer assez agaçant d’avoir à attendre d’être enfin géolocalisé avant de commencer son exercice. Ensuite, à l’aide de son capteur de mouvement et du GPS, la montre vous indique en temps réel le nombre de pas, la distance parcourue et la vitesse moyenne.

Clou du spectacle : à la fin de votre parcours vous pouvez visionner votre parcours sur la carte intégrée que vous aurez préalablement chargée en fonction de votre région qui s’affiche sur le petit écran de la MotoActv. La précision du GPS est bluffante et son usage est donc parfaitement pertinent même pour des petits trajets urbains ou champêtres faits de plusieurs enchevêtrements de rues et de chemins.

Une fois rentré à la maison, vous avez deux options : synchroniser la montre avec votre PC sur le site MotoActv ou avec votre smartphone. Vous obtenez alors toutes les données de votre parcours, et les statistiques complètes moulinées à partir de ces données : trajet, temps, vitesse moyenne, nombre de pas, et toutes sortes de courbes. La MotoActv étant compatible avec différents capteurs en BlueTooth ou ANT+, il est possible d’y greffer un cardio-fréquencemètre et d’obtenir les statistiques détaillées sur son rythme cardiaque, général, moyen et par secteur.

Autonomie

L’autonomie est correcte mais on s’attendrait à davantage, surtout en mode montre en veille, où la MotoActv peine à tenir une journée complète. Si vous l’utilisez comme une bonne vieille montre sans utiliser d’autres fonctions, ça ira, mais dès que vous tirez un peu dessus, il faudra bien penser à la reharger avant d’entreprendre un marathon sinon elle vous lâchera au milieu.

En conclusion

Pour les gadgetophiles sportifs, la MotoActv est un concentré de technologie comme on les aime. Pratique, utile (la richesse des fonctions et des données qu’elle fournit est juste incroyable) et belle, elle devrait compléter logiquement l’arsenal de tout geek qui se respecte. De plus, elle ne s’adresse pas qu’à un public de sportifs, mais peut parfaitement convenir à tout utilisateur qui souhaite regrouper plusieurs appareils en un (je pense notamment à la fusion montre-baladeur) et qui serait curieux d’obtenir des détails sur ses différents déplacements pédestres (ou même automobiles, mais je n’ai pas encore testé en voiture, si je le fais je ferai un addendum en mise à jour dans cet article). Chère au départ, la MotoActv a revu ses prix à la baisse, et on la trouve désormais autour de 170 euros, ce qui en fait une très belle affaire. Elle est notamment disponible chez LDLC, même si je me dois de vous informer que ce n’est pas là que vous la trouverez au meilleur prix.

J’aime

  • le format
  • le look
  • les fonctionnalités
  • WiFi
  • BlueTooth
  • cartes GPS

J’aime moins

  • autonomie trop juste
  • première synchro un peu compliquée, pas intuitive
  • a perdu mes données de course sans raison (déchargement trop long de la batterie ?)

24 commentaires

  1. Dhekaier

    A 170 euros , ça comment à devenir intéressant (au départ la montre était proposé autour de 300 euros…)
    Par contre, j’aimerais bien voir comment elle affiche et gère dans les données la fréquence cardiaque.

  2. Eric

    @partage photo facile : l’encombrement, le poids, le fait de la porter au poignet, etc etc etc ? Personnellement je n’emmène jamais mon smartphone avec moi quand je fais du sport. Là si je veux tester mes performances sur un match de foot je peux.

  3. Si le GPS est précis, cela parait bien, mais c’est ennuyeux qu’il faille charger la carte au préalable à son domicile. Je suppose qu’ils font cela parce que la mémoire est limitée, cela veut dire que si on se déplace beaucoup, on ne peut pas avoir toutes les villes en mémoire, c’est embetant.

    Quand on pourra avoir au poignet toute la cartographie Europe comme un GPS de voiture, là ce sera super valable.

  4. Sympa comme article bien étoffé. La montre semble un joli joujou. Il manque une photo de la montre sur un poignet histoire d’avoir une idée de la taille de l’engin.

  5. Dommage que l’autonomie soit si faible, mais bon cette montre en jette grave,moi qui coure tous les matin et qui fais aussi d’autres sports à côté, ça m’intéresse vraiment!

  6. Eric

    @GTI-Turbo : les cartes de chargent par région, et comme il y a 8 Go de mémoire si ça t’amuse tu peux toutes les charger en une seule fois. Mais bon on fait rarement un footing à Marseille le matin, un à Lille le soir et un autre à Sidney le lendemain, si ?

  7. Merci pour cette découverte ! Adepte de la Garmin 605 et multi-sportif (course à pieds, VTT, …) je suis intéressé.

    Seul regret : que vous n’ayez pas pu tester plus en profondeur le fonctionnement en mode « sport » : Est-elle bien compatible avec mes périphériques ANT+ Gamrin (ceinture cardio, capteur de fréquence de pédalage, clef de transfert sur PC, …); que se passe-t-il sous la pluie ? le tactile fonctionne-t-il toujours ? ; peut-on programmer des entrainements (fractionné, …) ? ; Peut-on avoir un coureur « fantôme » ? Etc …

  8. Est-il possible d’accrocher la montre à la ceinture ?
    Car pour le coup si la montre doit rester au poignet pendant un footing et que l’on veut écouter de la musique on fait comment ? on a le câble du casque qui part du poignet aux oreilles –> pas super pratique non ?

  9. Eric

    @Guillaume : oui, c’est indiqué dans l’article, la montre est fournie avec un clip ceinture. Sinon on peut aussi utiliser un casque sans fil BlueTooth

  10. Eric

    @Philippe :
    Oui elle est étanche à la pluie (après, le tactile sous la pluie ça n’a jamais été idéal), et les principales commandes sont avec des boutons physiques.
    Vu qu’il est ANT+ normalement il est compatible avec les capteurs utilisant le même protocole
    On peut programmer du fractionné et avoir un coureur fantôme.
    Avec le lecteur mp3 intelligent il analyse les musiques sur lesquelles tu cours le mieux pour bâtir automatiquement des playlists adaptées
    Bref, il sait à peu près tout faire :)

  11. Très bonne montre rapport qualité/ prix.

    Un peu déçu pour les forums rattachés qui ne sont qu’en anglais et impossible de voir des parcours d’autres personnes à part ses amis.

    Merci pour le test.

  12. @Eric : merci pour ces infos. Enfin merci … ou pas : j’ai fini par craquer ;) . A voir maintenant à l’usage ce que ça donne !

  13. Je suis très intéressé par l’acquisition de cette montre cependant j’ai pu lire sur différents forums qu’il y avait de nombreux bugs : impossibilité de synchroniser, bug de l’appui et du programme et à priori jamais résolu par motorola… Avec du recul pour les utilisateurs de ce site pourriez-vous dire si vous recommander toujours cet achat et quels sont les problèmes que vous avez rencontrés?

  14. Eric

    @bruno : je l’utilise au quotidien (c’est devenu ma montre) et je n’ai jamais constaté de bug à ce jour. Le seul petit souci reste l’autonomie, recharger tous les 2 jours est un peu fastidieux car une fois sur deux j’oublie et je me retrouve sans montre.

  15. Je confirme, aucun bug de synchro ou en utilisation courante. Je ne trouve même pas l’autonomie si faible que ça : pareil même mieux que mon ancienne Garmin.

    Les quelques bugs que j’ai trouvé sont sur la synthèse vocale qui se fait mal en français sur certains items (les plages d’allure), et certains menus également pas traduits. Et c’est vrai que ça fait un moment qu’il n’y a pas eu de mise à jour Software.

    Le site Motoactv présente lui aussi quelques bugs et est souvent assez lent. Mais ça reste utilisable.

    L’application Android marche bien. La connectivité en général marche sans pb.

    Par contre, ce que je trouve sans commune mesure sur cette montre, c’est sa richesse fonctionnelle et son ergonomie. C’est nettement mieux que tout le reste du marché. La mini carto embarquée est même bluffante (C’est pas du GPS de navigation, mais ça dépanne quand même bien).

  16. Eric

    @Philippe : +1 sur tout, c’est vraiment un superbe engin. La mauvaise nouvelle c’est que Motorola l’a arrêtée et abandonnée en rase campagne sans jamais vraiment l’annoncer officiellement…

  17. Poulpenstring on

    Bonjour Eric,

    Je ne voudrais pas jouer les ronchons de service ou le râleur du net, mais je ne puis m’empêcher de réagir a ton article (excellent en terme de présentation et de travail fourni) mais auquel, même si il faut rester positif, ne met assez en évidence certains points négatifs assez pénibles pour les sportifs (ce n’est pas mon cas, mais je pratique un peu de vélo et de footing et aime particulièrement mesurer l’évolution et les progrès de mes sorties). Je ferais dons une liste des points négatifs en considérant que les meilleurs aspects de cette montre se trouve dans ton article.

    - Autonomie très limitée (pour les randos dépassant 6 ou 8 heures passez votre chemin) et obligation de brancher la montre après chaque sorties.
    - Pas étanche
    - Impossibilité de supprimer un exercice directement depuis la montre (pénible quand on fait des essais)
    - Site Web dédié, bien foutu, mais d’une lourdeur et d’une lenteur rappelant les premières heures du Web.
    - La musique, le casque c’est bien mais un fil qui se balance entre votre bras en mouvement et vos oreilles, je vous laisse imaginer… (mais ça on ne peut leurs reprocher, car pas le choix)

    Mais plus grave encore…

    - Pas d’alarmes ou de vibrations sans passer par le casque audio. Autrement dit sans casque audio, pas question de programmer des alarmes du genre : Marche 40 minute… alarme au bout de 20 minutes pour faire demi tour ou bien prévient moi si mon rythme cardiaque est au delà de 130bpm etc. etc.

    Voila, je n’ai pas pour habitude de mettre en exergue l’aspect négatif d’un produit, mais je me dis que si certaine personnes veulent acquérir ce produit, qu’ils le fassent en connaissance de cause avant d’être surpris, comme moi de points aussi faibles.

    Bien sur, si je me trompe sur certains points , je serais le premier heureux de le savoir (évolution, mises a jour possible, sauf pour le son a mon avis), mais pour l’instant, je continue de faire croire a ma femme que son cadeau de noël me fait super plaisir et reprend en cachette mon ancienne montre Garmin ou effectivement, il n’y a pas de secrets, l’expression  »chacun son métier » prend toute sa dimension (en terme d’alarmes, d’autonomie)… mais pas d’ergonomie, je l’avoue.

    Je finirais par un point positif qui, a mon avis, est vraiment l’atout majeur de cette montre, pas besoin de connexion a un ordi, quand vous rentrez chez vous, les données sont directement transmises au site au travers de votre Box (si vous avez bien pris soin de bien paramétrer cette partie) et c’est vraiment dommage que le reste ne suive pas.

    Encore désolé pour cette ronchitude bloguesque :)

  18. Eric

    @Poulpenstring : merci pour ces précisions, elles sont au contraire les bienvenues car mon test est davantage une prise en main. Avoir le point de vue d’un gros utilisateur est indispensable pour se faire vraiment une idée. Pour l’usage du casque sans avoir la montre qui se balance au poignet, elle est fournie avec un clip ceinture, mais bon dans ce cas on perd l’avantage du visuel.

  19. poulpenstring on

    Bonjour Eric,

    Effectivement si l’on considère cette montre plutôt comme un baladeur attaché a la ceinture avec le casque audio (ou casque Bluetooth), cela pourra passer (et comme tu le précise… Sans la partie visuelle de la montre). Dans ce cas, l’utilisateur pourra profiter des alarmes et notifications mises en places. Je crois que les valeurs (bpm, distance, moyenne etc..) seront données vocalement (a tester).
    Concernant les commentaires relatifs au éventuels bug, je n’en ai pas eu de mon coté (mais je ne l’utilise plus vraiment).
    -
    Pour ma part, je considère ce produit plutôt comme un gadget (de qualité) orienté pour une personne faisant du sport de temps en temps ou sur des courtes durées et voulant s’encombrer le moins possible (ça fait deja beaucoup de monde), il y a même activité  »vélo elliptique » qui, pour le coup, pourra parfaitement convenir (il faudra tout de même connaitre la distance de la foulée elliptique… en pouce). Et si le prix de cette montre baisse encore… Pourquoi pas. Il faut savoir aussi que vous pouvez, avec cette montre, compter le nombre de pas que vous avez fait dans la journée, la aussi cela peut en intéresser certain.
    -
    Après, c’est une histoire de confiance au produit (Durée dans le temps, autonomie) et que deviendra du site motoactv si Motorola ne suit plus ce produit ? Dans ce cas (on ne sait jamais), le site web possède une fonction d’exportation des données permettant de récupérer celles ci sur un éventuel autre système (ça peut servir).

    De mon coté, je suis revenu sur mon ancienne montre (Garmin 310XT) que j’apprécie encore plus maintenant depuis que je n’ai plus a recharger systématiquement la montre et qu’une vibration au bras me dit…  »c’est bon, tu peux faire demi tour et rentrer a la maison » ou  »attention, vu ton rythme cardiaque, tu ne vas pas tarder a exploser ». Pour la musique, c’est l’iphone dans le sac a dos avec casque filaire ou Bluetooth.
    Et puis, même si c’est psychologique, on a tout de même l’impression d’avoir du solide et du sérieux autour du poignet. Par contre, obligé d’allumer l’ordi de retour a la maison pour envoyer les données au site dédié. (sans compter que pour paramétrer la montre il faut avoir fait un stage a la nasa avant)
    -
    Note : Je suis plus  »Geek » que sportif et pourtant, c’est bien vers l’ancêtre que je suis revenu.

  20. Pingback: Microsoft préparerait une nouvelle montre intelligente

  21. Pingback: Microsoft préparerait une nouvelle montre intelligente - Dépannage informatique

  22. Jean Marc on

    Bonjour Eric,
    Merci pour cette description et cette prise en main, et aussi aux intervenants.
    Cette montre correspond bien à mes attentes pour mes sorties à vélo. J’utilisais un Garmin Edge 305 qui a pris de l’âge, pour ensuite être remplacé par un Xperia Ray puis Ion.

    La solution smartphone est plaisante car toutes les fonctions sont regroupées en un seul appareil : tracking GPS, gestion des capteurs cardio/cadence/vitesse, communication, radio FM sur oreillette BT (une seule oreille par sécurité). Mais le revers de la médaille est l’autonomie réduite à 4H au maximum avec des soucis de plantages dus à la chaleur (un mobile chauffe énormément dans une poche avec 3G/GPS/BT activés), l’absence de visuel ne me gêne pas.

    Donc pour une simplification de mon attirail électronique embarqué, la MotoActv et un mobile tout simple représentent la solution idéale du sportif soucieux de contrôler ses paramètres.

    Il ne me reste plus qu’à trouver l’objet ;)

  23. Eric

    @Jean-Marc : malheureusement, même si c’est un engin extra, je ne vous conseille pas d’acheter la MotoActv aujourd’hui car Motorola – fidèle à ses mauvaises habitudes de se foutre un peu de la tête de ses clients – a abandonné ce produit à peine quelques mois après sa sortie, sans prévenir, sans information officielle, à tel point que même les distributeurs n’étaient pas au courant. Il est par exemple impossible depuis 3 mois de se connecter au site mototactv.com pour afficher ses données, et je ne parle pas du SAV qui doit être inexistant…
    J’éviterai soigneusement tout produit Motorola à l’avenir (voir ce qui s’est passé avec la tablette Xoom ou encore avec les mises à jour Android qui n’arrivent jamais sur certains smartphones malgré les promesses de Motorola)…