Test de la tablette Amazon Kindle Fire HD + 1 Kindle Fire HD à gagner !

Depuis qu’Amazon s’est lancé dans les tablettes, les geeks et autres consommateurs de lecture numérique qui vivent hors de USA guettaient avec impatience et envie l’arrivée des Kindle dans leur pays. C’est chose faite en France depuis quelques mois, et plus récemment avec la tablette Kindle Fire HD. Voici notre test.

Depuis qu’Amazon s’est lancé dans les tablettes, les geeks et autres consommateurs de lecture numérique qui vivent hors des USA guettaient avec impatience et envie l’arrivée des Kindle dans leur pays.

C’est chose faite en France depuis quelques mois, et plus récemment avec la tablette Kindle Fire HD, qui vient compléter le marché des tablettes 7 pouces, déjà bien représenté avec notamment la Google Nexus 7 et bien sûr l’iPad mini (même si cette dernière est précisément de 7,8 pouces). J’ai déjà eu l’occasion de vous dire à plusieurs reprises à quel point je suis adepte de ce format, qui m’a fait complètement déserter, puis revendre mon iPad 2 quand j’ai adopté la Nexus 7, puis l’iPad mini. A tel point que sauf énorme révolution technologique (tablette pliable ou enroulable ultra-légère, et encore…) je crois que jamais je ne reviendrai au format 10 pouces.

Amazon Kindle Fire HD

C’est dans ce contexte qu’un matin d’automne il y a quelques semaines le facteur a sonné avec dans les bras un tout petit colis contenant ce fameux Kindle Fire HD, envoyé par les bons soins d’Amazon. Voici, après quelques temps d’utilisation, ce que j’en pense.

Présentation et prise en main

Pas de grosse surprise de ce point de vue, nous sommes dans la moyenne de ce que l’on connait des tablettes 7 pouces : très compacte, elle se situe exactement entre la Nexus 7 et l’iPad mini puisqu’elle mesure exactement la hauteur de la première et la largeur du second. Autrement dit, bien que son écran 16/9 propose la même résolution que celui de la Nexus 7, à savoir 1280 x 800 pixels, elle est plus « carrée » que rectangulaire, à la mode iPad. Du coup les bordures de l’écran de 17 centimètres de diagonale sont assez importantes, beaucoup plus que celles de l’iPad mini par exemple.

Côté prise en main c’est très proche de la Nexus, et très agréable, notamment du fait d’un revêtement « caoutchouc » antidérapant (je ne sais toujours pas le nom de cette matière) que l’on connait déjà sur la Nexus ou la BlackBerry PlayBook. Bien plus agréable en tout cas de ce point de vue que le plastique ultra glissant de l’iPad mini, même si ce dernier est bien plus fin et léger. Du point de vue du poids justement, la Kindle Fire HD est quand même nettement plus lourde que ses deux rivales puisqu’elle affiche 395 g sur la balance, contre 340 g pour la Nexus 7 et 308 g pour l’iPad mini. Autrement dit, avec un écran pourtant plus grand, l’iPad mini pèse presque 25% de moins que la Kindle Fire HD. Ça compte dans une lecture prolongée ! Cela étant, le dos antidérapant compense le poids et rend la Kindle (ou la Nexus) bien plus sûre à tenir d’une main.

Ergonomie, fluidité, réactivité

Avec son processeur double-coeur de 1,2 GHz, la Kindle Fire HD se débrouille très bien, mais reste un cran en-dessous de la Nexus 7 et son Tegra 3 quadruple-coeur, qui est une référence en matière de réactivité et de vélocité. La Kindle Fire HD ne rivalise pas non plus avec l’iPad mini et son processeur A5 (pourtant dépassé si l’on en croit certains) mais on sait que les machines Apple restent quoiqu’il arrive sinon les plus véloces du moins les plus réactives et fluides du marché.

Rien de rédhibitoire avec la Kindle Fire, et pour tout dire je m’attendais à moins bien, tant je suis généralement allergique aux surcouches logicielles et graphiques ajoutées par les constructeurs pu opérateurs. Car ici c’est bien de cela qu’il s’agit : loin de bénéficier de la dernière version d’Android « nue » comme sur la Nexus 7, on a droit à un Android modifié et customisé par les équipes de développement d’Amazon afin d’en faire une machine tournant sous un système presque « propriétaire » destiné principalement à vous lier à l’écosystème Kindle et à vous faire consommer des contenus Amazon. Vu comme ça et tenant compte de ce contexte, l’ensemble reste réactif et agréable à utiliser, et le carrousel d’applications présentées en vrac sur l’écran d’accueil est aussi fluide que celui que l’on peut voir dans la pub TV qui tourne actuellement.

En revanche, j’ai constaté à l’usage un défaut assez désagréable : quand on clique dans une zone de texte sur un site web, le clavier est lent à apparaître, et il faut même parfois s’y reprendre à plusieurs fois. Très agaçant quand on veut saisir rapidement une URL par exemple.

Côté ergonomie, un autre défaut agaçant, que l’on retrouve malheureusement sur nombre de tablettes Android : le bouton marche-arrêt est situé sur la tranche droite de l’appareil, juste en-dessous du bouton de volume. De plus la tablette, contrairement à l’iPad et à la Nexus, est de par sa conception et son design faite pour être utilisée par défaut en mode paysage. Le bouton est donc très difficile à localiser, selon que l’on est en paysage ou en portrait, ou alors on l’actionne par erreur, ou on le confond avec le volume. En fait il faut toujours tâtonner ou chercher visuellement le bouton quand on veut allumer la tablette, ce qui constitue une aberration ergonomique.

Connectivité et réseaux

La Kindle Fire HD est selon Amazon « la première tablette au monde dotée du Wi-Fi bi-bande à double antenne, pour des téléchargements et un streaming HD ultra-rapides ». Effectivement, le débit a l’air particulièrement bon, et un livre par exemple, se charge intégralement en quelques secondes. L’affichage des pages web dans le navigateur maison Silk est également très rapide. Pas de 3G en revanche, donc il faudra trouver un spot WiFi quand il vous prendra une envie irrépressible d’acheter un e-book ou de surfer un peu sur internet.

A propos d’internet, si vous avez l’habitude de surfer sur des sites en Flash (jeux, vidéos…) vous serez déçus : la version d’Android proposée sur le Kindle Fire HD ne supporte pas le Flash. Il est cependant possible de contourner cette décision un peu idiote et dogmatique en passant par cette méthode, mais n’ayant pas essayé je ne garantis pas le succès de cette opération sur le Kindle Fire HD.

Sinon en termes de connectivité on a droit au minimum syndical, à savoir Micros-USB et Micro-HDMI. Pas de slot pour extension mémoire, notamment, mais c’est la même chose sur la Nexus, l’iPad mini et la PlayBook.

Photo, vidéo, son

Chapitre vite vu, puisque à l’instar de la Nexus 7, la Kindle Fire HD ne possède qu’un capteur photo/vidéo en façade pour les appels vidéo, mais pas au dos de l’appareil. Il n’est donc pas possible de faire des photos ou des vidéos avec cette machine, sauf à utiliser le capteur en façade, mais vraiment en dépannage alors, et sans possibilité de voir ce que l’on capture.

Le son est correct, rendu par deux hauts-parleurs en stéréo, placés de parte et d’autre au dos de la tablette quand celle-ci est est en mode paysage.

Écran

On a donc droit à un écran tactile capacitif HD de 1280 x 800 pixels, permettant la lecture vidéo en 720p, de technologie IPS (In-Plane Switching), avec filtre polarisant, verre Gorilla, et technologie antireflets. Une fois que l’on a dit ça, qu’est-ce que cela donne exactement ? Et bien cela donne une image vraiment superbe, avec une très belle définition, des contrastes importants, des noirs profonds et des blancs vraiment blancs. On est au niveau de qualité de l’iPad mini, de la BlackBerry PlayBook et de la Nexus, donc au top, sans que je puisse vraiment départager les quatre machines de ce point de vue (même si je ne peux m’empêcher de penser que l’iPad est toujours un cran au-dessus en matière de rendu, même si sa résolution est inférieure aux autres).

Applications et services

C’est là le point fort d’Amazon : son écosystème, et le catalogue impressionnant de millions de bouquins proposés par le site. Avec l’application Kindle, disponible sur de nombreuses plateformes, dont Android et iOS, il est donc possible d’acheter un bouquin, de le commencer sur son Fire HD et et de le poursuivre là où on l’a laissé sur plusieurs autres terminaux. J’ai testé avec mon iPhone, et l’immédiateté du processus est bluffante : à peine l’app installé et mon compte loggé, les bouquins achetés sur la Kindle quelques heures avant apparaissaient sur l’écran d’accueil de l’app sur iPhone. C’est la vision « propriétaire mais ouvert » d’Amazon, et c’est juste génial. Cependant, sauf erreur de mon côté, il semblerait que la synchro d’un signet n’ait pas fonctionné, mais ma connexion WiFi lors du test était relativement instable ce qui peut expliquer ceci. Vous pouvez choisir stocker vos bouquins sur la machine ou sur le Cloud d’Amazon gratuit et illimité.

Kindle Fire HD

Je ne fréquente pas beaucoup les services ni les stores d’Amazon mais j’ai été surpris par une chose : il n’y a pas de service de VOD chez Amazon ? On peut en effet acheter et/ou télécharger des jeux, des apps, des livres, de la musique, mais pas de films ni de séries. Petite déception de ce point de vue, tant je pensais que le catalogue Amazon était au moins aussi complet que celui du Play Store Google ou de l’App Store Apple. Et comme on ne peut pas installer l’app Google Play justement… C’est une des limites du système quelque peu contraint d’Amazon et de sa version « propriétaire » d’Android. Cela étant, pas de panique, même si on ne trouve pas tout sur le store d’apps Amazon, on trouve quand même les incontournables. J’ai ainsi pu installer Facebook, Twitter, Shazam, Spotify et d’autres.

Autre déception, les journaux disponibles sur le store version PC ne sont pas compatibles avec le Kindle Fire HD. Exit donc pour le moment les Figaro, Libé, Le Monde et autres titres de la presse écrite nationale, il faudra passer par une app tiers comme Press Reader par exemple.

Amazon Kindle Fire HD

Autonomie

Je n’ai pas fait de test approfondi mais à l’usage il semblerait que les 11 heures revendiquées par Amazon soit réalistes, car après plusieurs heures de manipulation diverses il me restait encore plus de 80% de batterie.

En conclusion

A 199 euros pour le modèle 16 Go, et 249 euros pour la 32 Go, la tablette Amazon Kindle Fire HD se place en concurrence frontale de la Nexus 7 de Google/Asus, mais également de l’Ipad mini, même si elle est carrément 130 euros moins chère ! En fait elle réunit en un seul appareil les avantages de ses deux concurrentes : peu chère, elle propose à la fois les atouts d’Android et la simplicité d’un écosystème « grand public » à la Apple, avec son interface ludique sous forme de carrousel ou de grosses icônes, au choix. Pour ceux qui ont besoin de se sentir guidés et rassurés par un OS qui les prend en main, c’est la tablette idéale. Les autres, davantage tentés par un OS ouvert et sans contrainte, s’orienteront plutôt vers la Nexus 7. A vous de choisir votre camp !

J’aime bien

  • le format
  • le look
  • la simplicité d’utilisation
  • l’écosystème Amazon pré-installé avec votre compte
  • la qualité de l’écran
  • la liseuse Kindle, disponible sur plusieurs plateformes
  • l’autonomie

J’aime moins

  • pas de VOD, pas de films, pas de séries sur l’Amazon Store
  • l’interface de lecture d’e-books, moins avancée que sur Android ou iOS (pas d’animation de feuilletage)
  • pas de Flash Player
  • quelques lenteurs

Amazon France et Presse-citron vous offrent une tablette Kindle Fire HD !

Comme promis, voilà le « truc de ouf » dont j’ai parlé sur les réseaux sociaux : pour vous remercier d’avoir lu ce test jusqu’au bout, Amazon vous offre une Kindle Fire HD. Pour cela il suffit de répondre à cette question : Quelle est la date et l’heure exacte à laquelle Presse-citron a publié un article annonçant la présentation officielle de la nouvelle Kindle Fire et les Kindle Fire HD ? Le premier ou la première à poster la bonne réponse dans les commentaires remportera le cadeau. Attention, il faut impérativement donner la date complète et l’heure exacte, sinon ça ne compte pas. Bien sûr les commentaires postés via le module Facebook seront aussi pris en compte dans le timing.


55 commentaires

  1. Bonjour, cet article a été publié le 6 SEPTEMBRE 2012 à 22:25 ! MErci pour le concours !

  2. Marchand Pierre-Mickael on

    Bonjour Eric,

    Je crois que c’est le 6 septembre 2012 à 22:25.

    Bonne chance à tous 😉

  3. Tout depend des termes retenus pour la nouvelle kindle fire.
    « sa Kindle Fire HD sur son propre site. L’image parle d’elle  »

    Je propose aussi cette date : 29 oct. 2012 11:06

  4. C ca :

    Amazon dévoile la nouvelle Kindle Fire et les Kindle Fire HD

    Le 7 sept. 2012 à 15:40

  5. si c’est l’annonce officielle c’est le 6 septembre.

    par contre
    si c’est l’annonce « de la date et l’heure exacte à laquelle Presse-citron a publié un article annonçant la présentation officielle » c’est dans cette article qu’on en parle http://www.presse-citron.net/r.....-imminente

    le 3 septembre 2012 à 18:41

  6. si c’est l’annonce officielle : 6 septembre.
    Annonce presse-citron : le 3 septembre 2012 à 18:41

  7. J’ai la bonne réponse! Je m’en souviens bien, tu as cliqué sur le bouton « publier » le 6 septembre 2012 à 22:24:58 pour une mise en ligne 4 secondes plus tard. La bonne réponse est donc 22:24 et non pas 25! Je t’envoie mon adresse pour la livraison ^^

  8. Bonjour voici ma reponse a ce superbe jeu concours:

    La date et l’heure exacte est le jeudi 6 septembre 2012 a 22:24:58

    Fanny,

  9. 19 décembre 6.26h

    Merci pour l’info – surtout pour le non-VOD! Qu’en est il pour BBC i-player? Pourrait on le capter bientôt sur Kindle?

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Suivez vos blogs préférés avec Bloglovin’ sur iOS

Bloglovin’ est une nouvelle application gratuite pour iOS qui permet de consommer de l’information en suivant ses blogs favoris ou...

Fermer