Test de Murdered : Soul Suspect

Ronan O’Connor ne s’imaginait probablement pas qu’il aurait à mener un jour l’enquête sur sa propre mort. De quoi susciter l’intérêt des joueurs pour Murdered : Soul Suspect dont voici le test.

Petite frappe notoire condamné à de nombreuses reprises pour vols de voiture et agression à main armée, Ronan O’Connor a pourtant fini par devenir enquêteur au sein de la police.

Murdered_Soul_Suspect_b

Une trajectoire atypique, tout comme son destin puisqu’alors qu’il avait échappé plusieurs fois à la mort, Ronan se fait tuer en voulant arrêter un criminel. Ce dernier l’abat froidement alors qu’il agonise au sol. Ronan a le temps de revoir les étapes de sa vie : de son mariage à la mort de sa femme Julia ; à chacune de ces étapes correspond un tatouage.

Murdered_Soul_Suspect_f

Le décor est planté et Ronan constate rapidement qu’il est coincé dans les limbes où il rencontre brièvement Julia. Il rencontre également une jeune revenante qui lui explique que son destin pourrait lui échapper, des démons pouvant le lui voler.

Une histoire suffisamment singulière pour qu’elle suscite l’intérêt des joueurs à une époque où la majorité des productions délaisse l’aspect scénario.

Murdered_Soul_Suspect_d

Murdered : Soul Suspect propose ainsi d’incarner un spectre à la recherche de son propre assassin, étape obligatoire afin de sortir de ce purgatoire peuplé de démons.

L’histoire est bien à l’origine du gameplay puisque réduit à l’état d’ectoplasme, Ronan va devoir interagir avec le monde bien tangible des vivants.

Quelques règles de base viennent alors régir la manière de jouer. Ainsi, certains obstacles ne peuvent être traversés (ils sont indiqués par une lumière bleue).

Murdered : Soul Suspect avait été présenté comme un jeu avec une composante enquête forte. C’est en partie le cas même s’il n’est pas franchement nécessaire de se creuser les méninges. Il faut plutôt explorer les environs à la recherche d’indices. Ces derniers utilisés dans le bon ordre permettent de résoudre le problème. Simple, voire trop simpliste, l’aspect enquête se résume malheureusement à cela. Dans les mini-jeux, il n’y a aucune pénalité si l’on se trompe ; il faut simplement recommencer.

On sera également amené à prendre possession d’un vivant afin d’agir à travers celui-ci. Cela permet notamment à Ronan de passer les bouches des enfers (où un démon tente d’aspirer les spectres) disposés dans Salem. Notre valeureux spectre va aussi être épaulé par une jeune adolescente répondant au nom de Joy. Cette relation avec Joy ajoute beaucoup de charme au jeu d’Airtight Games.

Murdered_Soul_Suspect_e

Reste que l’histoire est prenante et vous captivera durant 7 à 8 heures. La direction artistique est également au rendez-vous et assure une immersion dans cette ville de Salem à la recherche d’un serial killer.

On ne peut que féliciter Eidos d’avoir osé sortir des sentiers battus en proposant une nouvelle licence sur un thème peu visité dans le jeu vidéo.

Murdered_Soul_Suspect_c

Murdered : Soul Suspect n’est pas le jeu le plus abouti techniquement et certaines lacunes se font ressentir au niveau du gameplay. Malgré ces bémols, c’est piqué de curiosité qu’on plonge dans cette aventure bien construite.

Testé sur Xbox One, Murdered : Soul Suspect est également disponible sur PS4, PS3, Xbox 360 et PC.

Murdered_Soul_Suspect_a


Un commentaire

  1. On est loin des bon vieux jeux à la Gabriel Knight …. mais je vous parle d’un temps, que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaîtreuuuu plom plom plom 😉

Send this to friend

Lire les articles précédents :
intro
Microsoft : l’inéluctable mutation

Le Microsoft de 2020 ne sera plus celui que nous connaissons aujourd'hui. La conférence WPC organisée par le géant du...

Fermer