Test : Etrian Odyssey Untold : The Millennium Girl [3DS]

La licence Etrian Odyssey déboule sur Nintendo 3Ds et 2DS avec un nouvel opus baptisé Etrian Odyssey Untold : The Millennium Girl. Il s’agit d’une adaptation du premier volet sorti sur DS il y a 7 ans. Que vaut ce titre et qu’apporte-t-il ? Réponses dans notre test.

Etrian Odyssey appartient au genre Dungeon RPG. La franchise a fait son apparition en 2008 sur Nintendo DS. Ont suivis trois autres opus dont Etrian Odyssey IV sorti sur 3DS en octobre 2013.

Etrian Odyssey Untold - The Millennium Girl_a

Plutôt que de proposer un cinquième volet, Atlus a décidé de nous replonger dans le premier épisode sur 3DS avec Etrian Odyssey Untold : The Millennium Girl.

On arpente la forêt d’Yggdrasil, un dédale d’étages constituant un véritable labyrinthe. Heureusement, on peut créer ses cartes via l’écran tactile de la console portable. On utilise ainsi le crayon tactile afin de dessiner la carte de chaque étage, d’indiquer la présence d’ennemis, de portes bloquées, des zones où se trouvent des herbes à cueillir… L’assistance à la cartographie automatique se fait de manière partielle ou bien complète.

Etrian Odyssey Untold - The Millennium Girl_c

On est ici à la tête d’une guilde composée de 5 personnages, chacun disposant de son propre style (Higlander, Médecin, Mage, Guerrière…). RPG oblige, il faudra anticiper les explorations en se préparant et en allant en ville pour effectuer quelques emplettes.

On retrouve également l’aspect classique du genre avec les rixes qui consistent en des combats au tour par tour sur fond d’image fixe. L’autre composante clé du RPG est aussi bien présente avec la progression des personnages qui requière une bonne dose de réflexion. Dans cette optique, on attribuera un point de skill à une compétence à chaque fois que l’on montera d’un niveau.

Etrian Odyssey Untold - The Millennium Girl_d

Ce reboot du premier volet introduit également les Pierres de grimoire permettant aux personnages d’intervertir certaines de leurs compétences.

A vous d’opter entre trois niveaux de difficulté qu’on pourra changer en cours de partie.

Mais la grande nouveauté provient de l’apparition d’un mode Histoire en plus du mode Classique.

Ce dernier reprend littéralement la version sortie sur DS en 2008 avec toutefois quelques améliorations. Ce mode ne dispose pas de véritable scénario. C’est la raison pour laquelle, Atlus a donc ajouté un mode spécifique baptisé… « Scénario ». Il gagne, comme son nom l’indique, une histoire qui prend corps grâce à la présence de très belles cinématiques et de dialogues (absents du mode Classique). Il bénéficie également du Donion de Gladsheim.

Même si l’histoire a ironiquement peu de relief, on ne conseillera que trop d’opter d’emblée pour le mode Histoire. C’est d’autant plus vrai qu’il n’y a qu’un slot de sauvegarde et qu’il faudra tout effacer si d’aventures vous désirez passer d’un mode à un autre.

Les fans seront aux anges puisqu’on pourra opter pour la bande sonore originale ou pour celle ré-orchestrée à l’occasion de cette sortie sur 3DS (on peut passer de l’une à l’autre à tout moment en se rendant dans les options).

Précisons pour ceux qui sont allergiques à la langue de Shakespeare qu’il n’y a pas de version française.

Etrian Odyssey Untold : The Millennium Girl ravira les fans de (Dungeon) RPG. Toutefois, il s’adressera plutôt à ceux qui n’ont pas joué à la version DS sortie en 2008 même si Altus a réussi à apporter des nouveautés. A ce titre, le mode Histoire est véritablement le bienvenu.

Etrian Odyssey Untold - The Millennium Girl_b


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Brazil Flag Pixabay
Brésil 2014 : une Coupe du Monde très robotisée

Le Mondial de foot 2014 sera marqué par une forte présence des robots. Sur le terrain et en dehors.

Fermer