Test Sly Cooper : Voleurs à travers le temps

Sly Cooper fait son retour sur PS3 et PS Vita dans un quatrième opus de la licence baptisé « Sly Cooper Voleurs à travers le temps ». Les développeurs de Sanzaru Games ont-ils réussi à concocter un 4ème volet digne de la franchise ? Réponse dans notre test (version PS3 testée).

Cela fait 7 ans que le troisième volet de Sly Cooper est sorti sur PS2. Entre temps, les fans ont tout de même eu droit à une compilation HD pour la PS3 regroupant les trois premiers volets de la série.

Mais le raton laveur et ses deux acolytes (Bentley la tortue, et Murray l’hippopotame baraqué) reprennent maintenant du service dans un quatrième opus de la licence culte.

C’est Sanzaru Games qui a pris les rênes de la licence imaginée et développée par le studio Sucker Punch Productions.

On avait laissé les trois personnages coulant des jours paisibles : Sly Cooper, l’expert en cambriolage feignant l’amnésie sur ses méfaits, auprès de Carmelita Fox, Bentley aux manettes d’un laboratoire filant la parfaite idylle amoureuse avec son assistante Penelope tandis que Murray s’était reconverti dans les courses de vans.

Le scénario ravira les fans et sera prétexte pour que Sly et ses amis reforment leur équipe. Sly Cooper effectue un casse dans un musée qui ne se déroule pas comme prévu. Sur fond de mystère autour du Volus Ratonus (ses pages s’effacent à vue d’oeil), le recueil qui renferme tous les secrets de la lignée Cooper, Bentley découvre que Penelope, sa charmante amie, a également disparu.

C’est une transformation de leur van qui va leur permettre de voyager dans le temps afin de résoudre leurs problèmes et affronter un certain Cyrille Le Paradox décidé à dérober les cannes des Cooper et à réécrire l’histoire en s’inventant une fausse lignée royale. Un scénario un peu dingue donc qui sert une série qui ne se prend pas au sérieux mais qui offre de sérieux gages quant à son gameplay et au genre plates-formes.

Sly et ses acolytes vont devoir accomplir divers missions servies en trois phases (indices à chercher, filature et action) au gré des 5 chapitres se déroulant à différentes époques grâce aux voyages dans le temps (Japon féodal, Far West, Préhistoire, Angleterre médiévale et Arabie antique pour finir). Les missions prennent place dans des environnements ouverts assez vastes regorgeant de secrets à découvrir. Sly se chargera des missions d’infiltration tandis que Murray jouera de ses muscles. Et si les missions de piratage seront l’apanage de Bentley, il sera également possible d’incarner les ancêtres de Sly et même Carmelita Fox au cours du jeu.

Les développeurs ont su conserver le gameplay du troisième volet dont la mécanique d’infiltration propre à notre raton-laveur tandis que Bentley utilise toujours des bombes et des fléchettes face à ses adversaires. Murray l’hippopotame, le gros bas de la fine équipe, attaque frontalement ses ennemis. Il reste aussi possible d’acquérir de nouvelles compétences en évoluant dans les missions (des nouvelles bombes ou fléchettes pour Bentley par exemple…). Enfin Sly pourra débloquer un nouveau costume par période traversée, l’occasion d’acquérir de nouvelles capacités.

Le jeu bénéficie bien entendu de la puissance de la PS3 et livre des graphiques qui raviront les fans (décors détaillés et léchés, et redesign des personnages).

« Sly Cooper : Voleurs à Travers Le Temps » une durée de vie conséquente, surtout si vous prenez le temps de fouiller les moindres recoins à la recherche des items dans les différents chapitres (permettant de débloquer des récompenses).

Les louanges sont de rigueur tant le jeu est bien ficelé et fidèle à la franchise. Petit bémol tout de même pour les temps de chargement anormalement longs et quelques baisses de framerate çà et là quand les adversaires deviennent nombreux à l’écran. Toutefois, tout le reste du temps, le jeu tourne à 60 images par seconde.

Les développeurs nous offrent là un excellent jeu de plate-forme doté de la dose d’infiltration propre à la franchise. Ajoutons-y l’humour toujours présent et le prix de 40€ pour dire que ces 7 années d’attente n’auront pas été vaines.

De surcroît, l’achat de la version PS3 donne droit au téléchargement de la version PS Vita avec laquelle il est possible de jouer en cross play (avec la PS3).


4 commentaires

  1. Depuis le temps j’avais presque oublié ce jeu, mais c’est vrai que les trois premiers étaient très fun, donc je me ferai un plaisir d’essayer le n°4 dès que possible (surtout que j’étais un grand fan de Murray!)

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Chris Hadfield, live report de l’espace [Vidéo]
Chris Hadfield, live report de l’espace [Vidéo]

Encore inconnu il y a peu, le commandant Chris Hadfield est devenu une star sur Internet. Sa dernière vidéo, une...

Fermer