Test The Legend of Zelda : The Wind Waker HD

Un premier Zelda s’invite sur la Wii U pour le plus grand bonheur des fans. The Legend of Zelda : The Wind Waker HD mérite-t-il qu’on s’attarde dans ses donjons, 10 ans exactement après avoir émerveillé les possesseurs de Gamecube ? Réponse dans notre test.

The Legend of Zelda : The Wind Waker met les voiles à destination de la Wii U à l’occasion d’un portage en HD. Le classique de Nintendo était apparu en 2003 sur la console de salon Gamecube.

Un polissage des graphismes parfaitement réussi puisque le jeu en cell shading n’a pas pris une ride. On reste émerveillé devant les couleurs et le côté dessin animé du jeu. Nintendo a fait un travail incroyable de mise à jour du character design et a revu les jeux d’éclairage pour donner un nouveau lustre au titre à l’occasion cette remasterisation en 1080p. S’il ne s’agit pas du jeu le plus détaillé qui soit, il se nourrit d’une palette de couleurs assez incroyable.

Si Sony avait largement ouvert la voie aux portages HD des jeux PS2 pour la PS3, sur la Wii U, il s’agit de la première incursion de Nintendo dans cette catégorie de jeux (les portages HD) pour la Wii U.

On retrouve d’emblée l’aspect monde ouvert propre à The Wind Waker.

Dans The Legend of Zelda : The Wind Waker HD, vous incarnez Link parti à la recherche de sa soeur Arielle kidnappée par un oiseau géant au début du jeu. Un prétexte à une aventure épique qui vous fera traverser La Grande Mer à la recherche de la légendaire Triforce. Cette quête nécessite que Link mette la main sur trois morceaux et non plus 8 comme dans la version NGC ; c’est somme toute plus logique. Côté navigation sur les océans, les développeurs ont eu la bonne idée de proposer une nouvelle voile qui permet d’aller plus vite. Elle est la bienvenue car on se souvient des (trop) longues séquences de navigation à bord du voilier Lion Rouge dans la version originale.

Si le jeu est magnifique, il est également très varié oscillant entre combats et énigmes à résoudre. Du grand Zelda même si d’aucuns avanceront que The Legend of Zelda : Ocarina of Time (porté sur 3DS) est vraisemblablement le meilleur Zelda à l’heure actuelle (avec A Link to The Past).

En dehors du département graphique, cette version Wii U tire profit à plusieurs titres du Gamepad. D’une part, vous pouvez jouer sur son écran. Mais il s’avère également utile pour la gestion des stocks. Cela évite de devoir entrer en pause et d’avoir à faire défiler tout un tas de menus. La fluidité du jeu n’en est que meilleure. Il devient ainsi extrêmement simple de faire glisser des éléments de votre inventaire à un emplacement actif. Le titre tire également parti du réseau social Miiverse via son système de dialogue (pour partager des commentaires et des captures d’écran).

Notons également qu’il devient possible de se déplacer en vue subjective en utilisant le gyroscope de la Wii U pour voir autour.

D’aucuns regretteront que Nintendo n’ait pas profité de ce portage HD pour intégrer de nouveaux donjons et autres temples. On pense notamment à ceux qui n’avaient pas été intégrés dans la version originale afin de sortir le jeu en temps et en heure. Nintendo a une réponse assez simple : ces donjons existaient bien mais ont été intégrés dans d’autres Zelda depuis lors.

Si vous voulez sentir un souffle épique en provenance de votre Wii U, The Legend of Zelda : The Wind Waker HD est à l’heure actuelle un incontournable sur la console de salon de Nintendo. Pour ceux qui n’ont jamais joué à un Zelda notamment, c’est une excellente occasion de découvrir cet univers. Et pour ceux qui ont déjà joué à la version NGC, sachez que sur Wii U, le jeu propose un nouveau mode plus corsé avec le mode Héro (les dégâts infligés par les ennemis y sont doublés). Il est d’emblée accessible.


4 commentaires

  1. Voilà LE test que j’attendais.
    Mais quand même, une question subsiste lorsque j’en parle avec des amis : Pourquoi ? Est-ce qu’il faut revenir 10 ans en arrière, n’y a t il aucun jeu récent que Nintendo peut remettre en avant ?
    Allez, le prochain sera SSBM 🙂

  2. Rénald

    @Yetaland : ravi que tu sois aussi fan de Zelda. Je pense que Nintendo ne veut pas sortir un tout nouveau Zelda bâclé et préfère prendre son temps pour nous livrer un nouveau titre peaufiné. Mais pour faire patienter les acheteurs de Wii U, ils sortent quand même un Zelda. Sincèrement, je pensais que j’allais être déçu quand j’ai débuté ce Zelda. J’avais en tête certains jeux que j’ai sublimés et qui m’ont terriblement déçu des années après.
    Mais, je dois dire que j’ai été plus qu’agréablement surpris : le plaisir est renouvelé et c’est très beau en Full HD. Attention tout de même : si tu es fan des jeux ultra détaillés graphiquement, tu pourrais être déçu. Mais ici, l’intérêt est ailleurs avec cet aspect épique : on part dans une aventure et on se régale.

  3. @Renald-Boulestin J’entends bien entendu que le jeu doit vraiment être sympa 🙂 Je t’avoue que j’ai eu des frissons juste en voyant la pub à la télé, et que je n’ai pas résisté à dépoussiérer ma vieille GC.

    Au fond, ça me donnerait presque envie de me prendre la Wii U, surtout pour revoir ce jeu en HD. Ma remarque touchait vraiment le fait que ce jeu a quand même 10 ans, presque pile (et là, je prends un coup de vieux en même temps), et n’y a-t-il pas un autre jeu que Nintendo pourrait nous sortir, aussi bien, aussi intense, sans pour autant partir sur les classiques ? C’était d’ailleurs le sujet de débat assez violent avec quelques amis.

    Néanmoins, je ne peux que me féliciter de voir ce jeu en HD. En fait, je pense qu’on ne peut pas être déçu de ce jeu là, c’est pour ça qu’il passe bien 🙂 D’ailleurs, on peut voir un comparatif ici : http://www.youtube.com/watch?v.....e=youtu.be

    J’aimerais bien le voir sur Wii aussi, ou alors garder cette quête là et ajouter d’autres îles, d’autres énigmes, d’autres attaques. Je sais pas. J’avoue que la critique est facile !

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Reloop RP-6000 MK6 b
Infographie : Les marques qui dominent les festivals… C’est l’Hebdo Musique & Web

Comme chaque année, les festivals ont ravi les mélomanes et autres vacanciers qui avaient une sérieuse envie de passer quelques...

Fermer