The Elder Scrolls Online : le MMORPG de Bethesda ouvre ses portes

Vous connaissiez The Elder Scrolls et notamment, Skyrim, le dernier opus en date, voici venu le nouveau venu de la franchise phare de Bethesda Softworks avec The Elder Scrolls Online.

Bethesda Softworks vient tout juste de lancer The Elder Scrolls Online sur PC et Mac. Dernier volet de la saga développé par ZeniMax Online Studios, il s’agit ni plus ni moins que du premier opus en ligne de la franchise. Le jeu est disponible en version dématérialisée et en version boite. L’édition « Imperial Edition » donne droit à du contenu supplémentaire (race impériale jouable, cheval blanc impérial, vasard de compagnie et anneaux de Mara). Il fonctionne sur le modèle de l’abonnement mensuel.

The_Elder_Scrolls_Online_d

Le passage au online se fait ici sans délaisser les joueurs adeptes de The Elder Scrolls pour les quêtes en solo. Si celles-ci sont donc présentes, ce nouveau chapitre de la saga va vous permettre de jouer entre amis et de prendre part à des batailles massives avec un nombre impressionnant d’alliés et d’ennemis. The Elder Scrolls Online signe en effet l’entrée de la franchise culte dans l’univers du MMORPG (RPG massivement mulitjoueurs en ligne).

The_Elder_Scrolls_Online_c

Les joueurs étaient déjà présents en nombre pour la bêta avec quelques 5 millions d’inscrits, de quoi garantir que ce monde immense ne soit pas désert.

Alors qu’Oblivion et Skyrim avaient fait un détour sur Xbox 360 et PS3, sachez que The Elder Scrolls Online sortira également sur consoles, sur PS4 et Xbox One plus précisément.

The Elder Scrolls Online qui se déroule 1000 ans avant les événements de The Elder Scolls V : Skyrim va vous permettre d’incarner une des 9 races peuplant l’immense continent de Tamriel.

The_Elder_Scrolls_Online_a

Si la lecture de ses nouveaux parchemins (les Elder Scrolls) et l’univers de Tamriel ne vous tentent pas, il est fort à parier que vous allez reconsidérer les choses après avoir visualisé la cinématique de lancement de The Elder Scrolls Online.

Bluffante à souhait, elle redéfinit à elle seule le terme épique.


7 commentaires

  1. Superbe mais abonnement mensuel quoi !!! :-(((
    Tant pis pour eux, il y a de la concurrence gratuite !

  2. « Le jeu est disponible en version dématérialisée baptisée « Imperial Edition » et en version boite.  »

    Les deux versions sont disponible en boite. L’impérial edition est juste plus cher et débloque la race impérial (injouable sinon) et d’autres contenu.

    C’est non seulement avec un abonnement mais aussi avec un cashshop… Alors qu’il y a 6 mois les développeurs expliquaient qu’ils mettaient un abonnement pour débloquer tout le contenu directement et éviter le micro-paiement.

    Bref, ce jeu essaie de surfer sur le succès de skyrim mais je suis prêt a parier que ça va être un gros bide.

  3. @CiTy : Bien vu sur le bid ;). Pour ma part ayant terminé les Elder Scroll Offline, je ne paierais pas 2 fois pour jouer online. Le modèle abonnement ne correspond pas à mon modèle de consommation des jeux occasionnel et souvent solo.

  4. En tant que fan des Elder Scrolls (du moins Morrowind, Oblivion et Skyrim), je serai l’un des joueur de TESO… quand il sera passé en F2P.

  5. La licence est légendaire. Le jeu est très beau. Et c’est tout ce qu’il y a à dire. Un jeu banal dans lequel vous devrez tuer trois loups pour le compte du forgeron qui vous donnera une épée rouillée… ainsi de suite pendant des heures… à mourir d’ennui, surtout qu’on l’a tous déjà fait 10.000 fois depuis lépoque d’ Everquest I. Ce jeu aurait pu et aurait dû permettre au MMORPG de faire un pas de plus en avant, il n’en est rien. Si ce n’est pas le premier MMORPG que vous achetez, passez votre chemin !

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Benefit sur Instagram
7 entreprises qui ont tout compris aux réseaux sociaux

Ces 7 entreprises ont une présence sur les médias sociaux inspirante. Voici leurs meilleures pratiques et leurs petits secrets.

Fermer