The Old Reader, une fermeture de la version publique due à un trop grand succès

Victime de son succ√®s, The Old Reader pourrait fermer ses portes. Le lecteur de flux RSS vampirise la vie priv√©e de ses fondateurs qui ne peuvent plus l’assumer.

« Une situation d√©sesp√©r√©e appelle des mesures d√©sesp√©r√©es », voici le titre qu’a donn√© le lecteur de flux RSS The Old Reader √† son dernier billet de blog. Mais avant de revenir sur ce billet plut√īt alarmant, int√©ressons nous √† la source du probl√®me rencontr√© par le reader. Rappelons que d√©but juillet Google Reader fermait ses portes laissant un tr√®s grand nombre d’utilisateurs en qu√™te d’un nouveau lecteur de flux RSS. Certains ont su saisir l’occasion pour se faire un nom et des services comme Feedly ou Digg ne peuvent que b√©nir cette fermeture qui leur a apport√© de nombreux nouveaux utilisateurs.

Cependant, The Old Reader ne s’attendait pas – et ne souhaitait pas – connaitre un succ√®s aussi soudain. Utilis√© par 10.000 utilisateurs, ce chiffre est pass√© √† 420.000 en seulement quelques semaines. Tout le probl√®me, c’est qu’Old Reader est g√©r√© par une petite √©quipe de d√©veloppeurs (deux personnes √† vrai dire) qui √©taient cens√©es travailler sur ce projet sur leur temps libre. Probl√®me, le lecteur de flux, le succ√®s venant, a commenc√© √† leur manger de plus en plus de temps jusqu’√† priver les d√©veloppeurs de temps libre, de weekends, de soir√©es… Un ras-le-bol pour les deux fondateurs qui ne gagnaient de l’argent que gr√Ęce aux dons des utilisateurs, The Old Reader √©tant gratuit.

TheOldReader

C’est donc pour ces raisons personnelles que Dmitry Krasnoukhov et Elena Bulygina ont bloqu√© l’inscription au service pour les nouveaux utilisateurs et ont annonc√© une fermeture pure et simple dans les deux semaines (information susceptible d‚Äô√©voluer, voir plus loin). Ils ont envisag√© la migration des ‘premiers utilisateurs’ – ceux inscrits avant le 13 mars – vers un service semblable et priv√©. Une liste blanche sera r√©alis√©e et permettra √† « ceux qui ont choisi consciemment The Old Reader plut√īt que ceux qui cherchaient simplement un rempla√ßant √† Google Reader. » de continuer √† b√©n√©ficier de la qualit√© Old Reader. L’auteur du billet a rajout√© « Nous pr√©f√©rons offrir une bonne exp√©rience √† 10.000 utilisateurs qu’un service merdique √† 420.000 personnes.« .

Depuis, la note de blog a √©t√© mise √† jour et concerne la mention suivante : »On dirait que cette publication effrayante a eu son effet. Nous avons re√ßu de nombreuses propositions et nous en discutons en ce moment. Les chances d’un The Old Reader qui resterait public et fonctionnel sont plut√īt hautes ». Peut-√™tre que des entreprises, int√©ress√©es par le service pourront investir et rendre le service viable financi√®rement. On ne sait pas si le projet de migration sera maintenu, ni si les deux fondateurs resteront aux commandes du reader. En tout cas, la nouvelle, bien relay√©e par les m√©dias a eu son effet et sauvera peut-√™tre le service qui semble √™tre une alternative solide √† Google Reader.

Retrouvez la note de blog ici.


2 commentaires

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Google : Chromecast intéresse les géants du multimédia

Plusieurs sociétés spécialisées dans le multimédia seraient intéressées par les perspectives offertes par Google Chromecast (Vimeo, Plex, HBO, Redbox Instant),...

Fermer