Think Asia, Think Hong Kong : une fenêtre vers la Chine

Le 28 Octobre se déroulera une journée dédiée à prouver l’attractivité de Hong Kong pour réaliser du business vers la Chine, l’Asie & le reste du monde.

« Think Asia, Think Hong Kong », l’ambition derrière cette initiative est on ne peut plus claire : si vous souhaitez vous développer en Asie, vous devez avant tout penser à Hong Kong.

Car il faut bien avouer que si ce continent fascine et fait naître des volontés business, il est difficile de se trouver une porte d’entrée.
Pour un Français, l’idée de s’installer en Chine dresse 3 barrières majeures : la langue, la culture et la méconnaissance du système et des lois.

C’est l’opportunité que Hong Kong a décidé de saisir au travers de ce vaste programme rappelant que les Hongkongais parlent majoritairement anglais, et avec un passé de colonie britannique jusqu’en 1997, la culture aussi bien que les lois sont teintées d’un héritage européen.

think asia think hong kong

Hong Kong : une installation facilitée pour les entrepreneurs étrangers

Colonie britannique jusqu’en 1997, Hong Kong est de nouveau rattachée à la Chine depuis, mais sous la forme d’une Région Administrative Spéciale.

Cela lui confère ainsi une relativement bonne autonomie, avec son propre système de lois et son propre chef du gouvernement. Si nous devons dresser une première liste, non-exhaustive, des avantages de Hong-Kong, il nous faudra parler de :

1. Pas besoin d’un Visa. En effet, si tout Français a besoin d’un Visa pour entrer en Chine, il ne sera pas nécessaire d’en posséder un pour aller à Hong Kong.

2. Système basé sur le système anglais, donc les lois sont comprises par les européens.

3. Hong-Kong possède sa propre monnaie, le Dollar Hongkongais qui est indexé sur le dollar US.

4. Tax-friendly. Un système de taxes simple et bas. Les entreprises sont taxées à 16,5% quels que soient les revenus de la société (pas de taxes sur le off-shore, ni sur les gains de capitaux).

5. Localisation. Hong Kong est à 5 heures de vol de la moitié de la population du monde.

6. Monter sa société vous prendra quelques heures et vous coûtera 1HK$. En vérité, il vaudra mieux faire appel à un cabinet, mais le prix reste sans comparaison avec la France.

7. Embauche. Il est très facile d’embaucher quelqu’un (et très facile de s’en séparer).

Entre autres…

Cet article amorce une série dédiée à Hong Kong où nous nous sommes rendus avec l’objectif de narrer les succès de français partis là-bas, de vous mettre en avant les questions à se poser avant de se lancer à HK, les faiblesses de son écosystème, etc.

Et même si cette série d’articles répondra à quelques unes des questions que vous pourriez vous poser… le mieux sera encore de participer à la journée du 28 Octobre (l’inscription est gratuite) pour écouter l’histoire d’entrepreneurs partis là-bas, prendre contact avec des organismes à même de vous aider… et réaliser les premiers pas vers de nouveaux marchés.


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Microsoft CRoss keyboard press
Microsoft dévoile le clavier qui ira avec sa suite Office

Le clavier pour mobile que Microsoft vient de dévoiler semble avoir été développé pour vous aider à mieux utiliser les...

Fermer