Tim Cook : « c’est une connerie politique »… Apple paie tous ses impôts

Lors d’une interview pour une émission de télévision américaine, Tim Cook s’est emporté face aux accusations d’évasion fiscale ou d’optimisation fiscale de son entreprise.

Tim Cook, Apple et les impôts

Des associations comme Citizens for Tax Justice ont estimé que pour la seule année 2014, la firme de Cupertino se serait affranchie de 60 milliards de dollars d’impôts aux Etats-Unis. Le patron de la firme à la pomme a expliqué que c’était absolument faux et a critiqué le système fiscal qu’il juge archaïque.

Devant les caméras de la célèbre émission américaine 60 minutes, Tim Cook le PDG d’Apple a défendu son entreprise et a indiqué : « Apple paie tous ses impôts, jusqu’au dernier dollar», ajoutant : «Si je déclarais la totalité de nos activités aux États-Unis, cela me coûterait 40% de notre chiffre d’affaires. Je ne pense pas que cela serait une décision raisonnable ». C’est pour cette raison qu’une grande partie des services de l’entreprise sont désormais exécutés depuis l’étranger, afin de bénéficier d’avantages fiscaux, comme de nombreuses autres entreprises le font.

La Commission européenne est d’ailleurs en train de réaliser une vaste enquête sur les activités de la firme à la pomme et les conclusions de ce rapport seront dévoilées en février 2016. L’Europe soupçonne l’entreprise américaine de recourir à des optimisations fiscales aux dépends des acteurs locaux et des pays, mais aussi d’avoir bénéficié d’aides fiscales illégales en Irlande.

Le patron de la firme à la pomme a également exprimé au sujet du système fiscal : « Il s’agit d’un système bâti pour l’âge industriel, pas pour l’ère numérique », soulignant : « On aurait dû l’améliorer il y a des années. Il est plus que temps de le rénover ». Le journaliste Charlie Rose lui a demandé ce qu’il pensait de sa réputation d’« esquiveur d’impôts » et le patron d’Apple a affirmé : «Ce sont des conneries politiques», avant de poursuivre : « Il n’y a aucune vérité derrière ces affirmations. Nous payons plus d’impôts que n’importe qui d’autre dans ce pays ». Quand on parle de sous, faut pas trop le chercher le Tim !

 

Source


Nos dernières vidéos

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Non, le nouveau MacBook ne vient pas de fuiter

L’ordinateur que l’on prenait pour le nouveau MacBook était en réalité un modèle 12 pouces.

Fermer