Time4Popcorn (Popcorn Time) aurait fait l’objet d’une « enquête judiciaire »

L’un des fork de Popcorn Time aurait été obligé de changer d’URL à cause d’une enquête judiciaire.

Popcorn Time Screenshoot

Il y a quelques jours, nous évoquions le petit problème technique auquel a fait face Time4popcorn, le fork créé par l’une des équipes qui ont repris le projet open source Popcorn Time (après que le créateur de celui-ci l’ait volontairement abandonné).

Le site Torrentfreak avait expliqué qu’EURid, qui gère les noms de domaine en .eu et donc le nom de domaine de ce « fork » de Popcorn Time qui était Time4popcorn.eu, a supprimé ce dernier. Une action qui a eu des conséquences sur le site mais également sur le fonctionnement des applications de streaming (illégal).

La raison évoquée serait qu’EURid a des raisons de penser que les informations fournies à l’enregistrement du nom de domaine sont fausses.

Mais l’équipe de Time4popcorn aurait aussi indiqué ceci : « Apparemment, il y a une sorte d’enquête judiciaire en cours contre nous en Belgique et c’est ce qui a déclenché tout cela. C’est ce qui a fait qu’EURid a supprimé notre nom de domaine, juste comme ça, sans avertissement ».

De ce fait, Time4popcorn.eu a dû déménager vers Time4popcorn.com. Mais après mûres réflexions, il semblerait que l’équipe derrière ce fork ait finalement choisi un autre nom : Popcorn-time.se (Suède), qui serait moins susceptible de tomber.

En tout cas, au moment où cet article est rédigé, Time4popcorn.com redirige vers le nom de domaine suédois. Donc, pour ceux qui étaient habitués à ce service, vous connaissez la nouvelle adresse.

La petite « enquête judiciaire » dont Time4popcorn ferait l’objet est par ailleurs loin d’être sans conséquences. En effet, d’après Torrentfreak, depuis cet incident, un autre fork connu sous le nom de (domaine) PopcornTime.io aurait soudainement gagné en référencement et quadruplé son trafic.

Torrentfreak aurait interrogé EURid  (European Registry for Internet Domains, établi en Belgique), qui n’a pas révélé la nature que pourrait avoir cette éventuelle enquête judiciaire.

(Source)


Send this to friend

Lire les articles précédents :
Qik
Skype lance Qik, un nouveau concurrent pour Snapchat

La nouvelle application se veut plus cool et plus simple que Skype.

Fermer