TomTom annonce ses nouvelles montres de sport GPS

Après une coopération avec Nike il y a deux ans, TomTom décide de sortir ses propres montres de sport GPS. Et ce n’est pas avec un, mais deux modèles que le constructeur se lance.

Les deux montres sont la TomTom Runner, destinée à ceux qui aiment courir, et la TomTom Multi-Sport, qui ajoute la possibilité de faire du vélo et/ou de nager avec. Ces deux modèles proposent un grand nombre de caractéristiques communes, qui tentent de résoudre les différents problèmes que peut rencontrer le sportif.

Elles possèdent un large écran avec un affichage HD qui permettra une lecture facile de la montre pendant l’effort et ce, même en cas de forte luminosité (reflets, soleil…). Le choix d’un unique bouton devrait permettre une navigation simplifiée et rapide mais aussi de pouvoir utiliser la montre par tous les temps, y compris avec des gants.

TomTomMontres

TomTom Runner à gauche, TomTom Multi-Sports à droite

Les montres seront équipées de trois programmes d’entrainement différents que vous pourrez sélectionner : course, but et zone. Course vous permettra de vous confronter à vos propres temps, grâce à but vous pourrez vous fixer un objectif à atteindre (distance, temps ou même calories brûlées) et avec zone choisirez de fixer un rythme de course ou un rythme cardiaque à suivre.

Enfin, ces petits gadgets seront optimisées pour le sportif au travers de menus détails : design très fin et léger pour ne pas trop peser sur le bras, autonomie de 10 heures, waterproof jusqu’à 50 mètres… Le plus de la TomTom Multi-Sports sur sa petite sÅ“ur est de pouvoir prendre des mesures pendant la nage et/ou la course à vélo.

Ces montres devraient être accessibles au grand public d’ici l’été, même si aucune information n’a pour l’instant été donnée sur le prix. Avec ce type de gadget, faire du sport deviendrait presque un plaisir.

(source)


14 commentaires

  1. On dirait que c’est devenu une mode de sortir des montres « connectées ».
    La seule innovation de l’année risque bien d’être les google glass…

  2. Cet fois ci ils ont fait un effort sur l’encombrement ! Maintenant je n’ai plus aucun argument pour ne pas l’acheter… À si peu être le prix ^^

  3. Avec plaisir. Ce blog est un habitué et me pille régulièrement sur mes blogs vélo !

  4. Avec ce type de gadget, faire du sport deviendraient presque un plaisir ?? Je fais du running et je fuis comme la peste ces gadgets. Le paysage que j ai autour de moi me suffit. J ai pas besoin de savoir combien je brule de calories pour savoir que courir est bon pour ma santé.

  5. @Charles : Justement ce n’est pas une montre connectée mais bien une montre d’analyse sportive comme on a depuis des années.
    Je pense justement que Tom Tom est en retard avec ce genre de montre. Ils devraient travailler justement sur les montres sports connectées mais simples. C’est à dire pas aussi complètes que les futurs montre d’Apple, Google and co. Uniquement pour relayer l’info des appli de sports. Donc montre moins chère au final et qui cible uniquement les gens qui ne veulent pas d’autres fonctionnalités sur une montre connectée.

    @Papier alimentaire : Avec tout mon respect et sans faire le troll, je trouve que c’est un peu simplifié et résumé comme raisonnement.
    Je travaille dans les nouvelles technologies et je suis aussi passionné de sports outdoor et montagne.
    En run, je fais du Trail par exemple.
    J’ai beau être un geek, il y a de nombreuses fois où je ne prends aucun objets high-tech avec moi; et pendant plusieurs jours. Même pas un GPS de 10 ans d’âge. Je reste avec ma carte papier et ma montre.
    Mais d’autre fois, les outils high-tech sont très pratiques et dépassent, pour moi, le simple gadget.
    Ce n’est pas une question de savoir si on est en bonne santé. A partir d’un certain niveau sportif, on a envie d’aller plus loin, d’améliorer ses performances. D’où la nécessité d’avoir des mesures précises.
    Je ne pense pas que les athlètes les utilisent de manière superficielle par exemple. Ils en ont la nécessité.
    Enfin, + les outils high-tech sont performants, automatisés, précis et connectés, moins on se concentre justement sur la technologie. Notre attention se porte alors + sur la pratique et les données.
    Par l’intermédiaire du « Quantified self » j’ai nettement amélioré mes performances. Et c’est un argument factuel suffisant pour l’utilisation de ces outils.

  6. Merci pour cet article! 🙂 le design de ces montres est sympa! Une d’entre elle au poignet et une barre énergétique pour après l’effort, et c’est parti pour un marathon! 😉

  7. Mouais… je n’ai jamais été encore convaincu par les montres hypers connectées ! Disons que pour le moment elles sont plus « gadget » qu’autre chose. Mais quand un fabricant produira une montre connectée qui apporte vraiment quelque chose à l’utilisateur, pourquoi pas ! 😉

  8. Bonjour,

    Le marché des montres GPS sport devient de plus en plus encombré : Garmin, Polar, Suunto, Géonaute,…maintenant TomTom. Et j’en oublie d’autres. Il devient de plus en plus compliqué de choisir sa montre entre son activité sportive et l’utilité que l’on a .
    Personnellement, que la montre soit connectée en permanence à Internet ne m’intéresse guère, c’est pas de ce côté là que je vais chercher ses atouts mais plutôt dans l’analyse de ma pratique sportive (fréquence cardiaque, VO2 Max, allure, distance…)

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Leap Motion conclut un partenariat avec HP

Leap Motion annonce un partenariat avec Hewlett Packard. La prochaine machine d'HP sera la première à arriver sur le marché...

Fermer