Top 10 des villes françaises les plus embouteillées

TomTom, la célèbre marque de GPS, dévoile le classement des dix villes les plus embouteillées de France. En tête, Marseille.

TomTom classe les villes via ce qu’elle appelle un « taux de congestion » qui est un pourcentage indiquant le temps perdu dans les bouchons. Par exemple, si le taux de congestion d’une ville est de 20%, les trajets seront en moyenne 20% plus longs que si la circulation était fluide.

Marseille possède le plus haut taux de France avec un taux moyen à 40% qui atteint même 77% aux heures de pointe (le matin et le soir). La ville se classe également 4ème au classement Européen. Elle est suivie par Paris (33%) puis Bordeaux (28%). Il existe diverses variantes comme à Toulouse où l’indice quotidien n’est pas extrêmement élevé au quotidien (25%) mais devient important aux heures de pointe (76%). Lyon, deuxième ville de France, n’est « que » cinquième dans ce classement des villes les plus embouteillées de France. Vous pouvez voir le classement français dans le tableau ci-dessous.

ClassementTomTom Top 10 des villes françaises les plus embouteillées

Concrètement, en prenant l’exemple de Marseille, si une personne a un trajet domicile/travail qui lui prend une heure allez-retour, alors elle va perdre chaque jour environ 46 minutes en se déplaçant aux heures de pointe. Sur une année, on pourra considérer qu’elle a passé environ 177 heures dans sa voiture, coincée dans les embouteillages.

Pour expliquer ces chiffres, TomTom utilise ce qu’il appelle l’« index de congestion ». Il s’agit d’un baromètre des embouteillages qui récolte chaque jour des informations sur les temps de trajet des véhicules circulant sur les axes routiers. Chaque jour 5 millions de données sont collectées pour un actuel total de 6 milliards. Cela permet de faire de nombreuses statistiques. Le taux de congestion lui se calcule en comparant le temps de trajet lors d’une circulation fluide au temps de trajet réel.

Marseille est donc la capitale française du bouchon mais reste tout de même loin derrière Moscou qui culmine à un taux de congestion moyen de 66% et domine ainsi le classement des villes les plus embouteillées dans le monde.

16 commentaires

  1. Surprise, j’aurais parié sur Paris pour le première place. Vu comment c’est l’horreur ici, je plaint les marseillais…

  2. Dommage qu’il n’y ait pas de chiffres pour la Suisse. Je suis de Genève et c’est particulièrement étouffant aux heures de pointe.

  3. Clement

    Il aurait été sympa d’avoir un rapport taille de la ville/taux d’embouteillage. Prenons Juan-les-Pins l’été, c’est petit mais infernal pour circuler !

  4. Warin Laurent

    Il faut aussi savoir que si bien bouchons il y a, c’est souvent car avec le temps la synchronisation des feux tricolores se décallent de quelques secondes voir quelques minutes et sont du coup se retrouvent mal réglés, ce qui n’arrange rien pour désengorger certaines zones !!

    Quand un changement de plan de feux arrive et avec lui un nouveau temps de cycle, un certain temps (parfois long) est nécessaire avant que le carrefour se recale correctement avec la première phase.

  5. Je pensais que ça allait être Paris en 1er. A Lille c’est déjà pas mal, ca doit être affreux à Marseille !

  6. trytodosth on

    Je savais pour Marseille, ça n’avait pas l’air joyeux de ce qu’on m’en avait dit !

  7. Salut! votre tuto montre une autre image de notre chère patrie encore que nous sommes pas les seules.il est vrai que les embouteillages sont choses récurrentes chez nous surtout à new york.