Tout ce qu’il faut savoir sur Daydream, la nouvelle plateforme de réalité virtuelle d’Android

La nouvelle plateforme de Google est une suite logique pour le Cardboard.

Il y a deux ans, Google a lancé le Cardboard, un casque en carton qui permet de vivre une expérience immersive à 360° avec seulement un smartphone Android ou iOS. Et aujourd’hui, la firme de Mountain View lève le voile sur une nouvelle plateforme, cette fois-ci plus développée, appelée Daydream. Sur scène lors de la conférence I/O, Clay Bravor, le patron de la nouvelle division consacrée à la réalité virtuelle de Google, a expliqué que cette plateforme est composée de trois parties : le smartphone, le casque et les applications. Google ne souhaite visiblement pas lancer son propre casque de réalité virtuelle, mais plutôt proposer une plateforme qui sera utilisée par d’autres constructeurs.

Daydream, la nouvelle plateforme de Google

Des smartphones Daydream Ready

Côté smartphone, Google définit des caractéristiques minimales (écran, processeur, capteurs de mouvements etc.) pour les constructeurs qui souhaitent proposer des mobiles « Daydream Ready ». Et d’après la firme, de nombreux constructeurs, dont Samsung, Xiaomi et HTC, LG, ASUS, Huawei et Alcatel, auront des smartphone compatibles avec cette nouvelle plateforme.

Au niveau d’Android (pour la version N), Google affirme également avoir procédé à de nombreuses optimisations via le « VR Mode » pour que son système d’exploitation soit plus adapté à la réalité virtuelle. Des améliorations de performances, ainsi qu’une interface utilisateur dédiée à la réalité virtuelle ont été évoquées.

Pour le casque, Google a créé un design de référence

Le casque de réalité virtuelle de Google

Et contrairement au Cardboard, la plateforme Daydream aura droit à un contrôleur spécial.

Le contrôleur du casque de réalité virtuelle de Google

Comme vous avez pu le constater sur l’image ci-dessus, le contrôleur de Daydream n’a pas beaucoup de boutons. A la place, il dispose d’un pavé tactile, ainsi que de capteurs de mouvements, à l’intérieur.

Un « Google Play pour la réalité virtuelle »

Pour les développeurs d’applications pour Daydream, Google prévoit de lancer un Play Store en réalité virtuelle. Des services comme Netflix, CNN, HBO NOW ou encore le New York Times vont publier leurs applications en réalité virtuelle sur cette nouvelle boutique. Pour les jeux vidéo, Google travaillerait déjà avec de nombreux éditeurs, pour ne citer qu’Electronic Arts, Ubisoft et Climax Studios.

Google Play sur un casque de réalité virtuelle

En principe, Daydream devrait être lancé cet automne.

Un commentaire

  1. Quel que soit les modèles de casque VR, plus j’imagine l’utilisation et moins je me vois avec, parce que la fatigue d’une journée de taf, pas envie de prise de tête d’un casque et je redoutes d’avoir mal aux yeux après xh… Bref, l’ogre GOOGLE a des plans VR, ouai, sans grand intérêt

Répondre

Lire les articles précédents :
Android Instant Apps
Android Instant Apps permet de lancer une application sans l’installer

La fonctionnalité qui pourrait éliminer le principal défaut des applications mobiles.

Fermer