Toyota débute les tests de Winglet, un véhicule personnel électrique [Vidéo]

Toyota décide de concrétiser son intention d’intégrer le marché du gyropode et de faire concurrence à Segway, leader du domaine. Le constructeur a commencé des phases de tests qui promettent d’être très longues.

Il y a cinq ans, Toyota annonçait sa volonté de pénétrer le marché du transport personnel électrique. En d’autres termes, la firme nippone entrait en compétition avec Segway, le leader mondial du gyropode. Qu’est-ce qu’un gyropode ? C’est un véhicule électrique monoplace sur lequel le conducteur se tient debout. Pour avancer et reculer, il suffit de bouger le manche qui sert autant à conduire qu’à se maintenir. L’appareil tire son nom de la stabilisation gyroscopique qui vous permet d’être à bord d’un appareil duquel vous ne pouvez (normalement) pas tomber.

Toyota décidé de devenir un concurrent plus sérieux en annonçant le début des phases de tests de son appareil nommé Winglet. Celles-ci devraient durer jusqu’à mars 2016, moment auquel le constructeur nippon espère pouvoir présenter un produit totalement sécurisé, fonctionnel et utile. Au début, Winglet était censée être piloté avec les genoux mais Toyota a finalement adopté le système ‘classique’ qui permet de conduire l’appareil avec la barre de maintien.

Winglet

Une technologie encore peu répandue

Vous le verrez dans la vidéo ci-dessous, la vitesse à laquelle les testeurs circulent à bord du véhicule est loin d’être impressionnante, on pourrait presque croire que la marche à pied est plus rapide. Cet intérêt de Toyota pour le gyropode permettra peut-être de relancer la technologie qui, sans être neuve, n’a toujours pas réussi à se répandre efficacement aux quatre coins du monde. Segway déclare avoir écoulé 80.000 de ses modèles. D’autres constructeurs comme Honda seraient sur le coup.

Tout reste à faire

Si Toyota réussit à amener cette technologie au grand public, il y a fort à parier qu’il y aura un certain nombre d’aménagements à effectuer, ne serais-ce qu’au niveau des lois. Des trottoirs bondés de ces machines (trop lentes et non homolguées pour la route) pourraient bien gêner la circulation des piétons. Faudrait-il mettre les véhicules électriques sur les pistes cyclables ? Même pas sûr. En tout cas, nous avons jusqu’en 2016 pour réfléchir à la question car rien ne nous dit que Winglet réussira à passer les phases de tests, ni que le produit sera un succès. Concernant le prix, rien n’a été annoncé, mais sachez que les appareils de Segway se vendent plus de 5.000€.

Voici la vidéo des joyeux testeurs (attention, ça décoiffe) :

(source)


5 commentaires

  1. Le concept s’adapte bien aux évolutions technologiques que nous connaissons, cependant ces véhicules ne sont pas nouveaux et font plus rire (du moins pour la jeune génération) pour le moment. Je suis persuadée qu’avec le temps, le véhicule entrera dans les pratiques quotidiennes mais actuellement… ce n’est pas gagné (même un vélo va plus vite)

  2. Bonjour,
    Vu la vidéo j’imagine qu’ils vont bien réussir leurs coup, et avec le marché de vente qu’ils ont Toyota va être un rude concurrent pour Segway
    En passant je trouve le design plus fin

  3. hummm…il me semble que ça doit être plus fatiguant de rester debout 20 minutes sur ce truc sans bouger que de marcher…il faudrait que ça se déplace au moins à 30 km/h, et là trop dangereux je pense…pas convaincu.

  4. @dawinch
    C’est sur que la marche est le moyen le plus naturel et le plus confortable et côté santé n’en parlant pas
    Ces produits sont destinés à une catégorie spécifique ou des espaces aménagés

  5. Bonjour,
    C’est un peux futuriste pour moi tous ces concepts, skateboard électrique, trottinette électrique, rolleur aussi mécanisé et j’en passe, plus de marche plus de naturel, on a plus le temps il fat allez trop vite pour gagner plus ….
    Non je suis contre cette machination

Send this to friend

Lire les articles précédents :
LG affiche de très bons résultats pour le deuxième trimestre 2013

LG a annoncé mercredi ses résultats pour le deuxième trimestre de 2013. Le constructeur n'avait jamais vendu autant de smartphones.

Fermer