Sécurité routière : de plus en plus de morts à cause des SMS

Une étude effectuée par l’Association des Sociétés Françaises d’Autoroutes (ASFA) a mis en évidence une triste réalité, qui mérite que l’on revienne dessus, car malgré les efforts de nombreuses associations de sécurité routière et des autorités, trop de français continuent à utiliser leur téléphone au volant…

Voiture conduite téléphone smartphone pixabay volant

Cette mauvaise habitude souvent prise à la légère par de nombreux français coûtent pourtant de plus en plus cher en vies humaines. Sur les 2 000 personnes interrogées par l’Association des Sociétés Françaises d’Autoroutes (ASFA), 20% ont avoué envoyer des SMS en conduisant, près d’un tiers de systématiquement vérifier leurs notifications (Mail, Facebook, SMS, WhatsApp, etc.) même au volant et contrairement à ce que l’on pourrait penser après les campagnes de la sécurité routière et le matraquage des autorités, près de 57 % indiquent téléphoner en conduisant.

Le téléphone tue

Beaucoup de français sous estiment ces gestes, jusqu’au jour où ces derniers sont la cause d’un accident, une triste réalité qui arrive bien trop tard. Les chiffres parlent d’eux mêmes, en comparant les données de 2010 et celles de 2015, on notera que le nombre d’accidents mortels directement relationnés avec un smartphone est passé de 4%, à près de 17% ! Le nombre de tués pour l’usage d’un téléphone au volant a donc été multiplié par quatre, en à peine 5 ans.

La tranche d’âges la plus concernée par ces comportements à risques ne se trouve d’ailleurs pas chez les plus jeunes conducteurs comme on pourrait l’imaginer, mais chez les 25-35 ans qui sont 40% à utiliser le smartphone au volant et un tiers des 35-44 ans.

Plus grave, les comportements ayant changé dans le monde du travail, de plus en plus de personnes convertissent leur véhicule en « bureau », afin de travailler durant les trajets. Ces derniers répondent à leurs clients, envoient des factures par mail, consultent leur PC, etc. Une distraction totale qui se matérialise par une forte hausse des accidents et comme le souligne l’ASFA : « Les accidents de la route sont d’ailleurs la première cause de mortalité au travail ».

Quitter la route des yeux 5 secondes, c’est 170 mètres parcourus les yeux bandés

L’ASFA a une nouvelle fois expliqué que 5 secondes d’inattention pour consulter un mail, un SMS ou sa messagerie WhatsApp, cela représente à une vitesse de 130 km/h, une distance de 170 mètres et 15 secondes, près d’un demi-kilomètre. Alors seriez-vous prêt à marcher 500 mètres les yeux bandés sur une autoroute ?

Juste pour rappel, la législation réprime l’usage ou la manipulation d’un téléphone en conduisant, en punissant l’auteur de l’infraction de 135 euros d’amende et d’un retrait de 3 points sur le permis de conduire, y compris pour les kits mains libres. Comme le dit l’adage populaire :  » si vous ne le faites pas pour vous, faites-le au moins pour les autres ».

Source


4 commentaires

  1. Il s’agit ici uniquement que de la sélection naturel (et hasardeuse pour les non-responsables).
    Continuer de faire des reproches sur les applications mais fermer les yeux sur les débiles qui les utilisent en pleine route ou même dans d’autre endroit tout aussi dangereux.

    • Je suis d’accord avec Emmanuel. Ce commentaire est plutôt déplacé.

      Les premières victimes de ceux qui envoient des SMS en conduisant sont les autres usagers de la routes comme les piétons, vélos ou motos.

  2. Je suis motard, et je roule tous les jours.
    Les SMS, conversation téléphonique, alors la bagnole qui se déportent, j’en vois TOUS les jours.

    J’en suis arrivé à un point que je souhaite que ces enfoirés ce plantent et se tuent tout seul.

    Ya un moment pour comprendre, tolérer, puis à après hein…. on en a marre de voir nos copains motard se faire tuer par des automobilistes.

    V les motards.

Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
instagram-video-direct-contenus-ephemeres
Instagram mise sur la vidéo en direct et les contenus éphémères

Instagram a confirmé l'arrivée de deux nouvelles fonctionnalités inspirées de la concurrence : le live vidéo et le partage de photos...

Fermer